500 millions d'euros pour remettre de la nature dans les villes

Publié 15/06/2022

Développer des espaces urbains avec moins de goudron et plus d’arbres permet d'apporter de la fraîcheur et de limiter les températures dans les villes.

Partager la page

Façade végétalisée dans le centre historique de Bordeaux
Source : AFP
Établissements scolaires, lieux de travail, conseils à la population: le Gouvernement a pris les mesures de prévention et d’intervention pour faire face au soleil de plomb qui devrait darder ses rayons au moins jusqu’à la fin de la semaine.
Au-delà de ces mesures immédiates, le Gouvernement va déployer des mesures structurelles pour adapter plus rapidement les villes aux conséquences du changement climatique.

On le sait, les villes, notamment les métropoles, sont plus particulièrement touchées dans les conséquences de fortes chaleurs, a fortiori de canicule.

« Renaturation des villes »

Pour y remédier, un programme de « renaturation des villes » va être lancé pour permettre de constituer des canopées urbaines et de végétaliser certaines façades. 500 millions d'euros y sont alloués.

Objectif : « moins de goudron et plus d’arbres pour apporter de la fraîcheur et limiter les températures », a déclaré la Première ministre à l’occasion d’une communication en Conseil des ministres du 14 juin 2022.

Un programme de renaturation des villes et centres villes sera doté d'un fonds de 500 millions d'euros pour cofinancer les collectivités locales volontaires.

Olivia Grégoire (à l'issue du Conseil des ministres)

Porte-parole du Gouvernement

Soutien tripartite