10 février 2021

1500 places d’hébergement d’urgence pour les femmes en pré ou post maternité sans solution de logement : un cahier des charges publié par la Dihal

Dans le cadre des nouvelles mesures pour prévenir et lutter contre la bascule dans la pauvreté, Emmanuelle Wargon, la Ministre déléguée chargée du Logement, a annoncé l’ouverture de 1 500 places d’hébergement pour les femmes en pré ou post-maternité, sans solution de logement ou d’hébergement. Cette mesure vise à répondre à la préoccupante augmentation du nombre de femmes concernées dans certaines régions, notamment en Île-de-France où se concentrent 2/3 des besoins.
Ces femmes constituent un public particulièrement vulnérable, qui nécessite un accompagnement spécifique et dont les caractéristiques (femmes enceintes et / ou avec un nouveau-né) contraignent l’accès à certaines structures d’hébergement classiques. Ce nouveau dispositif est donc nécessaire pour que les femmes sortant de maternité sans solution de logement puissent accéder à une mise à l’abri et bénéficier d’un accompagnement sanitaire et social adapté
 
La Délégation Interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (DIHAL) a réalisé en partenariat avec les administrations centrales, les services déconcentrés de l’Etat et les acteurs médicaux et sociaux le recensement des besoins dans les territoires. Un cahier des charges national a été rédigé, et transmis aux préfets de région, qui seront en charge d’animer sa mise en œuvre sur leur territoire.
 

Ce dispositif viendra en appui des dispositions prises par les conseils départementaux déjà fortement impliqués pour faire face à cette situation.