Une stratégie d'action

 

Un conseil d’orientation stratégique 

Le décret du 14 février 2017 portant création d’un délégué interministériel à la langue française pour la cohésion sociale prévoit la création d’un conseil d’orientation stratégique (COS) dont la composition sera fixée par arrêté du Premier ministre. Le COS aura pour mission première de définir les orientations du plan national d’action ainsi qu’un programme d’études et d’évaluations. Il pourra émettre, à la demande du Premier ministre, ou de sa propre initiative, toute proposition, avis ou recommandation sur les orientations de cette politique et sa mise en œuvre nationale et locale.
Note de France Stratégie

Le réseau des délégués régionaux

Les délégués régionaux assureront la coordination, le suivi et l’évaluation des actions menées au niveau local en matière de prévention et de lutte contre l’illettrisme et de maitrise de la langue française, en lien avec l’ensemble des services déconcentrés de l’Etat, les rectorats et les collectivités territoriales, notamment les régions.
L’article 3 du décret du 14 février 2017 précise que le délégué interministériel veille à la mise en œuvre des actions décidées au niveau national et à l’échelon régional. Il s’appuie sur un réseau de délégués régionaux dont il assure l’animation.

Des plans régionaux 

Certaines régions sont dotées d'un plan régional de prévention et de lutte contre l’illettrisme (PRI). Cette problématique peut également faire l'objet d'un volet spécifique du Contrat de plan régional de développement des formations et d’orientation professionnelles (CPRDFOP), l’instrument central de coordination des politiques régionales en matière de formation professionnelle.

La contribution des Conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux

En octobre 2016, le gouvernement a souhaité attirer l’attention des présidents des Conseils économiques, sociaux et environnementaux régionaux (CESER) sur l’intérêt d’une auto-saisine de leur assemblée afin notamment d’établir un diagnostic des politiques de maîtrise de la langue française au niveau territorial et de formuler des préconisations. A la date du 30 juin 2017, six CESER avaient ainsi élaboré une contribution à la politique de maîtrise de la langue française et de lutte contre l’illettrisme.
Contributions des CESER
Contributions des CESER
Note de France Stratégie