Apprentissage : les aides à l’embauche prolongées jusqu’à fin 2022

Publié 24/05/2022

Les contrats en apprentissage ont le vent en poupe. Les aides du Gouvernement y ont contribué. Elles sont prolongées et vont courir jusqu’à fin 2022.

Partager la page

Un jeune en apprentissage travaille sur un moteur avec l'aide de son mentor
Source : AFP
Les aides aux entreprises pour la signature de contrats d'apprentissage sont prolongées « au moins » jusqu’à la fin de l’année. Elles devaient initialement s’achever le 30 juin prochain.
Et au-delà ? « Cela dépendra de la loi de finances pour 2023 puisque […] les aides sont votées année par année dans le budget », a précisé le ministre du Travail, du plein-emploi et de l’Insertion, Olivier Dussopt, ce 24 mai 2022.

1 million de contrats d'apprentissage par an

Le nombre d’embauches d’apprentis a bondi, s’est félicité Olivier Dussopt qui a fixé le cap d’un million de signatures par an, contre 700 000 aujourd’hui.

Nous avons réussi un grand pari avec l'apprentissage. Il y a quatre ans, nous étions à 300 000 apprentis par an ; nous sommes à 700 000, l'objectif, c'est 1 million. Pour atteindre cet objectif, il faut prolonger les aides à l'apprentissage.

Olivier Dussopt

Ministre du Travail, du Plein emploi et de l'Insertion

La prime, prévue dans le plan « 1 jeune, 1 solution », est d’un montant de 5 000 euros pour un mineur et de 8 000 pour un majeur.

 « 1 jeune, 1 solution »

Le dispositif s’adresse aux jeunes et aux entrepreneurs :

Découvrez l'éventail des solutions