60 ans de politique agricole commune

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 09/05/2022

Pilier de la construction européenne, la « PAC » soutient les agriculteurs et garantit la sécurité alimentaire de l’Europe. Elle fête ses 60 ans en 2022.

Partager la page

Un agriculteur dans un champ.
Source : Pexels
La politique agricole commune (PAC), créée par le traité de Rome en 1957, a été mise en place il y a 60 ans, en 1962.

Elle s’est adaptée au fil des ans à l’évolution de la situation économique et des besoins et exigences des citoyens.

Depuis, s’y sont ajoutés les principes de respect de l’environnement, de sécurité sanitaire et de développement rural.

Les objectifs de la PAC sont :
  • soutenir les agriculteurs et améliorer la productivité agricole, en garantissant un approvisionnement stable en denrées alimentaires à un prix abordable ;
  • assurer un niveau de vie décent aux agriculteurs de l’Union européenne ;
  • contribuer à agir contre le changement climatique et gérer les ressources naturelles de manière durable ;
  • préserver les zones rurales et les paysages dans l’ensemble de l’UE ;
  • préserver l’économie rurale en promouvant l’emploi dans l’agriculture, l’industrie agroalimentaire et les secteurs associés.

Nouvelle étape en 2023

En juin 2018, la Commission européenne avait présenté des propositions législatives relatives à une nouvelle PAC, visant à adapter les politiques de l’Union européenne en matière de climat, d’énergie, de transport et de fiscalité en vue de réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre d’au moins 55 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990. Une politique qui intégrera les ambitions durables du « Pacte vert pour l’Europe ».

La nouvelle PAC, adoptée le 2 décembre 2021, doit être mise en œuvre à compter du 1er janvier 2023.