#80kmh : la mesure entre en vigueur le 1er juillet

L’abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur le réseau bidirectionnel sans séparateur central entre en vigueur le 1er juillet 2018. L’enjeu : sauver des vies humaines.
 
La mesure numéro 5 du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) prévoyant une limitation de vitesse à 80 km/h s’applique dès le 1er juillet sur l’ensemble des routes du territoire national, à l’exception des portions à 2x2 voies et à 3 voies conçues pour des dépassements sécurisés. Les routes à double-sens sans séparateur central sont en effet celles ou l'accidentalité est la plus forte : elles concentrent 55% de la mortalité routière sur les routes de France.

Grâce à cette mesure, le Gouvernement entend sauver entre 300 et 400 vies par an et réduire le nombre de personnes blessées. Agir sur la vitesse, c’est en effet réduire les distances de freinage et amoindrir les chocs en cas d’accident. Depuis le 24 juin, une campagne axée sur le thème « 13 mètres qui sauvent des vies » (soit la distance de freinage en moins lorsqu’on roule 10 km/h moins vite) est diffusée à la télévision pour sensibiliser le public à cette mesure et ses bénéfices en terme de sécurité.

Sur l’ensemble du territoire national, la mise en œuvre de la limitation à 80km/h se traduira par un changement de 11 000 panneaux de signalisation (environ 100 panneaux par département, dont 80% de panneaux de limitation à 90 km/h) dont le coût est intégralement pris en charge par l’Etat.

Posture préventive

Afin d’accompagner cette échéance, les forces de l’ordre adoptent depuis le 1er juin une posture préventive :
 
  • un accroissement de la visibilité des patrouilles sur le réseau bidirectionnel ;
  • la multiplication des messages sur les réseaux sociaux des groupements de gendarmerie départementale et des directions départementales de la sécurité publique ;
  • la distribution de prospectus pédagogiques, imprimés à 1 million d’exemplaires, dans les secteurs à forte affluence (barrières de péage, zones de contrôle…).
Pour rappel, voici le montant des amendes en cas d'excès de vitesse :
 
  • < 20 km/h -> 68€
  • < 50 km/h -> 135€
  • > 50 km/h -> 1500€