"Choose Paris Region" : un guichet unique pour faciliter les démarches des investisseurs étrangers

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Manuel Valls.

Publié 04/11/2016

Manuel Valls a inauguré, le 3 novembre, le "Choose Paris Region", guichet unique pour faciliter les démarches des investisseurs étrangers à Paris et en Île-de-France. L’objectif est d’affirmer Paris et sa région comme choix naturel pour les entreprises qui cherchent une porte d’entrée en Europe.

Créé grâce à un partenariat État, Région Ile-de-France et ville de Paris, le guichet unique "Choose Paris Region" propose aux entreprises étrangères qui s’installent en région parisienne d’avoir un interlocuteur unique pour faciliter toutes leurs démarches.
Pour le Premier ministre, ce dispositif propose un accompagnement personnalisé qui accompagne les entreprises " de bout en bout ", expliquant que " la complexité, c'est souvent le premier ennemi de l'attractivité! ".

Un travail collectif qui porte ses fruits

Dotée d'infrastructures de qualité et d'une main-d’œuvre qualifiée, la région parisienne dispose de nombreux atouts qui ne demandent qu'à être mis en avant pour séduire les nombreuses entreprises qui cherchent, après le Brexit, à relocaliser leurs sièges sociaux et leurs centres de recherche. "J ’ai voulu une nouvelle méthode de travail avec les régions, pour que tout le monde tire dans le même sens en matière de croissance et d’emploi ", a expliqué le Premier ministre.
La mise en commun de moyens et la coordination renforcée entre les organismes de développement économique (la CCI Paris Ile-de-France, Paris&Co, Paris Region Entreprises, et Business France) ont permis cette prise en charge globale, précise et rapide mise en œuvre par le guichet unique.
Concrètement, les entreprises pourront être épaulées dans la recherche de locaux et bénéficieront de conseils pour maîtriser les questions de fiscalité. Pour leur part, les salariés seront accompagnés dans leurs démarches administratives (visas, emploi du conjoint, crèche). Concernant la scolarisation des enfants, " une cartographie des sections internationales sera disponible " et pour répondre aux besoins " nous ouvrirons autant de ces sectionsque nécessaire ", a précisé le Premier ministre. A noter : ceux qui s'installeront en France bénéficieront du régime fiscal pour "impatriés" , le plus favorable d’Europe. Une disposition du projet de loi de finances actuellement examiné au parlement prévoit que ce régime soit applicable 8 ans, contre 5 ans aujourd’hui.
Ce guichet unique s’inscrit dans une politique d’attractivité volontariste, menée par l’État et l’ensemble des acteurs publics de Paris et de l’Île-de-France. Il complète également toute une série de mesures qui visent à baisser le coût du travail, à réformer le marché du travail et à soutenir l'innovation et l'investissement. " Les investissements, la croissance, la création d’emplois repartent dans notre pays. C’est une très bonne chose… mais il reste encore beaucoup à faire ! Nous devons poursuivre, persévérer. C’est comme cela que l’on obtient des résultats ", a affirmé Manuel Valls.
Les statistiques montrent également que la France est de plus en plus attractive. En 2015, 962 décisions d'investissements de sociétés étrangères ont permis de créer 34 000 emplois, soit une progression de 27% par rapport à 2014.
Et de conclure : " Nous avons face à nous des concurrents européens de haut niveau. Mais la France a toutes ses chances pour convaincre. Elle a tant d’atouts ! Il faut les revendiquer ! Choisissez Paris et sa région ! Venez investir en France ! L’équipe France est prête à les accueillir, à accueillir tous ceux qui veulent créer, innover, et produire des richesses dans notre beau pays. "

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !