Cherche maîtres-nageurs sauveteurs

Publié 09/08/2022

Les maîtres-nageurs sauveteur font partie des métiers qui recrutent.

Partager la page

Une maître nageur sauveteur (MNS) donne un cours d'aquabiking
Source : Service d'information du Gouvenrement
Vous aimez les activités aquatiques ? Vous aimez l’interaction avec les autres, vous avez une fibre pour l’apprentissage et l’animation, vous aimez dispenser du bien-être ? Alors, jetez-vous à l’eau ! Le métier de nageur sauveteur (MNS) fait partie de ceux qui recrutent.

Un métier à plusieurs facettes

De nos jours, l’image du maître-nageur sauveteur tendant la perche devant le nez du nageur novice est éculée. L’activité première du maître-nageur sauveteur (MNS) reste bien entendu d’apprendre à nager, surveiller les bassins et les zones de baignades et d’intervenir en cas de danger.
Toutefois de nos jours, avec l’extension des activités aquatiques et de bien-être, le MNS voit ses activités s’étendre aux activités d’animation, de loisirs et de bien-être avec de nouvelles techniques et de nouveaux programmes.
 « Le MNS cherche à apporter du bien-être physique et mental », nous livre Amandine Combet, MNS au sein d’un centre de Thalasso à Dinard.  « On va passer des cours de natation, débutant ou sportif, à des activités plus dynamiques et toniques comme l’aquagym ou l’aquabiking… »

« On travaille toute l’année en short, tee shirt et tongs à 27 degrés »

Amandine Combet nous explique les facettes de son métier-passion
N’hésitez pas à vous former. Il n’y a pas que les structures publiques et privées qui recrutent. Le monde associatif embauche beaucoup d’éducateurs sportifs sur les activités aquatiques et de natation : cela va du club de natation au club de sauvetage sportif en passant par les clubs de triathlon, où les MNS ont un rôle d’éducateur sportif et accompagnent des jeunes jusqu'au plus haut niveau.

S’accoutumer à l’eau dès 3 ans

Depuis trois ans, le programme Aisance aquatique du ministère des Sports permet d’initier les enfants dès l’âge de 3 ans aux caractéristiques et aux sensations spécifiques de l’organisme dans un milieu aquatique avec pour pierre angulaire le savoir-faire et le savoir-être des maîtres-nageurs sauveteurs.
Explication du plan Aisance aquatique
L’accoutumance à l’eau des enfants dès le plus jeune âge vise un objectif de sécurité. Plus grands, ils apprendront à nager plus facilement et à savoir gérer eux-mêmes les situations de danger.

Nantis de l’aisance et de la sécurité, ils pourront alors s’épanouir dans les diverses activités aquatiques et nautiques qui s’offriront à eux : natation sportives, plongeon, plongée sous-marine, surf, ski nautique, voile, aviron, canoë et kayak. ...