Chaînes, pneus hiver : les obligations à partir du 1er novembre 2022

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 27/10/2022 |Modifié 13/12/2022

Objectif : améliorer la sécurité des usagers de la route et améliorer les conditions de circulation en hiver.

Du 1er novembre 2022 au 31 mars 2023, tous les véhicules doivent être équipés de pneus neige, quatre saisons ou de chaînes, dans certaines zones montagneuses, et ce, en application du décret n° 2020-1264 du 16 octobre 2020, entré en vigueur le 1er novembre 2021.

Pour quels véhicules ?

L'obligation concerne les véhicules légers et utilitaires, les camping-cars, les poids-lourds et les autocars circulant dans les zones établies par les préfets. Les conducteurs de ces zones doivent à ce titre :
  • détenir dans leur coffre des dispositifs antidérapants amovibles (chaînes à neige métalliques ou textiles) permettant d'équiper au moins deux roues motrices ;
  • être équipés de quatre « pneus hiver ».
Les autocars, autobus et poids lourds sans remorque ni semi-remorque sont également soumis aux mêmes obligations que les véhicules précités.
Les poids lourds avec remorque ou semi-remorque doivent détenir des chaînes à neige permettant d'équiper au moins deux roues motrices, même s'ils sont équipés de pneus hiver.
En revanche, les véhicules équipés de pneus à clous ne sont pas visés.

Choisir ses pneus hiver

Les pneus hiver, au sens du décret, sont les pneus relevant de l'appellation « 3PMSF » (3 Peak Mountain Snow Flake), identifiables par la présence du marquage du « symbole alpin » et de l'un des marquages « M+S », « M.S » ou « M&S ». Jusqu’au 1er novembre 2024, les pneus neige uniquement marqués « M+S » seront tolérés.

En savoir plus sur les équipements hivernaux

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction