Retour sur 50 années de Sécurité routière en France.
Source : Getty

50 ans de Sécurité routière

Publié 02/08/2022

Depuis sa création en 1972, la Sécurité routière n'a cessé, de par ses campagnes de sensibilisation et ses mesures, de réduire le nombre de morts sur les routes.

Partager la page

Un enjeu majeur de santé publique

La sécurité routière est un enjeu majeur de santé publique et de protection des personnes.
Automobilistes, motards, cyclistes, piétons et conducteurs de trottinette... Depuis 50 ans, la Sécurité routière par ses actions (campagnes de sensibilisation, mesures adoptées...) lutte contre la mortalité sur la route.
Historiquement, le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR), communément appelé « Sécurité routière »,  voit le jour par décret, le 5 juillet 1972. Cette année-là, un nombre record de personnes tuées sur la route est enregistré avec 18 034 personnes. 

En 2021, la mortalité sur les routes françaises s’établit à 2 947 (contre 18 034 en 1972).

Les premières mesures prises

Du port obligatoire de la ceinture de sécurité au permis à points, en passant par les limitations de vitesse sur les voies de circulation : ces mesures, qui ont jalonné ces 50 dernières années, ont permis d’abaisser drastiquement le nombre de tués sur les routes.

1972 : création du Comité interministériel de la sécurité routière

Pour lutter contre le nombre important des accidents de la route (18 034 en 1972) le gouvernement crée le Comité interministériel de la sécurité routière.

1973 : port obligatoire de la ceinture à l’avant hors agglomération

En cette année, 16 863 décès sont constatés en baisse depuis un an, mais c’est encore trop.  Le port de la ceinture à l’avant devient obligatoire hors agglomération. Pour la Sécurité routière, « il va permettre de sauver des milliers de vies. »

1974 : limitation à 130km/h sur autoroute

Limitation à 130 km/h en autoroute. L’année précédente, elle avait été fixée à 120, puis à 140 km/h. Depuis, elle est toujours à130 km/h.

1975 : port du casque obligatoire et feux de croisement pour les motos

  • La France passe le cap des 15 millions d’automobilistes. La France enregistre 14 166 décès. Pour être mieux protégés, les conducteurs de vélomoteurs doivent désormais porter un casque en agglomération. Ils étaient déjà obligés de le faire hors agglomération depuis 1973.
  • Les cyclomoteurs de plus de 125cm3 ont l’obligation de rouler avec les feux de croisement en journée.

1979 : port obligatoire de la ceinture à l’avant

Jusqu'ici, la ceinture était obligatoire hors agglomération, à l’avant, depuis 1973. Elle devient obligatoire à l’avant sur tout le réseau routier.

1983 : lutte contre l’alcool au volant

Conduire avec plus de 0,8 g/l dans le sang devient un délit.  Le nombre de tués sur les routes s’établit à 12 726.

1985 : obligation de passer des contrôles techniques

Les véhicules de plus de cinq ans ont l’obligation de passer par la case contrôle technique.

1986 : retrait de permis immédiat en cas d’ivresse au volant

Le retrait de permis est immédiat en cas d’ivresse sur la route.

1987 : généralisation de la conduite accompagnée

La conduite accompagnée est généralisée à tous les départements.Elle permet aux jeunes de moins de 18 ans d’apprendre à conduire dans le véhicule de leurs parents, en leur présence, et selon la règlementation en vigueur.

1990 : vitesse à 50 km/h en ville

11 215 personnes sont encore victimes de la route. La limitation de vitesse en agglomération passe à 50 km/h, le 1er décembre.

1991 : obligation du port de la ceinture à l’arrière

Obligatoire à l’avant depuis 1979, le port de la ceinture est obligatoire pour tous les passagers d’un véhicule, à l’avant et à l’arrière.

1992 : permis à points, contrôle technique renforcé, limite d’alcool dans le sang à 0,5g/l

  • Le nombre de tués sur les routes passe en dessous de la barre des 10 000 avec 9 900 victimes.
  • Cette année-là, le permis à points est instauré pour renforcer la vigilance des conducteurs.
  • Le contrôle technique avec certaines réparations devient obligatoire.
  • La limite d’alcool dans le sang est abaissée à 0,5g/l de sang.

1996 : obligation de passer le Brevet de sécurité routière (BSR)

Le Brevet de sécurité routière est obligatoire pour conduire un scooter de moins de 50cm3 ou une voiturette.

2003 : interdiction de l’usage du téléphone au volant

  • 6 058 personnes sont encore victimes d’accidents mortels sur les routes.
  • L’usage du téléphone mobile est interdit au volant.
  • Mise en place des premiers radars automatique au bord des routes.
  • Un taux d’alcool au volant entre 0,5g/l et 0,8g/l de sang entraîne un retrait de 6 points.

2004 : mise en place d’un permis à points probatoire

  • Le permis à points probatoire est instauré pour les jeunes conducteurs.
  • La limite d’alcool autorisée pour les conducteurs de transport en commun est abaissée à 0,2 g/l de sang
  • À partir de 2004, tous les cyclomoteurs doivent désormais être immatriculés.

2005 : « Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas »

Pour sensibiliser les jeunes à l’alcool au volant, le slogan « Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas », voit le jour.
La campagne Sam, version 2021

Sam, un principe simple : désigner, avant de sortir, celui ou celle qui s’engage à rester sobre toute la soirée pour reconduire ses amis sains et sauf...

Les mesures les plus récentes

2008 : Karl Lagerfeld recommande le port du gilet jaune

En 2008, Karl Lagerfeld, grand couturier et styliste allemand, accepte d'être au cœur d'une campagne de sensibilisation de la sécurité routière en faveur du port du gilet jaune : « C'est jaune, c'est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie

2011 : véhicules neufs équipés de feux de jour

Depuis 2009, le nombre de tués est passé en dessous de la barre des 5 000, avec 4273 victimes. À partir de cette année, les voitures neuves doivent rouler avec les feux diurnes.

2012 : usage du téléphone tenu en main passible d’un retrait de points

L’usage du téléphone tenu en mains au volant devient passible d’un retrait de trois points.

2016 : tests salivaires pour dépister l’usage de stupéfiants, gants pour les motards

  • Le nombre de tués passe à 3 477, en dessous de la barre des 4 000.
  • Les forces de l’ordre sont peuvent procéder à un dépistage de stupéfiant au volant à tout moment. 

2017 : casque à vélo obligatoire pour les moins de 12 ans

 Obligation du casque à vélo pour les enfants de moins de 12 an. 

2018 : limitation à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles

  • La vitesse maximale autorisée passe à 80km/h sur les routes bidirectionnelles, hors agglomération.
  • Le retrait de point pour non-respect de la priorité au passage piéton passe de 4 à 6.2019 : la trottinette inscrite dans le code de la route
  • La multiplication de la trottinette entraîne sa prise en compte dans le Code de la route.

2021 : signalement des angles morts

  • Le nombre de tués est en dessous de la barre des 3 000, avec 2 947 victimes.
  • Dès 2021, les poids lourds, autobus et autocars doivent signaler leurs angles morts avec un autocollant.