Campagne de vaccination gratuite contre les papillomavirus dans les collèges

Ce contenu a été publié sous le gouvernement de la Première ministre, Élisabeth Borne.

Publié 01/03/2023 |Modifié 02/03/2023

Dès la prochaine rentrée scolaire, les élèves en classe de 5e qui sont volontaires pourront se faire vacciner gratuitement contre les papillomavirus (HPV).

Des collégiens de dos.
Pour les filles et garçons volontaires.
Le président de la République a annoncé, mardi 28 février 2022, le lancement, dès la prochaine rentrée scolaire, d'une campagne de vaccination gratuite généralisée dans les collèges, pour tous les élèves en classe de 5e, pour agir efficacement contre les papillomavirus (HPV).

HPV est l'abréviation anglaise pour human papillomavirus

En France, chaque année, les HPV sont responsables de plus de 30 000 lésions précancéreuses du col de l'utérus dépistées et traitées, et plus de 6 000 nouveaux cas de cancers.
Or, pour prévenir efficacement ces lésions cancéreuses et les cancers invasifs induits par les HPV, le meilleur moyen est la vaccination, encore trop peu répandue en France.
Cette mesure permettra à 800 000 élèves par an d'être protégés contre les cancers liés aux HPV.

Expérimentation dans la région Grand Est

Une expérimentation a déjà été menée dans la région Grand Est sur deux années, et a montré d'excellents résultats chez les jeunes scolarisés en classe de 5e (centre de vaccination au sein de l'établissement scolaire avec une première séance d'information et deux séances ultérieures de vaccination, avec un vaccin pris en charge à 100%).

Partager la page

Avez-vous trouvé les informations que vous cherchiez ?

Votre avis nous intéresse

Nous vous recommandons de ne pas inclure de données à caractère personnel dans les champs suivants.

Merci pour votre réponse !

L'équipe de gouvernement.fr vous remercie pour votre réponse qui participera à l'amélioration du site !

Le choix de la rédaction