19 octobre 2020

Accès à la formation et à l'emploi : le parcours ALEJ lancé en Haute-Garonne

Dans le cadre du groupe « Travail et Emploi » rattaché à la Commission Nationale de Résorption des Bidonvilles, la Dihal participait le 7 octobre dernier au lancement du parcours Accès au Logement et à l’Emploi des Jeunes (ALEJ).
 
Financé par la DIHAL, le parcours ALEJ vise à accompagner des jeunes nationaux, réfugiés ou ressortissants intracommunautaires pour leur faciliter un accès à la formation ou à l’emploi, ainsi qu’au logement.

Il assure également la continuité des approches nouvelles portées par les politiques publiques du plan quinquennal pour le Logement d’abord puisqu’il est expérimenté sur 4 de ses territoires de mise en œuvre accélérée (Ville de St Denis, Grenoble Alpes Métropole, Nantes métropole et Toulouse).

Ce modèle innovant a été élaboré en partenariat avec l’Agence du Service Civique, la DIAIR et des associations accueillant des jeunes en service civique.

D’une durée de 12 mois, les missions proposées s’appuient sur un suivi personnalisé et constituent une véritable passerelle vers une insertion socio-professionnelle. L’accompagnement renforcé de ce public est un outil fondamental du projet qui s’appuiera aussi sur un renfort de la coordination des acteurs. Au sein d’un promotion d’une centaine de volontaires, 20 jeunes en situation de grande précarité bénéficieront d’un service civique renforcé, au sein d’un des programmes mis en place par l’association Unis-Cité sur le territoire de Haute-Garonne. Cet accompagnement visera également l’accès à un hébergement notamment en partenariat avec les résidences Habitat Jeunes et la ville de Toulouse, dans la perspective de permettre au jeune l’accès à un logement autonome.