Hommage de Geneviève Darieussecq à un harki
25 septembre 2018 - Actualité

40 millions d’euros seront consacrés à l’aide aux harkis et à leurs enfants

Hôtel des Invalides, mardi 25 septembre 2018. La secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a rendu hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives ayant combattu durant la guerre d’Algérie. La cérémonie fût également l’occasion d’annoncer une série de mesures en leur faveur.
 

Quelles sont les mesures anoncées ?

À l'occasion de la Journée nationale d'hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives ce mardi 25 septembre, la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, présente une série de mesures en faveur des anciens auxiliaires de l'armée française et de leurs familles.

Parmi ces mesures, 40 millions d’euros seront consacrés à l’aide aux enfants de harkis vivant dans une situation difficile. Pour accompagner ce dispositif, la secrétaire d’État a annoncé la mise en place d’une aide personnalisée au retour à l’emploi.

Autre disposition annoncée aujourd’hui : l’augmentation de 400 euros de l’allocation de reconnaissance et de l’allocation viagère versée au veuves d’anciens supplétifs. 9 000 à 10 000 personnes sont concernées.
 

À l’origine de ces mesures, le rapport “Aux harkis, la France reconnaissante” rendu en juillet dernier à Geneviève Darrieussecq.  56 propositions avaient été émises en faveur des harkis dans un objectif de reconnaissance et de réparation vis-à-vis de leur histoire complexe.

Que commémore cette journée ?

En 2001, le 25 septembre devient la "journée nationale d'hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives" en reconnaissance des 150 000 combattants qui ont servi dans l’Armée française durant la guerre d’Algérie. Cette journée est pérennisée en 2003.

Une reconnaissance progressive de l’histoire des harkis

Peu enseignée, souvent méconnue, l’histoire des harkis est peu à peu mise en lumière par différentes actions gouvernementales.

Vendredi dernier, le président de la République avait déjà nommé six anciens combattants et une fondatrice d’association de harkis au grade de chevaliers de la Légion d’Honneur, tandis que 19 personnes ont été promues à l’Ordre national du Mérite.

Le Président de la République présidera également une cérémonie d’hommage exceptionnel dans les prochains mois.