Brevet 2022, le calendrier des épreuves

Publié 28/06/2022

Les épreuves du diplôme national du brevet (DNB) débutent les jeudi 30 juin et vendredi 1er juillet 2022.

Partager la page

Collégiens dans une salle de classe
Crédit : ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse
Le diplôme national du brevet évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège. Voici le calendrier des épreuves à venir.
Les épreuves écrites communes à tous les candidats auront lieu les :
  • jeudi 30 juin et vendredi 1er juillet 2022 pour la session normale ;
  • lundi 12 et mardi 13 septembre 2022 pour la session de remplacement (heure de Paris).
L'épreuve de langue vivante étrangère spécifique aux candidats à titre individuel se tiendra les :
  • vendredi 1er juillet 2022 (après-midi) pour la session normale ;
  • mardi 13 septembre 2022 (après-midi) pour la session de remplacement.

Le calendrier

Tableau du calendrier des épreuves sur le territoire national
Source: ministère de l'Éducation nationale

JEUDI 30 JUIN (tous candidats)

France métropolitaine, La Réunion, Mayotte :
Français 1re partie (grammaire et compétences linguistiques – compréhension et compétences d’interprétation - dictée) : 9h - 10h30
Français 2e partie (rédaction) : 10h45 - 12h15
Mathématiques : 14h30 - 16h30

Guadeloupe et Martinique :
Mathématiques : 8h30 - 10h30
Français 1re partie (grammaire et compétences linguistiques – compréhension et compétences d’interprétation - dictée) : 13h - 14h30
Français 2e partie (rédaction)
14h45 - 16h15

Guyane :
Mathématiques : 9h30 - 11h30
Français 1re partie (grammaire et compétences linguistiques – compréhension et compétences d’interprétation - dictée) : 14h - 15h30
Français 2e partie (rédaction) : 15h45 - 17h15

Saint-Pierre-et-Miquelon :
Mathématiques : 10h30 - 12h30
Français 1re partie (grammaire et compétences linguistiques – compréhension et compétences d’interprétation - dictée) : 15h - 16h30
Français 2e partie (rédaction) : 16h45 - 18h15

--------------------------

VENDREDI 1ER JUILLET
Tous candidats (sauf épreuve de langue vivante étrangère réservée aux candidats individuels)

France métropolitaine, La Réunion, Mayotte :
Histoire et géographie, enseignement moral et civique : 9h - 11h
Sciences
Série générale : sciences de la vie et de la Terre et technologie : 13h30 - 14h30
Série professionnelle : physique-chimie et sciences de la vie et de la Terre : 13h30 - 14h30
Langue vivante étrangère : 15h - 16h30

Guadeloupe et Martinique :
Sciences
Série générale : sciences de la vie et de la Terre et technologie : 8h - 9h
Série professionnelle : physique-chimie et sciences de la vie et de la Terre : 8h - 9h
Histoire et géographie, enseignement moral et civique : 9h15 - 11h15
Langue vivante étrangère : 13h30 - 15h

Guyane :
Sciences
Série générale : sciences de la vie et de la Terre et technologie : 9h - 10h
Série professionnelle : physique-chimie et sciences de la vie et de la Terre : 9h - 10h
Histoire et géographie, enseignement moral et civique : 10h15 - 12h15
Langue vivante étrangère : 14h30 - 16h

Saint-Pierre-et-Miquelon :
Sciences
Série générale : sciences de la vie et de la Terre et technologie : 10h - 11h
Série professionnelle : physique-chimie et sciences de la vie et de la Terre : 10h - 11h
Histoire et géographie, enseignement moral et civique : 11h15 - 13h15
Langue vivante étrangère : 15h30 - 17h

France métropolitaine, DROM et à l’étranger

856 172 candidats sont inscrits en France métropolitaine et dans les départements et régions d’Outre-mer (DROM).
Ils sont répartis en deux séries :
  • 770 863 candidats dans la série générale, soit - 0.46 % de candidats par rapport à 2021 ;
  • 85 309 candidats dans la série professionnelle, soit + 4.77% par rapport à 2021.
En Polynésie française, 4 405 candidats sont inscrits toutes séries confondues.

À l’étranger, 29 714 candidats présentent le DNB série générale, répartis sur 121 pays.

Une étape importante

Le DNB est le premier examen important de la scolarité avant le baccalauréat.  Son attribution ne conditionne pas l'accès à une classe supérieure en fin de troisième.
Il apprécie le socle commun de connaissances, de compétences et de culture que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire, (16 ans).