55 millions d'euros supplémentaires pour l’aide alimentaire

Publié 09/09/2022

Le Gouvernement lance le déploiement de crédits supplémentaires pour les associations d’aide alimentaire.

Partager la page

Des fuits & légumes
Source : AFP
Doublement des crédits initialement prévus. Pour que l'inflation n'affecte pas davantage les plus fragiles, Jean-Christophe Combe, ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, a décidé de déployer un effort exceptionnel de 55 millions d'euros en faveur de l’aide alimentaire, acté par la loi de finances rectificative pour 2022.

Il s'agit de protéger les associations, fragilisées notamment par la hausse des prix des denrées en raison de l’inflation.
Ces crédits permettront ainsi de :
  • compenser la quasi-intégralité du manque à gagner des associations qui ont été mises en difficulté par des marchés européens infructueux (avec + 28,5 milliosn d'euros), ce qui leur permettra de faire des achats directs auprès des producteurs ;
  • doubler les crédits locaux disponibles (avec +11,5 millions d'euros) en soutien des associations de proximité pour renforcer notamment leurs  partenariats avec des producteurs agricoles ;
  • tenir compte de la situaltion particulière l’outre-mer (avec +15 millions d'euros ) pour les associations locales d’aide alimentaire.
Reconnaissant « le formidable travail de terrain » des associations, Jean-Christophe Combe s'est félicité que le doublement des crédits alloués par le Gouvernement leur permette d'être « protégées des conséquences de l'inflation ».