#TousUnisContrelaHaine : une semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme

#TousUnisContrelaHaine : une semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme

Depuis 1966, le 21 mars est la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale. La Semaine d'éducation contre le racisme et l’antisémitisme est organisée chaque année dans les établissements scolaires autour de cette date. Elle associe l'ensemble de la communauté éducative et pédagogique, dont les parents d'élèves et les personnels des établissements scolaires, les organisations étudiantes et lycéennes, ainsi que les associations complémentaires de l'éducation.
 
L’année 2015 a été marquée par une progression inquiétante des actes racistes et antisémites, tout particulièrement après les attentats terroristes de janvier et de novembre.
 
Le Plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme lancé en avril 2015 par le Premier ministre Manuel Valls prévoit de "Faire de la semaine du 21 mars un grand moment fédérateur". Ainsi, en 2016, le Gouvernement a décidé de donner une nouvelle impulsion à cet événement en mobilisant largement non seulement l’École, mais aussi l’ensemble des institutions républicaines et leurs partenaires : associations, établissements culturels, lieux d’histoire et de mémoire, éducation populaire, médias… Le nom de la Semaine change également, pour insister sur la nécessité d’agir. Cette année, du 21 au 27 mars, aura donc lieu la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme.
300
Plus de 300 initiatives –projections, débats, spectacles vivants, expositions, ateliers – réparties sur tout le territoire national, qui viennent compléter le travail mené par les enseignants dans leurs classes et leurs établissements scolaires avec leurs élèves entre le 21 et le 27 mars 2016.


Ce sont plus de 300 initiatives –projections, débats, spectacles vivants, expositions, ateliers – réparties sur tout le territoire national, qui viennent compléter le travail mené par les enseignants dans leurs classes et leurs établissements scolaires avec leurs élèves entre le 21 et le 27 mars 2016. Ces actions ont vocation à s’inscrire durablement dans le paysage : la lutte contre la haine et l’intolérance ne s’arrête pas à la fin de la semaine !

Des actions sur l’ensemble du territoire

Un répertoire interactif recense l’ensemble des actions proposées par les associations, les établissements scolaires, les clubs sportifs et établissements culturels. Il est possible de rechercher une action par lieu, par date ou par type d’action.
 

Les actions proposées ont pour objectif de promouvoir les principes fondamentaux de la République et de renforcer la prévention contre les discriminations liées à la xénophobie, au racisme et à l’antisémitisme.

Les établissements scolaires et d’enseignement supérieur sont particulièrement mobilisés. Les enseignants peuvent faire appel à un réserviste de la Réserve citoyenne de l'Éducation nationale, qui vise à permettre à l'École de trouver parmi les forces vives de la société civile des personnes qui s'engagent aux côtés des enseignants et des équipes éducatives pour la transmission des valeurs de la République.

Deux campagnes de communication

#TousUnisContrelaHaine

Lancée à l’occasion de la Semaine du 21 mars, #TousUnisContrelaHaine est la première campagne gouvernementale de lutte contre l’antisémitisme, les actes anti-musulmans et le racisme.

En 2015, en France, la haine a fait de nombreuses victimes. En moyenne, cinq actes et menaces antisémites, anti-musulmans et racistes ont été commis par jour. Les actes racistes ont progressé de 17,5 % ; les actes anti-musulmans ont été multipliés par trois ; les actes antisémites sont restés à un niveau particulièrement élevé et ont été marqués par les attentats de janvier.

Le Premier ministre a donc voulu diffuser une grande campagne d’intérêt général sur ce sujet de société. La campagne #TousUnisContrelaHaine poursuit un double objectif : éveiller les consciences contre les préjugés et mobiliser chaque citoyen pour qu’il agisse contre tout acte antisémite, anti-musulman ou raciste, à travers un discours et des images volontairement dérangeants

Le Service d’information du Gouvernent a conçu cette communication en plusieurs étapes avec des spots diffusés en TV et sur le web pour interpeller, un site internet dédié pour accompagner et un appel à mobilisation pour faire réagir.
 

#DeboutContreleRacisme

Labellisée "Grande Cause nationale 2015", une campagne de communication, commune à 4 grandes associations de lutte contre le racisme (Licra, SOS Racisme, Ligue des droits de l’Homme et Mrap), a été lancée le 28 novembre 2015 avec le soutien du Gouvernement. Le label lui a permis de bénéficier d’une exposition forte sur les chaînes de télévision et au cinéma.

Les associations ont fait le choix d’une campagne de communication "rassembleuse et positive", en privilégiant l’angle de la solidarité avec les victimes, priorité de l’action des associations sur le terrain. Une plateforme DeboutContreLeRacisme.org a été créée pour constituer le point de départ de la mobilisation sur internet. Elle permet de visionner les spots de la campagne mais aussi de participer en se prenant en photo et en créant, avec l’un des slogans de la campagne, une image animée prête à être partagée sur les réseaux sociaux.