2 juin 2015 - Infographie

Baisses d'impôt 2015 : trois exemples concrets

Cette année la baisse de l'impôt sur le revenu, engagée depuis 2014, bénéficiera à 9 millions de foyers fiscaux au total. 3 millions de ménages deviendront même non imposables.
Contenu publié sous le Gouvernement Valls II du 26 Août 2014 au 11 Février 2016
Infographie sur les effets concrets des baisses de l'impôt sur le revenu en 2015 - voir en plus grand
> Version texte de l'infographie
  • Le gouvernement agit pour vous
    Baisses d'impôt 2015
    3 exemples concrets

    Cette année, aucune catégorie de contribuables ne verra augmenter son impôt sur le revenu. C'est la première fois depuis 2010. Mieux, 9 millions de foyers fiscaux verront leur impôt baisser. 3 millions de ménages deviendront même non imposables. Au total, cette baisse d'impôt rendra 3Md € aux foyers français.
    1/3 des contribuables imposés verront ainsi leur impôt annulé ou allégé.
    C'est le fruit de deux mesures décidées par le gouvernement :
    1. La suppression de la première tranche à 5,5% imposant les revenus par part fiscale compris entre 6 011 et 11 991 et le renforcement du mécanisme de la décôte 
    2. La revalorisation du barème de l'impôt sur le revenu.
    Trois exemples-types (à revenu égal)
     
    1. Pour un couple d'actifs avec 2 enfants dont le revenu total est de 3 160 € par mois, son impôt sur le revenu sera entièrement annulé, alors qu'il est aujourd'hui de 750 € par an. C'est une augmentation de près de 2% de ses revenus. Cela correspond par exemple à la situation d'un vendeur au bureau de tabac et d'une aide à domicile, ou à celle d'une ouvrière non qualifiée et d'un agent de service en école primaire, en moyenne.
    2. Pour un couple salarié avec 3 enfants gagnant 4 200 € par mois à 2, ce sera plus de 1 100 € en moins. C'est également une augmentation de près de 2% de ses revenus. Cela correspond par exemple à la situation d'un petit patron et de sa femme au foyer, d'un infirmier et d'une coiffeuse, de deux professeurs des écoles, en moyenne.
    3. Pour un retraité à 1400 € par mois de pension, ce sera 230 € d'impôt en moins, 330 € depuis 2013. C'est également une augmentation de près de 2% de ses revenus. 1400 €, c'est la retraite moyenne d'un ouvrier. La retraite moyenne en France est de 1288 € / mois.