Photo d'une femme second mécanicien sur un bateau

Les mesures en faveur de l'égalité femmes-hommes

Mis à jour le 15 mai 2017
Les droits des femmes sont une priorité du Gouvernement. A la loi du 4 août 2014 sur l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, s'ajoute un ensemble de mesures destinées à promouvoir le respect de ces droits et la juste représentation des femmes dans la société française.
Contenu publié sous la présidence de François Hollande du 15 mai 2012 au 15 Mai 2017
Engagement8 mars 2012A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, François Hollande, candidat à l'élection présidentielle, présente ses 40 engagements pour l'égalité femmes-hommes. Ils sont regroupés en 8 thématiques : la création d’un ministère des Droits des femmes, l’égalité professionnelle, la lutte contre la précarité, l’éducation et la sensibilisation contre le sexisme, la mise en place d’un service public de la petite enfance, le renforcement de la parité, la lutte contre les violences, l’accès à la contraception et à l’avortement.
Harcèlement 7 août 2012La loi relative au harcèlement sexuel du 7 août 2012 apporte une protection renforcée des victimes, une définition plus précise du délit et une sécurité juridique.
Comité30 nov. 2012Le Comité interministériel aux droits des femmes se réunit. Cela faisait douze ans qu’un comité interministériel autour de la problématique du droit des femmes ne s’était pas réuni. Il permet de définir les actions d'un plan d'actions 2013-2017 mettant les droits des femmes au cœur des politiques publiques. Un second CIDDF s'est tenu en janvier 2014.
Décret18 déc. 2012Le décret relatif à la mise en œuvre des obligations des entreprises pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes renforce le dispositif de pénalité qui pèse sur les entreprises ne respectant pas leurs obligations en matière d’égalité professionnelle.
Circulaire23 août 2013Deux circulaires sont signées par le Premier ministre. Ces deux textes permettent la prise en compte des droits des femmes au niveau législatif et encouragent une parité accrue dans l'administration.
Violences nov. 2013Le 4e plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes (2014-2016) prévoit un doublement des moyens dédiés : 66 millions d'euros sur trois ans.
Loi4 août 2014La loi sur l'égalité réelle entre les femmes et les hommes est promulguée.
Accès à l'IVG16 janvier 201540 ans après la promulgation de la loi Veil, Marisol Touraine et Pascale Boistard ont présenté le programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG en France. Ce programme vise à améliorer l’information des femmes sur leurs droits, simplifier et améliorer le parcours des femmes qui souhaitent avorter et garantir une offre diversifiée sur l’ensemble du territoire. Il s’articule autour de 8 mesures fortes.
HCEfh16 avril 2015Le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) a remis, le 16 avril 2015, son rapport sur le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun à Marisol Touraine et Pascale Boistard.
Stop ça suffit09 novembre 2015Sur la base des recommandations du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh), le Gouvernement a présenté, le 9 juillet 2015, un plan national de lutte de 12 engagements contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commu, axé autour de 3 grandes priorités : Prévenir, Réagir et Accompagner. Une grande campagne gouvernementale sensibilisation est déployée depuis le 9 novembre ; elle sera diffusée dans tout le pays jusqu'au début 2016 grâce aux opérateurs de transport, mairies, agglomérations ou afficheurs partenaires qui se sont engagés aux côtés du Gouvernement pour dire "Stop, ça suffit".
5e plan (2017-2019)25 novembre 2016Le 5e plan de mobilisation et de lutte contre les violences (2017-2019) traduit l’engagement de l’État pour permettre aux femmes victimes de violences, d’accéder à leur droit d’être protégées et accompagnées, pour sortir des violences et se reconstruire. Le plan fixe 3 objectifs : 1. Sécuriser et renforcer les dispositifs qui ont fait leurs preuves pour améliorer le parcours des femmes victimes de violences et assurer l’accès à leurs droits. 2. Renforcer l’action publique là où les besoins sont les plus importants. 3.Déraciner les violences par la lutte contre le sexisme, qui banalise la culture des violences et du viol

De quoi s'agit-il ?

Pourquoi ?

Face aux multiples injustices subies par les femmes, le Gouvernement s'est engagé sur tous les fronts : emploi et égalité professionnelle, lutte contre la précarité et les violences faites aux femmes, parité dans les sphères politique, économique et sociale.

Le 30 novembre 2012, s'est tenu le Comité interministériel aux droits des femmes. Cela faisait douze ans qu’un comité interministériel autour de la problématique des droits des femmes ne s’était pas réuni. Il a permis de définir un plan d'actions 2013-2017 mettant les droits des femmes au cœur de toutes les politiques publiques.

Le budget alloué aux droits des femmes a été augmenté, des lois ont été adoptées et des plans d'action ont été établis pour faire avancer l'égalité réelle entre les sexes.

De 2012 à 2016, la France est passée du 45ème au 17ème rang mondial en matière d’égalité femmes-hommes, selon l’étude annuelle du Forum économique mondial (basée sur 4 indicateurs : opportunités économiques, éducation, santé et émancipation politique). Mais ce résultat n'est pas suffisant et les inégalités doivent être combattues sans relâche par le Gouvernement pour que l'égalité femmes-hommes devienne une réalité.

Gouvernement.fr vous propose de recevoir des informations personnalisées sur les thématiques qui vous concernent. Abonnez-vous à infos@gouv

Les actualités liés