15 centimes en moins par litre de carburant dès le 1er avril

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Jean Castex.

Publié 14/03/2022 | Modifié 29/03/2022

Pour faire face à la flambée des prix à la pompe, le Gouvernement a décidé d’appliquer une remise de 15 centimes par litre sur tous les carburants, dès le 1er avril. La mesure durera quatre mois.

Partager la page

Une pompe à essence.
Source : Getty
Dans de très nombreuses stations-services, le prix des carburants a dépassé les 2€/l.

Face à cette situation exceptionnelle, le Gouvernement va agir directement sur le prix à la pompe via une « remise carburant » de 15 centimes/l hors taxes, appliquée dès le 1er avril 2022 et pour quatre mois.
Source : Service d'information du Gouvernement
En pratique, les prix affichés à la station seront toujours les mêmes, mais après paiement le conducteur constatera une réduction de 15 centimes par litre hors taxe.
« Il s’agit bien d’une remise » et non d’une baisse de taxes : « les distributeurs l’appliqueront et l’État les remboursera », a précisé Jean Castex.
« Cette remise permet d’aider tout le monde, y compris les professionnels qui sont exonérés de taxes », a ajouté le Premier ministre qui estime que « moins taxer une énergie polluante est anti-écologique ».

Particuliers et professionnels sont concernés

Financée par l'État, cette remise carburant concernera tous les Français, les particuliers comme tous les professionnels. Pourront notamment bénéficier de la mesure les transporteurs routiers, les taxis, les agriculteurs, les acteurs des travaux publics et les pêcheurs.

Jean Castex, Premier ministre