8 septembre 2016

Suivi du plan de traitement des foyers de travailleurs migrants : la Cilpi visite des structures parisiennes

Le 24 août 2016, la Cilpi (Commission interministérielle pour le logement des populations immigrées) s’est rendue dans plusieurs foyers de travailleurs migrants (FTM) et résidences sociales gérées par Adoma à Paris. Cette journée a permis aux représentants de la Cilpi de rencontrer les responsables de structures et ainsi mieux appréhender les problématiques liées au plan de rénovation des foyers de travailleurs migrants.
 
Certains foyers ont été rénovés et transformés en résidences-sociales sans travaux et sans modification notable des espaces, ce qui pose la question des conséquences financières de l’intégration de ces foyers au plan de traitement des FTM. C’est le cas de la résidence sociale Marc Seguain dans le 18eme arrondissement. A l’inverse, d’autres structures, comme le foyer Riquet dans le 19e, ne sont pas inscrites dans le plan de traitement mais présentent cependant de lourdes problématiques (sur-occupation, développement d’activités informelles,…). La résidence sociale Charonne (20ème) présente quant à elle un exemple de réhabilitation réussie, malgré l’absence d’une salle de convivialité pour les résidents. Une visite du site de desserrement « Fortifications » (20ème), qui accueille temporairement les résidents issus de foyers gérés par Adoma et Coallia pendant la durée des travaux de restructuration prévus par le plan de traitement des FTM, a également été organisée. On note par ailleurs que les retards pris dans les travaux (exemple de la résidence La Duée dans le 20ème, en restructuration lourde), retardent la libération de places dans les sites de desserrement et engendrent un ralentissement du programme de réhabilitation.

Plus d'infos sur le plan de traitement des FTM