Biodiversité marine

La préservation de la biodiversité

Mis à jour le 26 août 2021
La biodiversité, richesse patrimoniale et moteur économique, est menacée par la surexploitation, la destruction et la fragmentation des habitats, l'introduction d'espèces envahissantes, et les pollutions. La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages a pour ambition de donner un nouvel élan à la préservation et à la valorisation de nos richesses naturelles en conférant force de loi au choix de ce nouveau modèle de développement, de société et de civilisation. Ce choix vise à rétablir avec la nature des relations non seulement harmonieuses mais fructueuses, bonnes pour la santé, bonnes pour l’innovation et bonnes pour l’emploi.
Contenu publié sous la présidence de François Hollande du 15 mai 2012 au 15 Mai 2017
Conseil des ministres26 mars 2014Le projet de loi relatif à la biodiversité est présenté en Conseil des ministres.
Amendements26 juin 2014Ségolène Royal fait adopter dix amendements au projet de loi biodiversité, lors de son examen par la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale.
ConfEnvi27 et 28 novembre 2014La conférence environnementale 2014 est l'occasion pour les membres du Gouvernement de présenter la feuille de route pour l'année à venir.
Plan terre de pollinisateurs20 mai 2015Ségolène Royal présente le Plan d’action en faveur des abeilles et pollinisateurs sauvages « France, terre de pollinisateurs » en Conseil des ministres, avec notamment pour objectif d’appliquer sur 20% du territoire les pratiques favorables aux abeilles et aux pollinisateurs.
Sénat26 Janvier 2016Le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages est adopté en première lecture par le Sénat lors d’un vote solennel (263 votes « pour » sur 295 suffrages exprimés).
Assemblée nationale18 mars 2016L'Assemblée nationale adopte en deuxième lecture le projet de loi, modifié par le Sénat (26 janvier 2016), pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. Elle vote notamment la création de l'Agence pour la biodiversité, inscrite dans le titre 3 du projet de loi.
Sénat 12 mai 2016Le Sénat adopte en deuxième lecture le projet de loi. Une commission mixte paritaire, chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion sur le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, n'est pas parvenue à l’élaboration d’un texte commun. Le projet de loi doit donc être examiné en nouvelle lecture par chacune des deux chambres.
Nouvelle lecture11 juillet 2016Le Sénat adopte le projet de loi en nouvelle lecture, après l'Assemblée nationale le 23 juin.
Lecture définitive20 juillet 2016Le texte est adopté par le Parlement, le 20 juillet 2016.
Journal officiel9 août 2016La loi Biodiversité est publiée au Journal officiel, le 9 août 2016.
De quoi s'agit-il ?

Pourquoi ?

La biodiversité désigne l’extrême complexité et la richesse des êtres vivants et des écosystèmes : la faune, la flore, les bactéries, les gènes et les variétés domestiques... Outre la variété du vivant, la biodiversité désigne aussi les interactions entre les différents organismes et celles qu’ils entretiennent avec leur milieu de vie. Environ 1,8 million d’espèces animales et végétales différentes ont été décrites à la surface de la planète. De nos jours, la biodiversité est menacée.

Alors que l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) confirme, dans son bilan 2016, l’exceptionnelle richesse du patrimoine culturel de la France, celui-ci juge toutefois inquiétante l’évolution de la biodiversité française, qu’il s’agisse de l’évolution des espèces, de l’état des habitats et milieux naturels, des pollutions ou de la progression des espèces exotiques envahissantes.

La communauté scientifique internationale estime que la moitié des espèces vivantes que nous connaissons pourrait disparaître d’ici à un siècle, compte tenu du rythme actuel de leur disparition (100 à 1000 fois supérieur au taux naturel d’extinction). Une extinction progressive  causée par les activités humaines. Pour enrayer ce mouvement, il convient d'intensifier les actions de connaissance, de prévention et d'action pour la préservation et la reconquête de la biodiversité.