1. Santé
    2. Hôpital

Avec Data pathologies, l’Assurance Maladie partage les données de santé

Publié 22/06/2022

Cette cartographie permet entre autres de visualiser les dépenses de santé par poste (ville, hôpital) et d'un territoire à un autre.

Partager la page

Un médecin traitant ausculte un patient.
Source : AFP
L'Assurance Maladie poursuit son ouverture en matière de données de santé.

Depuis le 20 juin 2022, la CPAM a lancé un nouvel outil en ligne de datavisualisation des données de santé :  « Data pathologies ».

Ce site met à la disposition de tous les acteurs de la santé et du grand public les données sur la prise en charge des pathologies en France.

Cette cartographie permet également de visualiser les dépenses de santé par poste (ville, hôpital) et d'un territoire à un autre pour les 68 millions d'assurés que compte la France.

Trier, croiser, faire parler

Plus de 1,5 milliard de feuilles de soins ont été passées au crible

Au cœur de cette innovation : les résultats de la cartographie médicalisée des dépenses, travail d’analyse réalisé chaque année par la Caisse nationale de l’assurance maladie (Cnam) pour trier, croiser et « faire parler » un volume gigantesque de données de facturation.

Toutes ces informations sont désormais accessibles sur Data pathologies, de manière simple et intuitive.

Ces résultats portent sur l’année 2020 et sont fondés sur les données de 66,3 millions de personnes, représentant un montant global de dépenses de 168 milliards d’euros (1).

Au total, plus de 1,5 milliard de feuilles de soins ont été passées au crible par les experts de la Cnam pour rendre ces données exploitables.

Le numérique en santé

Cette batterie de données accompagne la dynamique du numérique en santé, à la suite de la généralisation de l'espace numérique de santé « Mon espace santé » depuis janvier 2022.

Elle permet une meilleure lisibilité aux utilisateurs, permet d'optimiser les postes de dépenses et aidera les agences régionales de santé et caisses primaires à développer des politiques de prévention locales.