26 novembre 2015 - Le point sur...

Spécial COP 21 - Organisation de la Conférence de Paris

A l’occasion de la Conférence de Paris sur le climat (COP21), le porte-parolat du gouvernement vous propose une série de "Points sur" dédiés. Après un premier numéro consacré à l’historique des négociations climat, ce deuxième opus fait état des modalités de déroulement de la COP 21.
 
La Conférence de Paris, qui s'ouvre à Paris le 30 novembre pour deux semaines accueillera 151 chefs d’Etat et comptera sur une forte présence de la société civile dont la mobilisation sera un facteur clef au succès de la Conférence de Paris.

Afin d’assurer la sécurité de tous, et afin d’assurer le bon déroulement de l’évènement, de nombreux dispositifs ont été mis en place, tant sur le renforcement et le déploiement des forces de l’ordre que de la gestion du trafic. 
 

Une conférence d’une ampleur jamais vue en France

 

Le monde à Paris

 
Jamais Paris n'aura accueilli tant de chefs d'Etat et de gouvernements : 151 chefs d’Etat et de gouvernement du monde entier seront ainsi accueillis par le président de la République, le Secrétaire Général des Nations unies et le Président de la COP 21 sur le site du Bourget. Tout au long de la journée du 30 novembre, ils diront leur mobilisation et leur engagement politique à faire de la Conférence de Paris un succès. Ils rendront également un hommage aux victimes des attentats du 13 novembre
 

La société civile très largement accueillie

 
Le gouvernement a souhaité que la société civile ait toute sa place dans la COP 21.
 
La situation créée par les attentats du 13 novembre a imposé que les conditions de sécurité soient renforcées. Dans ce cadre, le gouvernement a notamment dû revenir sur l’autorisation des marches pour le climat prévues sur la voie publique à Paris et dans d’autres villes de France les 29 novembre et 12 décembre. C’était une décision difficile à prendre mais, dans le contexte actuel, l’exigence de sécurité l’impose.
 
Cela ne remet toutefois nullement en cause la nécessité pour la COP 21 d’accueillir très largement la société civile, et notamment les ONG, qui ont été très mobilisées tout au long de l’année et qui remplissent un rôle majeur pour aboutir à un succès :
  • La société civile sera fortement présente sur le lieu même du Bourget, où l’espace "Générations climat" accueillera, pendant toute la durée de la Conférence, plus de 300 événements, débats et conférences.
  • Une mobilisation importante, comportant de nombreux événements, est également prévue partout en France. Tous ces événements sont maintenus, à l’exception des déplacements scolaires sur le site du Bourget. 

Empreinte carbone : engagement et  cohérence

 
Le gouvernement compensera intégralement l'empreinte carbone locale liée à la COP 21, y compris les transports intérieurs et l'hébergement des délégations, en finançant des projets de reboisement ou de développement des énergies renouvelables dans des pays du sud.
Plus largement, tout a été mis en œuvre afin de créer un centre de conférence pratique, convivial et éco-exemplaire.
 

Sécurité : la priorité absolue

 
Le gouvernement affectera un nombre de forces de l’ordre conséquent à la sécurité de la COP21 :
  • Sur le site même de la COP : 2 800 policiers et gendarmes officieront ;
  • Aux frontières : 8 000 policiers et  douaniers permettront la mise en œuvre du rétablissement des contrôles à nos frontières aériennes, maritimes et terrestres. Ces contrôles se poursuivront aussi longtemps que la menace terroriste le nécessitera. Il s’agit d’un élément-clé de la sécurisation de notre pays dans un contexte de menace élevée. Cette disposition a été prise conformément au code Schengen.
  • Partout sur le territoire national : les unités de forces mobiles seront sollicitées à un niveau sans précédent tant à Paris qu’en province pour éviter tout débordement. Aujourd’hui, au total, ce sont 120 000 policiers, gendarmes et militaires qui sont déployés sur l’ensemble du territoire national pour assurer la sécurité des Français.
  • S’agissant de la prévention d’actes terroristes : l’évaluation de la menace terroriste est faite en temps réel par les différents services concourant au renseignement afin que tout risque puisse en permanence être évalué, et qu’une réponse dimensionnée soit immédiatement apportée. 

Transports : assurer le meilleur niveau de service

 

Assurer un accès rapide au Bourget pour les délégations

 
Les mesures nécessaires pour renforcer et aménager les réseaux de transports en communs existants durant la Conférence ont été prises, en lien avec les opérateurs de transports concernés.
 
De nouvelles lignes de navettes et de bus assurant les liaisons entre d'une part le centre de conférence et d'autre part la gare RER du Bourget et la station de métro Fort d'Aubervilliers seront mises en place pendant la durée de la  conférence. 
 
5 lignes spéciales de cars seront mises en place : 3 pour les trajets nocturnes Le Bourget-Paris et 2 fonctionnant 24h/24 pour la desserte du bassin hôtelier de Roissy.
 
Des "Pass Navigo" seront distribués gratuitement aux 25 000 personnes accréditées.

 
Limiter au maximum les perturbations pour les Franciliens

 
Des mesures particulières de restriction de circulation seront mises en place au cours des deux journées du 29 et 30 novembre entre Paris et les aéroports, sur le périphérique et entre la place de la Concorde et la porte d’Asnières.
 
Pour permettre à chacun de s’y conformer dans de bonnes conditions, une information large et anticipée sera réalisée à destination du public et des entreprises :
  • En amont tout d’abord, un dispositif d’information spécifique comprendra affichage, spots radios, communication digitale, insertions dans la presse : ce dispositif recommandera aux particuliers et aux entreprises d’éviter les déplacements et de reporter les livraisons non indispensables, permettra l’identification des itinéraires de substitution et encouragera fortement à l’utilisation des transports en commun.
  • Pendant les deux journées concernées, ces informations seront actualisées en permanence via les réseaux sociaux et sur le site internet de la préfecture de police (mot-clé : #CirculationCop21) ;
  • Une recommandation sera également adressée aux employeurs de faciliter les autorisations d’absence ou de départ anticipé des salariés.  
Il est fortement recommandé pendant ces 2 jours de ne pas circuler, ou d’emprunter les transports en commun.
 

Les transports en commun seront gratuits (du dimanche midi au lundi minuit), sécurisés, et leur cadencement sera renforcé.
 
Au total, l’offre quotidienne de transports en commun sera augmentée avec 70 000 places supplémentaires chaque jour en bus et en train.
 
Information circulation
Dimanche 29 novembre de 16h à 22h : les automobilistes parisiens de retour de week-end sont invités à regagner leur domicile plus tôt ce jour-là.
 
Fermetures à titre exceptionnel de 16h à 22h : l’A1 de Roissy /Paris, l’A106 et  l’A6 d’Orly/Paris, le périphérique Ouest : périphérique extérieur entre la porte de la Chapelle et la porte de Saint Cloud et périphérique intérieur entre la porte d’Orléans et la porte de Saint Cloud, la voie Georges Pompidou entre la porte de Saint Cloud et la place de la Concorde.
 
Informations et recommandations :
Au Nord  : déviation à hauteur de la route nationale 104 ou de l'A3 pour rejoindre le secteur de Roissy par la route nationale 2, puis la Capitale (soit en continuant directement sur cet axe vers l’est de Paris, soit en empruntant l’A15, l’A86 et l’A14 jusqu’à la porte Maillot)
Au Sud : déviation vers l’A86 pour rejoindre directement le secteur d’Orly, puis la Capitale, (en entrant dans Paris à l’est par l’A4 ou à l’ouest, soit par la RN 118, soit par l’A12 puis l’A13)
La francilienne (A104-N104) constituera en toutes circonstances le moyen de contourner la capitale plus largement
 
Lundi 30 novembre de 6h à 21h
 
Fermetures à titre exceptionnel
De 6h à 21h* : l’A1 de Paris/Bourget, du périphérique Ouest entre la porte d’Asnières et la porte de la Chapelle, dans Paris un itinéraire prioritaire sécurisé est mis en place entre la place de la Concorde et la porte d’Asnières via la place de la Madeleine et le boulevard Malesherbes (ouverture ponctuelle de quelques points de traversée lorsque les circonstances le permettront).
De 6h à 11h* : l’A1 de Roissy/Paris, l’A106 et  l’A6 segment Orly/Paris, RN2 entre les carrefours RN2/RN17 au Blanc-Mesnil et RD20 à Aubervilliers.
De 14h à 21h* : l’A1 segment Bourget/Roissy, l’A6 segment porte d’Orléans/Orly
*avec possibilité de réouverture de la circulation à certaines heures de la journée en fonction des départs et arrivées des cortèges des chefs d’État, qui restent à préciser.
 
Informations et recommandations (sur ce créneau horaire) :
Accès à l’aéroport de Roissy : par l’A3 depuis la porte de Bagnolet ou par la RN 2 depuis la porte de la Villette, ou bien par l’A86 puis l’A15, et plus largement par l’A104, et par l'A3 pour ceux qui viennent de la province
Accès à l’aéroport d’Orly : par l’A4 et l’A86 à l’est, ou par la N118 et l’A86 à l’ouest, ou encore par la RN7 au sud.