Gouvernement.fr - Toute l'actualité http://www.gouvernement.fr Suivez toute l'actualité du Premier Ministre au quotidien, l'ensemble de son action et les réformes du gouvernement classées par thématique fr "Notre pays a besoin de relancer la construction pour loger décemment tous les Français" http://www.gouvernement.fr/notre-pays-a-besoin-de-relancer-la-construction-pour-loger-decemment-tous-les-francais <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/03/2015_034_214_thdl_cachan_2_960.jpg?itok=xP4tnIqU" alt="Manuel Valls et Sylvia Pinel à Cachan" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">4 mars 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">"Notre pays a besoin de relancer la construction pour loger décemment tous les Français"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls s&#039;est rendu, mercredi 4 mars, en compagnie de Sylvia Pinel, à Cachan (Val-de-Marne) pour réaffirmer le soutien du Gouvernement aux maires bâtisseurs. &quot;Relancer la construction, c’est un impératif économique. C’est également une nécessité sociale. Tous les Français doivent avoir accès à un logement abordable&quot;, a déclaré le Premier ministre, qui a présenté les modalités de la nouvelle aide financière, d&#039;une enveloppe globale de 100 millions d&#039;euros, qui sera versée d&#039;ici à la fin de l&#039;année aux communes modestes construisant un nombre important de logements. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%22Notre%20pays%20a%20besoin%20de%20relancer%20la%20construction%20pour%20loger%20d%C3%A9cemment%20tous%20les%20Fran%C3%A7ais%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/notre-pays-a-besoin-de-relancer-la-construction-pour-loger-decemment-tous-les-francais&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : &quot;Notre pays a besoin de relancer la construction pour loger décemment tous les Français&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/notre-pays-a-besoin-de-relancer-la-construction-pour-loger-decemment-tous-les-francais" title="Partager sur Facebook : &quot;Notre pays a besoin de relancer la construction pour loger décemment tous les Français&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/notre-pays-a-besoin-de-relancer-la-construction-pour-loger-decemment-tous-les-francais" data-share="" data-lang="fr" data-title="&quot;Notre pays a besoin de relancer la construction pour loger décemment tous les Français&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1740&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : &quot;Notre pays a besoin de relancer la construction pour loger décemment tous les Français&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>[<a href="https://twitter.com/hashtag/Logement?src=hash">#Logement</a>] <a href="https://twitter.com/manuelvalls">@manuelvalls</a> et <a href="https://twitter.com/SylviaPinel">@SylviaPinel</a> en visite à Cachan pr adresser un message de soutien aux maires bâtisseurs <a href="http://t.co/wee49G4hRm">pic.twitter.com/wee49G4hRm</a></p>&mdash; territoires.gouv.fr (@territoires) <a href="https://twitter.com/territoires/status/573159278187552769">March 4, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> <br /> En déplacement à Cachan (Val-de-Marne), Manuel Valls a rappelé l’engagement du Gouvernement pour la relance de la construction. Un engagement qui s’illustre par <a href="/logement-un-nouveau-plan-pour-relancer-la-construction">le plan de relance qu'il a présenté le 29 août</a> dernier et qui repose sur trois piliers&nbsp;:<br /> &nbsp; <ul> <li><strong>encourager l’accession à la propriété</strong> grâce à la révision des modalités d'octroi du prêt à taux zéro (PTZ) ;</li> <li><strong>assouplir, notamment, les conditions d’investissement locatif</strong>, afin de donner confiance aux investisseurs. Depuis le 1er septembre 2014, la durée d’engagement de location n’est plus fixée uniquement à 9 ans, mais le propriétaire peut louer son bien 6, 9 ou 12 ans ;</li> <li><strong>simplifier les normes et la réglementation</strong>. Cela se traduit par un raccourcissement des délais d’obtention du permis de construire et un prolongement de sa validité ainsi qu’une simplification du code de construction.</li> </ul> <br /> <img alt="Infographie sur le dispositif Pinel" class="image-pleine-largeur image-illustration" height="465" src="/sites/default/files/styles/pleine-largeur/public/contenu/illustration/2015/03/dispositif_pinel.png?itok=ikYfAa64" width="718" /> <h2><br /> Une nouvelle aide pour favoriser la construction<br /> &nbsp;</h2> Le Gouvernement souhaite accompagner et encourager les maires qui s’engagent pour la relance de la construction. Une nouvelle aide sera versée dès le second semestre 2015.<br /> <br /> Celle-ci est fixée à <strong>2&nbsp;000 euros par logement</strong>, privé ou social, en vente ou en location "et ce, au-delà d’un seuil de construction correspondant à 1% du parc de résidences de la commune", a expliqué Manuel Valls. Pourront profiter de cette aide les communes, situées dans des zones tendues, dont le potentiel fiscal ne dépasse pas 1&nbsp;030 euros par habitant et qui respectent les obligations de construction de logements sociaux fixées par la loi SRU.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3561 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> Le Gouvernement entend être au côté de ces maires courageux, volontaristes, qui ne cèdent pas au repli, qui envisagent l’avenir avec générosité en s’ouvrant aux jeunes et aux populations nouvelles. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls</cite></div><div class="citation-auteur-fonction">Le 4 mars 2015</div> </div> </div> </div> <h2><br /> Des signes encourageants</h2> <div class="encart encart-chiffre-cle alignement-droite"> <div class="chiffre-cle-ligne-1">+ 15%</div> <div class="chiffre-cle-ligne-2">de prêts accordés en février.</div> </div> <br /> Les premiers effets bénéfiques du plan de relance de la construction sont d’ores et déjà visibles. "Les chiffres publiés par le ministère du Logement, la semaine dernière, montrent en fait qu’en 2014, 356 000 logements ont été mis en chantier. Le dernier trimestre 2014 - et l’année 2014 n’a pas été une bonne année, nous le savons bien, a d’une certaine manière sauvé l’année et représente davantage d’optimisme, un encouragement en tout cas pour l’année 2015", a souligné Manuel Valls.<br /> <br /> Le moral des ménages commence à s’améliorer. De plus, les taux d’intérêt sont historiquement bas tandis que l’indicateur de solvabilité des ménages s’améliore. Les demandes de prêts se renforcent&nbsp;: on remarque une hausse de 15% des prêts accordés en février. On assiste également à une hausse de fréquentation des points de vente immobiliers et de signatures de contrats de réservation.<br /> <br /> Le Premier ministre a également rendu hommage à Claude Dilain, sénateur de Seine-Saint-Denis, ancien maire de Clichy-sous-Bois, décédé mardi 3 mars et fervent défenseur des habitants des "quartiers". "Il était, pour nous tous, un homme et aussi un élu modèle même s’il aurait refusé ce titre. Il aura tant fait pour sa commune, pour les quartiers, pour les Clichois et pour les Français", a déclaré Manuel Valls devant, notamment, le maire de Cachan, Jean-Yves Le Bouillonnec.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>Défenseur acharné des territoires urbains en difficulté, Claude Dilain aura marqué Clichy-sous-Bois, la Seine-St-Denis et la République. MV</p>&mdash; Manuel Valls (@manuelvalls) <a href="https://twitter.com/manuelvalls/status/572696616701976576">March 3, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div></div> </div> </div> Wed, 04 Mar 2015 18:08:13 +0000 Gouvernement.fr Lutte contre la pauvreté : "Le défi à relever est la sauvegarde de notre modèle social et des valeurs qui le portent" http://www.gouvernement.fr/lutte-contre-la-pauvrete-le-defi-a-relever-est-la-sauvegarde-de-notre-modele-social-et-des-valeurs <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/03/000_par8112065_valls_plan_pauvrete_960.jpg?itok=LIVvG9Eo" alt="Manuel Valls présente la feuille de route 2015-2017 du plan pauvreté" title="(c) AFP" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">3 mars 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Lutte contre la pauvreté : "Le défi à relever est la sauvegarde de notre modèle social et des valeurs qui le portent"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls a présenté la feuille de route 2015-2017 du plan pluriannuel contre la pauvreté et l’inclusion sociale. Un nouveau principe transversal y est affirmé : celui de l’accompagnement des personnes pour un meilleur accès à l’emploi, au logement, aux droits, à la santé ou encore à la scolarité. L’une des mesures phares est la création de la prime d’activité qui se substitue à la prime pour l’emploi et au RSA activité.</div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Lutte%20contre%20la%20pauvret%C3%A9%20%3A%20%22Le%20d%C3%A9fi%20%C3%A0%20relever%20est%20la%20sauvegarde%20de%20notre%20mod%C3%A8le%20social%20et%20des%20valeurs%20qui%20le%20portent%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/lutte-contre-la-pauvrete-le-defi-a-relever-est-la-sauvegarde-de-notre-modele-social-et-des-valeurs&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Lutte contre la pauvreté : &quot;Le défi à relever est la sauvegarde de notre modèle social et des valeurs qui le portent&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/lutte-contre-la-pauvrete-le-defi-a-relever-est-la-sauvegarde-de-notre-modele-social-et-des-valeurs" title="Partager sur Facebook : Lutte contre la pauvreté : &quot;Le défi à relever est la sauvegarde de notre modèle social et des valeurs qui le portent&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/lutte-contre-la-pauvrete-le-defi-a-relever-est-la-sauvegarde-de-notre-modele-social-et-des-valeurs" data-share="" data-lang="fr" data-title="Lutte contre la pauvreté : &quot;Le défi à relever est la sauvegarde de notre modèle social et des valeurs qui le portent&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1735&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Lutte contre la pauvreté : &quot;Le défi à relever est la sauvegarde de notre modèle social et des valeurs qui le portent&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">&nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3534 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> La République est une exigence de chaque instant pour chacun d’entre nous. Nous devons œuvrer sans relâche pour conformer notre action, pour l’adapter, et en premier lieu celle de l’État, à nos valeurs. Parmi ces valeurs, il y a évidemment la solidarité. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls</cite></div><div class="citation-auteur-fonction">Le 3 mars 2015</div> </div> </div> </div> <br /> <br /> Adopté à la suite d’un comité interministériel de lutte contre l’exclusion en 2013, le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale est issu d’une vaste concertation et d’un diagnostic partagé sur les causes de la pauvreté et les moyens de venir en aide aux plus fragiles.<br /> &nbsp;<br /> Face à la crise économique et sociale que la France traverse et aux fractures que connaît notre société, le plan pauvreté matérialise l’effort de la nation pour aider chacun à accéder à de meilleures conditions de vie, à rebours des discours stigmatisants et des remises en cause de notre modèle social. Il traduit le fondement de la promesse républicaine d’égalité et de fraternité et la condition de la cohésion sociale.<br /> &nbsp;<br /> Aujourd’hui en France, un ménage sur sept vit en dessous du seuil de pauvreté et un enfant sur cinq est confronté à la grande précarité. Parmi les personnes en situation de grande précarité, la proportion des travailleurs pauvres est importante. Cette situation concerne surtout des femmes élevant seules&nbsp;leurs enfants : une sur trois vit en dessous du seuil de pauvreté (moins de 960 euros par mois).<br /> &nbsp;<br /> Derrière ces statistiques, "il y a des gens qui ont tout simplement du mal à boucler leurs fins de mois, tous les mois, ou qui n’y arrivent pas du tout. Des personnes isolées qui peinent à trouver un logement décent et qui souvent se sentent jugées et aussi humiliées, des personnes qui ont peur que leurs enfants se trouvent à leur tour en situation de pauvreté", a expliqué le Premier ministre lors de la présentation de la feuille de route 2015-2017, mardi 3 mars. Et malgré tout,&nbsp; "un nombre croissant de nos concitoyens, même si ce n’est pas la majorité aujourd'hui en tout cas, remet en cause la légitimité même de nos institutions de redistribution", a-t-il souligné.<br /> &nbsp; <h2>Une nouvelle feuille de route axée sur l’accompagnent des personnes</h2> <br /> Dans un contexte économique qui reste difficile, l’objectif de la feuille de route 2015-2017 est de repenser les fondements de notre vivre ensemble et de défendre l’une de nos valeurs&nbsp;: la solidarité.<br /> <br /> La priorité du Premier ministre est avant tout de s’inscrire en faux contre les amalgames entretenus par certains entre solidarité et assistanat. "<strong>Notre action ne vise pas à assister ceux qui ont besoin de cette solidarité, elle vise au contraire à accompagner les personnes qui en ont besoin pour leur permettre de prendre un nouveau départ, par la reprise d’un emploi, par l’accès à un logement ou à des soins</strong>", a-t-il défendu.<br /> <br /> Au cours de la période 2013-2014, de nombreuses mesures ont été engagées tant sur le volet préventif que pour accompagner les personnes. A travers la nouvelle feuille de route, le Gouvernement s’engage à poursuivre le suivi exhaustif des mesures engagées, mais également à compléter le plan par une série d’actions nouvelles, issues notamment des préconisations du rapport de <a href="http://www.gouvernement.fr/partage/3218-remise-au-premier-ministre-du-rapport-sur-l-evaluation-de-la-deuxieme-annee-de-mise-en-oeuvre-du" target="_blank" title="Lien vers le communiqué sur gouvernement.fr">François Chérèque</a>&nbsp; et des travaux du <abbr title="Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale">CNLE</abbr>.<br /> <br /> Avec plus de <strong>2 milliards d’euros supplémentaires à l’horizon 2017</strong>, le Gouvernement fait de la lutte contre la pauvreté une priorité. Ces moyens financiers permettront, d’une part, de tenir les engagements pris comme celui de revaloriser le RSA socle de 10% d’ici à la fin du quinquennat et, d’autre part, de mettre en œuvre un nouveau principe&nbsp;: celui de l’accompagnement.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3535 asset-focus alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="alignement-gauche"> <div class="field field-name-field-titre field-type-text field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">La feuille de route 2015-2017</div> </div> </div> <div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">La feuille de route 2015-2017 comportent 54 actions qui s’articulent autour de 7 thématiques :<br />   <ol> <li>Accès aux droits, minima sociaux</li> <li>Emploi, travail, formation professionnelle</li> <li>Logement, hébergement</li> <li>Santé, accès aux soins</li> <li>Familles, enfance</li> <li>Inclusion bancaire et lutte contre le surendettement</li> <li>Gouvernance des politiques de solidarité </li> </ol> <a href="/partage/3550-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale">Consulter les 54 actions de la feuille de route 2015-2017</a></div> </div> </div> </div> </div> <br /> Parmi les nouvelles mesures destinées à lutter contre la pauvreté, le Premier ministre a particulièrement insisté sur celles concernant :&nbsp;<br /> &nbsp; <h2>&nbsp;<strong>1. L'Emploi, le travail et la formation professionnelle</strong><br /> &nbsp;</h2> Les mesures proposées reposent sur la conviction que chacun est employable et s’adressent aux salariés ou aux personnes éloignées du marché du travail.<br /> &nbsp; <ul> <li><strong>La prime d’activité, effective au 1er janvier 2016, se substituera à la prime pour l’emploi et au RSA activité.</strong></li> </ul> Elle a pour objectif d’encourager l’activité en soutenant le pouvoir d’achat des travailleurs modestes et, notamment des jeunes actifs. Elle sera réservée, sous conditions de ressources du foyer, aux personnes en activité professionnelle <div class="encart encart-chiffre-cle alignement-droite"> <div class="chiffre-cle-ligne-1">Entre 4 et 5 millions</div> <div class="chiffre-cle-ligne-2">d'actifs seront éligibles à la prime d’activité dont 700 000 à 1 million de jeunes</div> <div class="chiffre-cle-ligne-3">pour une dépense annuelle de plus de 4 milliards d’euros.</div> </div> (à temps plein ou partiel), qu’elles soient salariées ou qu’elles exercent une activité indépendante, et ce dès le premier euro de revenu d'activité et jusqu’à un revenu d’environ 1 400 euros net pour une personne seule. Les montants précis seront fixés à l’issue de la concertation qui précédera la présentation du projet de loi. Versée tous les mois, elle s’assortira d’une simplification des droits avec un montant qui sera fixé pour 3 mois, ce qui permettra d’éviter les problèmes de régularisation et les rappels incessants. De plus :<br /> &nbsp; <ul> <li>&nbsp;<strong>La garantie jeunes, destinée aux jeunes sans emploi ni formation, sera étendue dès 2015 à 30 nouveaux départements</strong>. Elle sera généralisée d’ici à 2017. A terme, 100 000 jeunes en bénéficieront d’ici à la fin du quinquennat et 50&nbsp;000 dès 2015 ;<br /> &nbsp;</li> <li><strong>Droit à une formation qualifiante</strong> gratuite pour les demandeurs d’emploi.&nbsp;</li> </ul> <div class="asset-wrapper asset aid-3539 asset-affiche asset-align-center asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3539-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-emploi-le-travail-et-la-formation"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/03/02-plan-emploi-travail-01.jpg?itok=oaT8VL98" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3539-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-emploi-le-travail-et-la-formation">Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;emploi, le travail et la formation professionnelle</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Plan%20pluriannuel%20contre%20la%20pauvret%C3%A9%20et%20pour%20l%E2%80%99inclusion%20sociale%20%3A%20l%27emploi%2C%20le%20travail%20et%20la%20formation%20professionnelle%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3539-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-emploi-le-travail-et-la-formation&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;emploi, le travail et la formation professionnelle" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3539-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-emploi-le-travail-et-la-formation" title="Partager sur Facebook : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;emploi, le travail et la formation professionnelle" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3539-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-emploi-le-travail-et-la-formation" data-share="" data-lang="fr" data-title="Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;emploi, le travail et la formation professionnelle" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3539&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;emploi, le travail et la formation professionnelle" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> <h2><br /> <strong>2.</strong> <strong>L'Accès aux droits et les minima sociaux</strong><br /> &nbsp;</h2> <div class="asset-wrapper asset aid-3537 asset-affiche asset-align-right asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3537-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-acces-aux-droits-les-minimas"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/03/01-plan-acces-droits-01.jpg?itok=raj4oZ3W" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3537-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-acces-aux-droits-les-minimas">Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;accès aux droits, les minima sociaux</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Plan%20pluriannuel%20contre%20la%20pauvret%C3%A9%20et%20pour%20l%E2%80%99inclusion%20sociale%20%3A%20l%27acc%C3%A8s%20aux%20droits%2C%20les%20minima%20sociaux%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3537-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-acces-aux-droits-les-minimas&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;accès aux droits, les minima sociaux" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3537-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-acces-aux-droits-les-minimas" title="Partager sur Facebook : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;accès aux droits, les minima sociaux" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3537-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-acces-aux-droits-les-minimas" data-share="" data-lang="fr" data-title="Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;accès aux droits, les minima sociaux" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3537&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;accès aux droits, les minima sociaux" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> Priorité gouvernementale, l’accès aux droits constitue l’un des principes fondateurs du Plan pluriannuel à travers une approche élargie, dépassant le seul prisme des droits sociaux :<br /> &nbsp; <ul> <li>poursuite du plan quinquennal de <strong>revalorisations exceptionnelles du RSA socle</strong>&nbsp;;&nbsp;</li> <li>engagement des travaux sur <strong>la fusion du RSA et de l’allocation spécifique de solidarité (ASS)</strong>, versée aux chômeurs en fin de droits&nbsp;;&nbsp;</li> <li>mise en ligne d’un <strong>simulateur de droits multi-prestations</strong>, dès le mois d’avril, afin que chacun puisse avoir une vue d’ensemble des aides dont il peut bénéficier&nbsp;;</li> <li>expérimentation d’un <strong>espace numérique de type "coffre numérique"</strong> pour les personnes accompagnées afin de faciliter l’accès et la conservation des pièces justificatives.<br /> &nbsp;</li> </ul> <h2><strong>3. les Familles, l'enfance</strong><br /> &nbsp;</h2> A travers le plan de lutte contre la pauvreté, le Gouvernement met en œuvre des actions renforcées d’accès aux solutions d’accueil du jeune enfant et d’accompagnement vers l’emploi pour les familles avec enfants, et notamment les familles monoparentales :<div class="asset-wrapper asset aid-3544 asset-affiche asset-align-right asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3544-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-les-familles-l-enfance"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/03/05-plan-famille-01.jpg?itok=uZexOgY_" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3544-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-les-familles-l-enfance">Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : les familles, l&#039;enfance</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Plan%20pluriannuel%20contre%20la%20pauvret%C3%A9%20et%20pour%20l%E2%80%99inclusion%20sociale%20%3A%20les%20familles%2C%20l%27enfance%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3544-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-les-familles-l-enfance&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : les familles, l&#039;enfance" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3544-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-les-familles-l-enfance" title="Partager sur Facebook : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : les familles, l&#039;enfance" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3544-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-les-familles-l-enfance" data-share="" data-lang="fr" data-title="Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : les familles, l&#039;enfance" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3544&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : les familles, l&#039;enfance" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> &nbsp;<br /> &nbsp; <ul> <li>revalorisations annuelles de <strong>l’allocation de soutien familial et du complément familial</strong> ;</li> <li>renforcement de <strong>la préscolarisation et de l’accès aux modes de garde </strong>pour les familles pauvres et notamment les familles monoparentales. Afin de lutter contre les inégalités d’accès aux modes de garde, un dispositif de suivi de l’objectif de 10% d’enfants pauvres est mis en place pour disposer de données précises sur les caractéristiques des publics fréquentant les établissements d’accueil du jeune enfant ;</li> <li>des discussions sont également engagées, pour offrir aux mères isolées et éloignées de l’emploi des <strong>solutions ponctuelles de modes de garde</strong> (le temps d’un entretien d’embauche, d’un rendez-vous à Pôle emploi...).<br /> &nbsp;</li> </ul> <h2><strong>4. le Logement et l'hébergement</strong><br /> &nbsp;</h2> Le plan vise à sortir de la gestion d’urgence dans le domaine de l’hébergement et mettre en place des solutions pérennes de logement :<br /> &nbsp; <ul> <li>généralisation des diagnostics partagés à 360° d’ici à mi-2015 pour mieux connaître l’offre et la demande d’hébergement et de logement&nbsp;;&nbsp;</li> <li><strong>- 10 000 nuitées hôtelières sur 3 ans</strong>, et +13 000 solutions alternatives&nbsp;;</li> <li><strong>+ 150 000 logements sociaux/an</strong> dont 34&nbsp;000 PLAI et 5 000 super-PLAI&nbsp;;</li> <li><strong>garantie des loyers pour les salariés,</strong> notamment précaires, et les jeunes.&nbsp;</li> </ul> &nbsp; <div class="encart encart-call-to-action"><a class="bouton call sans-icone" href="/action/l-hebergement-et-le-logement-des-personnes-en-difficulte">L'hébergement et le logement des personnes en difficulté</a><br /> &nbsp;</div> <h2><strong>5. la Santé et l'accès aux soins</strong><br /> &nbsp;</h2> <div class="asset-wrapper asset aid-3543 asset-affiche asset-align-right asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3543-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-sante-et-l-acces-aux-soins"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/03/04-plan-sante-01.jpg?itok=oG4lh4LI" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3543-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-sante-et-l-acces-aux-soins">Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la santé et l&#039;accès aux soins</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Plan%20pluriannuel%20contre%20la%20pauvret%C3%A9%20et%20pour%20l%E2%80%99inclusion%20sociale%20%3A%20la%20sant%C3%A9%20et%20l%27acc%C3%A8s%20aux%20soins%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3543-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-sante-et-l-acces-aux-soins&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la santé et l&#039;accès aux soins" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3543-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-sante-et-l-acces-aux-soins" title="Partager sur Facebook : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la santé et l&#039;accès aux soins" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3543-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-sante-et-l-acces-aux-soins" data-share="" data-lang="fr" data-title="Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la santé et l&#039;accès aux soins" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3543&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la santé et l&#039;accès aux soins" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> L’objectif est de faciliter l’accès aux soins des publics les plus fragiles et de réduire les inégalités de santé :<br /> &nbsp; <ul> <li>améliorer <strong>l’accès à l’<abbr title="L'aide pour l'acquisition d'une assurance complémentaire santé">ACS</abbr></strong> : campagne d’information, suppression des franchises, tiers-payant&nbsp;;</li> <li><strong>généralisation du tiers payant</strong>&nbsp;;</li> <li>accès gratuit à la vaccination dans certaines structures&nbsp;;</li> <li>prise en charge à 100% des actes de biologie et d’échographie pré et post IVG.&nbsp;<br /> &nbsp;</li> </ul> <h2><strong>6. l'Inclusion bancaire et la lutte contre le surendettement</strong><br /> &nbsp;</h2> <div class="asset-wrapper asset aid-3546 asset-affiche asset-align-right asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3546-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-inclusion-bancaire-et-la-lutte"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/03/06-plan-banque-01.jpg?itok=xQMeCwFN" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3546-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-inclusion-bancaire-et-la-lutte">Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;inclusion bancaire et la lutte contre le surendettement</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Plan%20pluriannuel%20contre%20la%20pauvret%C3%A9%20et%20pour%20l%E2%80%99inclusion%20sociale%20%3A%20l%27inclusion%20bancaire%20et%20la%20lutte%20contre%20le%20surendettement%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3546-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-inclusion-bancaire-et-la-lutte&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;inclusion bancaire et la lutte contre le surendettement" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3546-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-inclusion-bancaire-et-la-lutte" title="Partager sur Facebook : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;inclusion bancaire et la lutte contre le surendettement" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3546-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-l-inclusion-bancaire-et-la-lutte" data-share="" data-lang="fr" data-title="Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;inclusion bancaire et la lutte contre le surendettement" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3546&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : l&#039;inclusion bancaire et la lutte contre le surendettement" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> Le Plan pluriannuel vise également à renforcer l’accès des populations les plus fragiles aux services bancaires et à mieux prévenir les difficultés budgétaires et financières :<br /> &nbsp; <ul> <li>mise en œuvre progressive des points conseil budget en commençant par 3 régions expérimentales dès 2015&nbsp;;</li> <li>renforcement de l’information et de la protection des consommateurs.&nbsp;</li> </ul> &nbsp; <h2><strong>7. la Gouvernance des politiques de solidarité</strong><br /> &nbsp;</h2> <div class="asset-wrapper asset aid-3547 asset-affiche asset-align-right asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3547-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-gouvernance-des-politiques-de"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/03/07-plan-solidarite-01.jpg?itok=-mmSZVgT" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3547-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-gouvernance-des-politiques-de">Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la gouvernance des politiques de solidarité</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Plan%20pluriannuel%20contre%20la%20pauvret%C3%A9%20et%20pour%20l%E2%80%99inclusion%20sociale%20%3A%20la%20gouvernance%20des%20politiques%20de%20solidarit%C3%A9%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3547-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-gouvernance-des-politiques-de&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la gouvernance des politiques de solidarité" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3547-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-gouvernance-des-politiques-de" title="Partager sur Facebook : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la gouvernance des politiques de solidarité" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3547-plan-pluriannuel-contre-la-pauvrete-et-pour-l-inclusion-sociale-la-gouvernance-des-politiques-de" data-share="" data-lang="fr" data-title="Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la gouvernance des politiques de solidarité" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3547&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : la gouvernance des politiques de solidarité" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> L’amélioration de la gouvernance des politiques de solidarité vise à renforcer la coordination d’acteurs et la participation des personnes en situation d’exclusion, tant au niveau national qu’au niveau local :<br /> &nbsp; <ul> <li>renforcer la territorialisation du plan au niveau départemental et infra-départemental, avec un focus sur le milieu rural&nbsp;;</li> <li>appui renforcé aux démarches de participation&nbsp;;</li> <li>soutien au développement des associations et à l’engagement bénévole&nbsp;;</li> <li>présentation d'un plan d’action pour le travail social à l’automne 2015.&nbsp;</li> </ul> Après avoir détaillé la nouvelle feuille de route triennale, le Premier ministre a souligné le rôle des travailleurs sociaux qui jouent un rôle essentiel dans l’accompagnement des personnes en situation de précarité. L’organisation d’États généraux du travail social permettra&nbsp; notamment de refonder leurs méthodes d’intervention, de formation et surtout de les aider à affirmer les valeurs républicaines, telles que la laïcité.</div> </div> </div> Tue, 03 Mar 2015 17:33:37 +0000 Gouvernement.fr "La laïcité n’est pas un obstacle. Elle est une méthode" http://www.gouvernement.fr/la-laicite-n-est-pas-un-obstacle-elle-est-une-methode <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/03/2015_032_439_20x30cm-2.jpg?itok=neOQUVWO" alt="Discours de Manuel Valls à Strasbourg" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">3 mars 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">"La laïcité n’est pas un obstacle. Elle est une méthode"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Dans le cadre du dialogue que le Gouvernement mène avec l&#039;Islam de France, Manuel Valls s’est rendu à Strasbourg avec Bernard Cazeneuve et Najat Vallaud-Belkacem afin de rencontrer les étudiants et les enseignants du diplôme &quot;Droit, société et pluralité des religions&quot; de l’université de Strasbourg. &quot;La France c’est la laïcité, c’est le droit pour chacun de croire ou de ne pas croire, c’est le droit de pratiquer sa religion librement sans être inquiété et c’est le devoir aussi de ne pas imposer ses croyances à autrui. La laïcité, c’est donc l’apaisement&quot;, a-t-il rappelé. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%22La%20la%C3%AFcit%C3%A9%20n%E2%80%99est%20pas%20un%20obstacle.%20Elle%20est%20une%20m%C3%A9thode%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/la-laicite-n-est-pas-un-obstacle-elle-est-une-methode&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : &quot;La laïcité n’est pas un obstacle. Elle est une méthode&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/la-laicite-n-est-pas-un-obstacle-elle-est-une-methode" title="Partager sur Facebook : &quot;La laïcité n’est pas un obstacle. Elle est une méthode&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/la-laicite-n-est-pas-un-obstacle-elle-est-une-methode" data-share="" data-lang="fr" data-title="&quot;La laïcité n’est pas un obstacle. Elle est une méthode&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1733&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : &quot;La laïcité n’est pas un obstacle. Elle est une méthode&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Après une visite à la Grande mosquée de la capitale alsacienne, le Premier ministre et les ministres présents ont rencontré les étudiants et enseignants du diplôme "Droit, société et pluralité des religions". Un diplôme créé à Strasbourg en 2011 mais qui s’est, depuis, étendu à six établissements. "Le Gouvernement donne&nbsp; l’objectif de multiplier par deux cette offre de formation avant la fin de l’année", a annoncé Manuel Valls. "C’est un passage qui doit devenir incontournable – je devrais plutôt dire obligatoire – pour exercer certaines fonctions. Je pense, en particulier, à celle d’aumônier&nbsp;; je pense aussi aux règles qui devront s’appliquer aux ministres du culte formés à l’étranger et venus exercer en France ", a ajouté le Premier ministre, qui a souhaité que les préfets, les recteurs, les collectivités territoriales, les responsables associatifs se fassent les promoteurs de cette formation pour qu’elle soit connue.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>Remise du rapport du Pr. Fr. Messner qui contribue depuis des années à la compréhension de l&#39;islam de France <a href="https://twitter.com/hashtag/La%C3%AFcit%C3%A9?src=hash">#Laïcité</a> <a href="http://t.co/PAvkkqh5gy">pic.twitter.com/PAvkkqh5gy</a></p>&mdash; Najat Belkacem (@najatvb) <a href="https://twitter.com/najatvb/status/572736701778563072">March 3, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3533 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> Jamais l’État ne prendra le contrôle d’une religion, d’un culte. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls</cite></div><div class="citation-auteur-fonction">A Strasbourg, le 3 mars 2015</div> </div> </div> </div> <br /> Le Gouvernement est attaché au principe de laïcité, a rappelé Manuel Valls. Ce n’est pas à l’État de s’occuper de théologie ou de prendre le contrôle d’une religion, mais exercer son culte est une affaire publique et "aucun gouvernement responsable, surtout dans le monde où nous vivons, ne peut l’ignorer ni être indifférent". C’est pourquoi Bernard Cazeneuve a annoncé qu’une grande consultation sera réalisée auprès de tous les acteurs de l’Islam de France.<br /> <br /> Le Premier ministre souhaite également la création d’une nouvelle fondation représentant les musulmans de France, dans leur diversité, afin d’engager une réflexion globale avec les responsables du culte et au-delà. L'organisation aura également à charge la valorisation du patrimoine. Manuel Valls a enfin rappelé l’importance de trouver des financements permettant la construction de lieux de culte dignes, estimant que les outils existants n’étaient, à l’heure actuelle, pas suffisants.<br /> &nbsp; <h2>Lutter contre les extrémismes<br /> &nbsp;</h2> Lutter contre toutes les formes d’extrémisme est une priorité du Gouvernement. Manuel Valls a expliqué que les populismes, notamment l’extrême droite, s’alimentent de la montée du djihadisme, du terrorisme et de l’extrémisme radical. Il a sévèrement condamné les amalgames et les violences dont sont victimes les musulmans actuellement. "La seule réponse, la seule, à ces deux dangers qui se nourrissent l'un de l'autre,&nbsp; [...] c'est la République. La seule réponse, c'est la laïcité. La seule réponse, c'est l'éducation, c'est l'université, c'est le savoir, c'est l'intelligence, c'est la capacité de vivre ensemble", a déclaré le Premier ministre.<br /> <br /> "L’esprit du 11&nbsp;janvier", a conclu Manuel Valls, "ce n’est pas un esprit éthéré ou, aujourd’hui, délétère, c’est une immense exigence des Français pour que nous répondions enfin aux grandes questions qui se posent à notre société et qui ont été reposées avec encore plus de force après les événements que nous venons de connaître".</div> </div> </div> Tue, 03 Mar 2015 15:54:09 +0000 Gouvernement.fr 9 chiffres qui vont vous étonner sur la France et le #numérique http://www.gouvernement.fr/9-chiffres-qui-vont-vous-etonner-sur-la-france-et-le-numerique <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2014/11/coq-960-430.jpg?itok=2c9bCTJi" alt="Logo coq de la French Tech" title="(c) French tech" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">3 mars 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">9 chiffres qui vont vous étonner sur la France et le #numérique</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Déconnectés les Français ? Championne d&#039;Europe de l&#039;e-gouvernement, pays du wifi et du cours en ligne (le fameux &#039;MOOC&#039;) : découvrez les chiffres qui mettent à mal les idées reçues sur le numérique en France. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Championne%20d%27Europe%20de%20l%27e-gouvernement%2C%20pays%20du%20%23wifi...%208%20chiffres%20sur%20la%20%23France%20%23num%C3%A9rique%20%20http%3A//www.gouvernement.fr/9-chiffres-qui-vont-vous-etonner-sur-la-france-et-le-numerique&amp;via=gouvernementFR" title="Tweeter : 9 chiffres qui vont vous étonner sur la France et le #numérique" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/9-chiffres-qui-vont-vous-etonner-sur-la-france-et-le-numerique" title="Partager sur Facebook : 9 chiffres qui vont vous étonner sur la France et le #numérique" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/9-chiffres-qui-vont-vous-etonner-sur-la-france-et-le-numerique" data-share="" data-lang="fr" data-title="#Numérique : le savez-vous ?" data-caption="" data-description="La France est championne d&#039;Europe de l&#039;e-gouvernement, le pays du wifi ... 8 chiffres étonnants sur la France numérique. " data-picture="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/illustration/2015/03/sans-titre-1.jpg"><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=906&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : 9 chiffres qui vont vous étonner sur la France et le #numérique" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><h2>1. Elle est la championne d'europe de l'e-gouvernement<br /> &nbsp;</h2> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2014/11/1-classement-france.jpg?itok=qmtRJBBr" width="132" />C’est ce qu’affirme une <a href="http://unpan3.un.org/egovkb/Portals/egovkb/Documents/un/2014-Survey/E-Gov_Complete_Survey-2014.pdf" target="_blank" title="Lien vers l'étude de l'ONU en pdf, dans une nouvelle fenêtre">récente étude</a> de l'Organisation des Nations unies. La France prend la tête du classement européen et la 4e place du classement mondial fondé sur trois critères :&nbsp;les services en ligne proposés par l’administration, les infrastructures de télécommunications, et le niveau d’éducation des habitants. Et en termes de services en ligne, elle est même championne du monde, notamment grâce au site <a href="http://www.service-public.fr" target="_blank" title="Lien vers le site service-public.fr, dans une nouvelle fenêtre">service-public.fr</a> ! Cocorico !<br /> &nbsp; <h2>2. Elle est le pays du wifi<br /> &nbsp;</h2> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2014/11/2-wifi.jpg?itok=KrMXhjZ6" width="132" />La France est également le pays du wifi ! Selon les statistiques du cabinet spécialisé <a href="http://maravedis.respond.ontraport.net/pressreleasehotspotsnov2014" target="_blank" title="Lien vers le communiqué de presse en anglais, dans une nouvelle fenêtre">Maravedis Rethink</a>, elle dépasse largement, avec plus de <strong>13 millions</strong> de bornes publiques, les États-Unis (9,58 millions de bornes). Et ce n'est pas fini : la France devrait accroître de 80% son parc de bornes d'ici à 2018.<br /> &nbsp; <h2>3. Elle est aux avant-postes du big data<br /> &nbsp;</h2> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2014/11/8-bigdata.jpg?itok=Q63A9Xrp" width="132" />C’est ce que révèle une <a href="http://www.teradata-germany.com/microsite-uk/html/" target="_blank" title="Lien vers la page de téléchargement de l'étude sur terradata, dans une nouvelle fenêtre">étude réalisée par Teradata</a> auprès de 300 entreprises françaises, allemandes, et britanniques. La France serait au coude à coude avec l’Allemagne, loin devant le Royaume-Uni. Selon cette étude,<strong> 3 entreprises françaises sur 5</strong> utilisent des techniques évoluées de traitement analytique pour doper leur efficacité et concrétiser des gains de temps. Une maturité en big data due en grande partie à la qualité de la formation des ingénieurs français en mathématiques et en statistiques. La France est en effet le 2e pays en nombre de médailles Fields&nbsp;!<br /> &nbsp; <h2>4. Elle fait cours en ligne<br /> &nbsp;</h2> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2014/11/3-mooc.jpg?itok=KE3mRq7A" width="132" />En un an, <strong>400 000</strong> étudiants, salariés et personnes désireuses d’approfondir leurs connaissances ont suivi ou suivent 53 MOOCS (Massive Open Online Courses) sur le site de <a href="http://www.france-universite-numerique.fr/" target="_blank" title="Lien vers le site de France Université Numérique, dans une nouvelle fenêtre)">France Université Numérique</a>, et dans des domaines très variés. Le catalogue continue de s'enrichir : 23 nouveaux MOOCS ont été proposés depuis la rentrée 2014. De quoi souffler dignement la première bougie de #FUN.<br /> &nbsp; <h2>5. Elle est connectée<br /> &nbsp;</h2> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2014/11/6-internautes.jpg?itok=GkqeItuj" width="132" /><strong>83%</strong> des Français utilisent internet, contre 75% en moyenne en Europe, <a href="http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1452" target="_blank" title="Lien vers l'étude sur le sited e l'Insee, dans une nouvelle fenêtre">selon l'Insee</a> (2012). L'internet mobile a le vent en poupe : près de 40% des personnes l’utilisaient en 2012 contre seulement 10% en 2007.<br /> <br /> &nbsp; <h2>6. Elle like les réseaux sociaux</h2> <br /> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2014/11/7-facebook.jpg?itok=1HCpAI__" width="132" />Les Français sont également actifs sur les réseaux sociaux ! Selon <a href="http://wearesocial.net/blog/2014/11/internet-users-pass-3-billion-mark/" target="_blank" title="Lien vers l'étude sur le site de we are social, dans une nouvelle fenêtre">une étude</a> de l’agence We Are Social il y a<strong> 28 millions</strong> d'utilisateurs Facebook actifs en France, soit 42% des Français. On like ?<br /> <br /> &nbsp; <h2>7. Le numérique pèse dans son économie…<br /> &nbsp;</h2> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2014/11/4-pib.jpg?itok=EigZSkqg" width="132" />Le numérique représente actuellement <strong>5,5%</strong> du PIB français. Selon <a href="http://www.mckinsey.com/global_locations/europe_and_middleeast/france/fr/latest_thinking/accelerer_la_mutation_des_entreprises_en_france" target="_blank" title="Lien vers l'étude cu cabinet McKinsey, dans une nouvelle fenêtre">une récente étude du cabinet McKinsey</a>, la France pourrait accroître la part du numérique dans son PIB de 100 milliards d’euros à l'horizon 2020, à la condition que les entreprises accélèrent nettement leur transformation numérique.<br /> <br /> &nbsp; <h2>8. … et crée des emplois&nbsp;!<br /> &nbsp;</h2> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2014/11/5-emploi.jpg?itok=rmn0hGrX" width="132" /><a href="http://www.mckinsey.com/global_locations/europe_and_middleeast/france/fr/latest_thinking/accelerer_la_mutation_des_entreprises_en_france" target="_blank" title="Lien vers l'étude du cabinet McKinsey, dans une nouvelle fenêtre">Selon la même étude</a>, les emplois directs liés à ce secteur comptent pour <strong>3,3%</strong> des effectifs salariés nationaux. Mais des efforts restent à faire pour profiter pleinement du potentiel de cette révolution d’usages et de services. "Le Gouvernement agit en ce sens avec volontarisme et détermination", a rappelé Axelle Lemaire. <a href="/action/la-french-tech-une-ambition-collective-pour-les-startups-francaises">En savoir plus</a><br /> &nbsp; <h2>9. Elle encourage le financement participatif (et ça marche&nbsp;!)</h2> &nbsp;<br /> <img alt="" class="image-illustration-gauche image-illustration" height="132" src="/sites/default/files/styles/illustration-gauche/public/contenu/illustration/2015/03/9-crowfunding.jpg?itok=bYpQOffH" width="132" />152 millions d’euros ont été collectés en 2014 grâce aux plateformes de financement participatif, appelé <em>crowdfunding</em>, qui permettent aux internautes de financer directement des projets. C’est deux fois plus qu’en 2013, selon le baromètre réalisé par Compinnov pour l’association <a href="http://financeparticipative.org/barometres/annee-2014/" target="_blank" title="Lien vers le site de Financement participatif France, dans une nouvelle fenêtre ">Financement participatif France</a> auprès de 46 plateformes françaises. Il s’agit pour l’essentiel de prêts (88,4 millions d’euros), en grande partie rémunérés, mais les plateformes de dons arrivent en deuxième position avec 38,2 millions d’euros collectés. Viennent ensuite, avec 25,4 millions d’euros collectés, les plateformes de <em>crowd equity</em> qui proposent d’entrer au capital d’une petite entreprise. Afin de renforcer la place de la France au niveau international, le Gouvernement a fait évoluer la réglementation&nbsp;: <a href="http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029008408" target="_blank" title="Lien vers l'ordonnance sur Légifrance, dans une nouvelle fenêtre ">une ordonnance</a>, entrée en vigueur le 1er octobre dernier, supprime ainsi, notamment, le monopole bancaire sur les prêts rémunérés, ce qui permet aux particuliers&nbsp;de financer des projets en prêtant de l'argent contre un intérêt (dans la limite de 1 000 euros par investisseur et 1 000 000 euros par projet).</div> </div> </div> Tue, 03 Mar 2015 14:26:29 +0000 Gouvernement.fr Plan de lutte contre la pauvreté pour l'inclusion sociale : suivez le discours en direct http://www.gouvernement.fr/plan-de-lutte-contre-la-pauvrete-pour-l-inclusion-sociale-suivez-le-discours-en-direct <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/03/annonce-pauvrete-960x420.jpg?itok=0LEAy2vL" alt="" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">3 mars 2015</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Plan de lutte contre la pauvreté pour l'inclusion sociale : suivez le discours en direct</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls présente la feuille de route 2015-2017 du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale. Suivez son discours en direct. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Plan%20de%20lutte%20contre%20la%20pauvret%C3%A9%20pour%20l%27inclusion%20sociale%20%3A%20suivez%20le%20discours%20en%20direct%20http%3A//www.gouvernement.fr/plan-de-lutte-contre-la-pauvrete-pour-l-inclusion-sociale-suivez-le-discours-en-direct&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Plan de lutte contre la pauvreté pour l&#039;inclusion sociale : suivez le discours en direct" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/plan-de-lutte-contre-la-pauvrete-pour-l-inclusion-sociale-suivez-le-discours-en-direct" title="Partager sur Facebook : Plan de lutte contre la pauvreté pour l&#039;inclusion sociale : suivez le discours en direct" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/plan-de-lutte-contre-la-pauvrete-pour-l-inclusion-sociale-suivez-le-discours-en-direct" data-share="" data-lang="fr" data-title="Plan de lutte contre la pauvreté pour l&#039;inclusion sociale : suivez le discours en direct" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1722&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Plan de lutte contre la pauvreté pour l&#039;inclusion sociale : suivez le discours en direct" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"> <div class="video-wrapper"><iframe frameborder="0" height="600" name="player7891" scrolling="no" src="http://richpublisher.endirectv.com/window.php?OPE_ID=2105&FEN_ID=7901" width="660"></iframe></div> </div> </div> </div> Tue, 03 Mar 2015 10:22:06 +0000 Gouvernement.fr Epidémie de grippe : "nous avons répondu avec détermination et au bon moment" http://www.gouvernement.fr/epidemie-de-grippe-nous-avons-repondu-avec-determination-et-au-bon-moment <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/2015_029_305_20x30cm.jpg?itok=FsLvuRv9" alt="Photo de Manuel Valls à l&#039;hôpital de la Pitié-Salpêtrière le vendredi 27 février 2015." title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">27 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Epidémie de grippe : "nous avons répondu avec détermination et au bon moment"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls s&#039;est rendu avec Marisol Touraine aux urgences de l&#039;hôpital de la Pitié-Salpêtrière afin de saluer les professionnels pour leur mobilisation contre la grippe, qui est particulièrement forte cette année. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Epid%C3%A9mie%20de%20grippe%20%3A%20%22nous%20avons%20r%C3%A9pondu%20avec%20d%C3%A9termination%20et%20au%20bon%20moment%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/epidemie-de-grippe-nous-avons-repondu-avec-determination-et-au-bon-moment&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Epidémie de grippe : &quot;nous avons répondu avec détermination et au bon moment&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/epidemie-de-grippe-nous-avons-repondu-avec-determination-et-au-bon-moment" title="Partager sur Facebook : Epidémie de grippe : &quot;nous avons répondu avec détermination et au bon moment&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/epidemie-de-grippe-nous-avons-repondu-avec-determination-et-au-bon-moment" data-share="" data-lang="fr" data-title="Epidémie de grippe : &quot;nous avons répondu avec détermination et au bon moment&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1718&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Epidémie de grippe : &quot;nous avons répondu avec détermination et au bon moment&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>À l&#39;hôpital de La Pitié-Salpêtrière, je salue les professionnels de santé pour leur mobilisation contre la grippe. MV <a href="http://t.co/wTRJmuiE66">pic.twitter.com/wTRJmuiE66</a></p>&mdash; Manuel Valls (@manuelvalls) <a href="https://twitter.com/manuelvalls/status/571321278856089600">February 27, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> <br /> L'épidémie est "particulièrement forte cette année, la plus importante de ces cinq dernières années. 2,5 millions de personnes ont été touchées cet hiver, c'est 500 000 cas nouveaux chaque semaine," a noté le Premier ministre lors de sa visite ce vendredi 27 février aux urgences de la Pitié-Salpêtrière. "Donc chacun peut se rendre compte, c'est vrai pour la France et pour d'autres pays, ce que cela nécessite comme engagement et comme organisation."<br /> <br /> L'épidémie de grippe est désormais en période de décroissance. Elle a été traitée par les pouvoirs publics "avec détermination" et "au bon moment", a assuré le Premier ministre. Des instructions avaient été données pour faire face à la situation dès fin janvier, a ajouté la ministre de la Santé.<br /> Néanmoins, la situation "reste tendue dans certains établissements de province", a ajouté Marisol Touraine. C'est pourquoi le plan ORSAN est toujours en vigueur.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>Nous sommes mobilisés depuis le début de l&#39;épidémie de <a href="https://twitter.com/hashtag/grippe?src=hash">#grippe</a>, et adaptons notre réponse à son évolution. <a href="http://t.co/Kw0jtIYX2H">pic.twitter.com/Kw0jtIYX2H</a></p>&mdash; Marisol Touraine (@MarisolTouraine) <a href="https://twitter.com/MarisolTouraine/status/571262442266873856">February 27, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> <br /> Concernant une augmentation de la mortalité liée à cette épidémie de grippe, le Premier ministre a assuré que les chiffres seraient transmis en toute transparence dès qu'ils seront connus. "Quand il y a ce type de pic, il y a effectivement une augmentation du nombre de décès, notamment des personnes âgées qui ont déjà d'autres pathologies et qui sont fragiles."<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3517 asset-focus alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="alignement-gauche"> <div class="field field-name-field-titre field-type-text field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Le dispositif ORSAN</div> </div> </div> <div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><strong>Le 20 février, le Gouvernement a <a href="http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/marisol-touraine-declenche-le-plan,17681.html" title="Lien vers le communiqué du 20 février du ministère de la Santé">déclenché le plan national ORSAN</a></strong> qui permet de répondre à des situations sanitaires exceptionnelles, en particulier par une meilleure coordination régionale des dispositifs existants dans les trois secteurs sanitaires (ambulatoire, hospitalier et médico-social). Dans le secteur ambulatoire (médecine libérale) il permet de favoriser au maximum la prise en charge ambulatoire des malades pour ne recourir à l’hospitalisation que pour les situations d’urgences le nécessitant. Dans tous les établissements de santé, y compris privés, il permet de déprogrammer des activités non indispensables, d’ouvrir des lits supplémentaires, de rappeler des personnels et de renforcer ponctuellement les équipes de professionnels de santé dans les établissements en difficulté.</div> </div> </div> </div> </div> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3516 asset-dmcloud-video asset-full"> <div class="asset-titre" > &quot;L&#039;épidémie de grippe est la plus forte de ces 5 dernières années&quot; </div> <div > <div class="field field-name-field-dmcloud-video field-type-field-dmcloud-video field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="dmcloud-wrapper"><iframe class="dmcloud-player" src="/player/video/3516" width="720" height="400" title="lecteur vidéo" frameborder="0" allowfullscreen="1"></iframe> </div></div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%22L%27%C3%A9pid%C3%A9mie%20de%20grippe%20est%20la%20plus%20forte%20de%20ces%205%20derni%C3%A8res%20ann%C3%A9es%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3516-valls-grippe&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : &quot;L&#039;épidémie de grippe est la plus forte de ces 5 dernières années&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3516-valls-grippe" title="Partager sur Facebook : &quot;L&#039;épidémie de grippe est la plus forte de ces 5 dernières années&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3516-valls-grippe" data-share="popup" data-lang="fr" data-title="&quot;L&#039;épidémie de grippe est la plus forte de ces 5 dernières années&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3516&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : &quot;L&#039;épidémie de grippe est la plus forte de ces 5 dernières années&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-name-field-protected field-type-list-boolean field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"></div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> Fri, 27 Feb 2015 16:04:12 +0000 Gouvernement.fr "Le dialogue social de qualité est vital pour les salariés, pour les entreprises, pour l'économie de notre pays" http://www.gouvernement.fr/le-dialogue-social-de-qualite-est-vital-pour-les-salaries-pour-les-entreprises-pour-l-economie-de <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/valls_partenaires_sociaux_960.jpg?itok=7lXxjf-E" alt="Manuel Valls lors de la conférence de presse sur le dialogue social " title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">25 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">"Le dialogue social de qualité est vital pour les salariés, pour les entreprises, pour l'économie de notre pays"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls a réuni à Matignon, suite à l&#039;échec de la négociation sur le dialogue social, l&#039;ensemble des partenaires sociaux. Élément central de l&#039;agenda social du Gouvernement, une réforme ambitieuse du dialogue social dans l&#039;entreprise verra le jour en 2015, a annoncé le Premier ministre à l&#039;issue de la rencontre. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%22Le%20dialogue%20social%20de%20qualit%C3%A9%20est%20vital%20pour%20les%20salari%C3%A9s%2C%20pour%20les%20entreprises%2C%20pour%20l%27%C3%A9conomie%20de%20notre%20pays%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/le-dialogue-social-de-qualite-est-vital-pour-les-salaries-pour-les-entreprises-pour-l-economie-de&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : &quot;Le dialogue social de qualité est vital pour les salariés, pour les entreprises, pour l&#039;économie de notre pays&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/le-dialogue-social-de-qualite-est-vital-pour-les-salaries-pour-les-entreprises-pour-l-economie-de" title="Partager sur Facebook : &quot;Le dialogue social de qualité est vital pour les salariés, pour les entreprises, pour l&#039;économie de notre pays&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/le-dialogue-social-de-qualite-est-vital-pour-les-salaries-pour-les-entreprises-pour-l-economie-de" data-share="" data-lang="fr" data-title="&quot;Le dialogue social de qualité est vital pour les salariés, pour les entreprises, pour l&#039;économie de notre pays&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1699&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : &quot;Le dialogue social de qualité est vital pour les salariés, pour les entreprises, pour l&#039;économie de notre pays&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="asset-wrapper asset aid-3501 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> Oui, nous devons réformer le pays. Ce gouvernement y est pleinement déterminé. Nous l'avons encore démontré la semaine dernière, nous le démontrons aujourd'hui. Avec bien sûr un souci d’écoute, de dialogue, d’équilibre, de recherche permanente de l’intérêt général au service des entreprises, mais aussi au service des salariés de ce pays. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls</cite></div><div class="citation-auteur-fonction">Le 25 février 2015</div> </div> </div> </div> <br /> <br /> <em>"Le dialogue social de qualité est vital pour les salariés, pour les entreprises, et donc vital pour l’économie de notre pays"</em>, a déclaré Manuel Valls, jeudi 25 février, à l'issue de la réunion de l'ensemble des partenaires sociaux qu'il a présidée avec le ministre du Travail, François Rebsamen. "Les éléments sont là pour que la confiance revienne et que notre économie puisse repartir" :<br /> &nbsp; <ul> <li>la confiance des ménages s'améliore, comme en témoignent les <a href="http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=20&amp;date=20150225" target="_blank" title="Lien vers le site de l'Insee, dans une nouvelle fenêtre">données publiées ce matin par l'Insee</a> ;</li> <li>les derniers chiffres de l'investissement vont également dans le bon sens ;</li> <li>les chiffres du chômage qui viennent d’être publiés (19 000 demandeurs d’emploi de catégorie A en moins au mois de janvier) sont également un encouragement à poursuivre.</li> </ul> Le Gouvernement assume ses responsabilités en maintenant le dialogue mais en prenant aussi les décisions qui s'imposent. La réunion du 25 février en témoigne : Manuel Valls a annoncé que la réforme du dialogue social dans l'entreprise, ambitieuse, sera présentée en Conseil des ministres fin mars ou début avril. Le projet de loi sera ensuite débattu au Parlement pour être adopté définitivement pendant l'été. Il sera guidé par 5 grands principes : <div class="encart encart-chiffre-cle alignement-droite"> <div class="chiffre-cle-ligne-2">Un dialogue social :<br /> <br /> <strong>- plus simple,<br /> - mieux adapté,<br /> - plus valorisant et plus équitable,<br /> - plus fort</strong>.</div> <div class="chiffre-cle-ligne-3">C'est l'objectif de la réforme.</div> </div> &nbsp; <ol> <li><strong>Simplifier pour rendre au dialogue social toute sa vitalité </strong>:<br /> - en rationalisant les obligations d'information et de consultation des représentants du personnel qui passeront de 17 par an à 3 : une sur la situation économique de l’entreprise&nbsp;; une autre sur sa situation sociale&nbsp;; une dernière sur les orientations stratégiques de l’entreprise ;<br /> - en regroupant les obligations de négociation tout en laissant la possibilité, par accord d’entreprise, d’en préciser le découpage et la fréquence – annuelle, biennale, triennale ;<br /> - en articulant mieux les obligations d’information et de consultation centrales et locales dans les entreprises se répartissant sur plusieurs sites.<br /> &nbsp;</li> <li><strong>Adapter les règles de la représentation au nombre de salariés de l’entreprise.</strong> Le projet de loi élargira aux entreprises comptant jusqu’à 300 salariés la "délégation unique du personnel", qui existe déjà dans les entreprises entre 50 et 200 salariés. Elle élargira également son champ de compétence en y incluant le <abbr title="Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ">CHSCT</abbr>.&nbsp; Il est également proposé de fusionner en une seule et même instance, par accord d'entreprise, les compétences des délégués du personnel, du Comité d’entreprise et du CHSCT.<br /> &nbsp;</li> <li><strong>Permettre aux très petites entreprises de bénéficier d’une forme de représentation adaptée.</strong> La future loi va poser un principe simple&nbsp;: chaque salarié, quelle que soit l’entreprise dans laquelle il travaille, doit être représenté. Une commission régionale interprofessionnelle, composée de 10 salariés et de 10 employeurs de TPE, sera instaurée dans chacune des 13 futures grandes régions et Outre-mer. Elles pourront donner des conseils aux salariés et aux employeurs en matière de droit du travail et auront également des fonctions d’information et de concertation sur l’emploi et la formation. Elles n’auront évidemment aucun droit d’ingérence dans la marche de ces entreprises, mais permettront aux salariés de très petites entreprises de bénéficier, eux aussi, d’une forme de représentation.<br /> &nbsp;</li> <li><strong>Valoriser les parcours de celles et ceux qui s’engagent comme représentants des salariés, et susciter des vocations. </strong>Les représentants des salariés n’ont pas toujours la reconnaissance qu’ils méritent. La loi mettra en place des mécanismes de valorisation plus efficaces&nbsp;: formation, mais également reconnaissance des compétences acquises grâce à cet engagement.<br /> &nbsp;</li> <li><strong>Assurer la parité des représentants des salariés.</strong> Cet objectif sera inscrit dans la loi.<br /> &nbsp;</li> </ol> Si la réforme du dialogue social dans l'entreprise est un élément central de l'agenda social du Gouvernement, le projet de loi comporte d'autres dispositions. L'une concerne <strong>les intermittents du spectacle</strong>, avec la pérennisation dans la loi des annexes 8 et 10 au sein des conventions d’assurance chômage et un nouveau mécanisme d’articulation entre la négociation interprofessionnelle sur l'Unédic (réunissant l'ensemble des représentations syndicales et patronales) et celle des professionnels du spectacle pour définir les règles d’indemnisation. L'autre porte création de la <a href="/argumentaire/prime-d-activite"><strong>nouvelle prime d’activité</strong></a> pour remplacer la prime pour l’emploi et le RSA activité, un mécanisme qui incitera davantage à la reprise d'emploi.<br /> &nbsp; <h2>Les autres rendez-vous de l'agenda social<br /> &nbsp;</h2> <div class="asset-wrapper asset aid-3500 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> L’agenda social des prochains mois est chargé. Tant mieux ! C’est la preuve que le pays se reforme, qu’il avance, qu’il se renforce. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls</cite></div><div class="citation-auteur-fonction">Le 25 février 2015</div> </div> </div> </div> <br /> D'autres sujets sont d'ores et déjà à l'agenda social des prochains mois, voire des prochaines semaines :<br /> &nbsp; <ul> <li>la négociation sur les retraites complémentaires, qui a été entamée et doit absolument déboucher sur un accord d'ici à l'été ;</li> <li>la future convention d'assurance chômage, dont la préparation de la négociation doit être engagée très rapidement ;</li> <li>le bilan de l'accord du 11 janvier 2013 et de la loi sur la sécurisation de l'emploi. Une "conférence sociale thématique" pourrait être organisée sur le sujet en avril pour améliorer ou compléter certaines dispositions de la loi ;</li> <li>les négociations de branche sur le Pacte de responsabilité et de solidarité : "il n'est pas normal qu'il y ait encore autant de branches qui n'ont pas fait leur travail et tenu leur engagement". Le Pacte, a rappelé Manuel Valls, a été voté par le Parlement il y a plus de 6 mois et les organisations patronales et syndicales se sont engagées à mener des négociations de branche il y a près d'un an. "Nous aurons aussi à en faire le bilan dans les prochaines semaines".</li> </ul> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3499 asset-focus alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="alignement-gauche"> <div class="field field-name-field-titre field-type-text field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">3 chantiers proposés aux partenaires sociaux </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls a proposé aux partenaires sociaux d'ouvrir trois autres chantiers :<br />   <ol> <li><strong>Comment encourager la création d’emplois dans les petites entreprises ? </strong>Une conférence sociale thématique sur ce sujet pourrait être organisée en juin.<br />  </li> <li><strong>Comment permettre aux partenaires sociaux d’expérimenter, d’être plus souples, de créer des droits mieux adaptés aux réalités spécifiques, dans le respect de l’ordre public social ? </strong>Le Premier ministre a proposé que soit engagée une réflexion sur le rôle du dialogue social et la place de la négociation collective dans notre système de relations professionnelles. <a href="http://www.strategie.gouv.fr/" target="_blank"><em>France Stratégie</em></a> pourrait être chargée d’éclairer, d’ici à l’été, cette réflexion avec l’aide d’experts, de chercheurs, de praticiens du dialogue social.<br />  </li> <li><strong>La sécurisation des parcours professionnels mérite d’être encore approfondie.</strong> Un groupe de travail permettrait de nourrir utilement la réflexion d’ici à l’été.</li> </ol> </div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> Wed, 25 Feb 2015 18:38:53 +0000 Gouvernement.fr Manuel Valls : "Il ne faut pas opposer environnement et agriculture" http://www.gouvernement.fr/manuel-valls-il-ne-faut-pas-opposer-environnement-et-agriculture <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/valls_lait_960.jpg?itok=_1vN_RNa" alt="Photo du Premier ministre dégustant du lait au Salon International de l&#039;Agriculture le 23 février 2015" title="(c) Cyrus Cornut / Picturetank" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">23 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Manuel Valls : "Il ne faut pas opposer environnement et agriculture"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Au Salon international de l’Agriculture, Manuel Valls a signé avec Stéphane Le Foll les premiers GIEE (Groupements d’intérêt économique et environnemental) qui vont permettre aux agriculteurs d&#039;agir collectivement pour l’agro-écologie. &quot;Tous les membres du Gouvernement sont aux côtés des agriculteurs, notamment des filières qui peuvent être en difficulté&quot;, a affirmé le Premier ministre. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Manuel%20Valls%20%3A%20%22Il%20ne%20faut%20pas%20opposer%20environnement%20et%20agriculture%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/manuel-valls-il-ne-faut-pas-opposer-environnement-et-agriculture&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Manuel Valls : &quot;Il ne faut pas opposer environnement et agriculture&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/manuel-valls-il-ne-faut-pas-opposer-environnement-et-agriculture" title="Partager sur Facebook : Manuel Valls : &quot;Il ne faut pas opposer environnement et agriculture&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/manuel-valls-il-ne-faut-pas-opposer-environnement-et-agriculture" data-share="" data-lang="fr" data-title="Manuel Valls : &quot;Il ne faut pas opposer environnement et agriculture&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1672&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Manuel Valls : &quot;Il ne faut pas opposer environnement et agriculture&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><h2>L'Agro-écologie en marche</h2> <br /> <strong>2015 marque l’An 1 de la généralisation de l’agro-écologie en France.</strong> La visite du Premier ministre au Salon international de l’agriculture a donc été logiquement marquée par la signature des premiers GIEE. Ces groupements d’intérêts économiques et environnementaux, issus de l<a href="http://www.gouvernement.fr/action/la-loi-d-avenir-pour-l-agriculture-l-alimentation-et-la-foret">a loi d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt</a> du 13 octobre 2014, seront une réalité sur nos territoires en mars. Ce sont des outils structurants qui permettent aux agriculteurs d'un même territoire de construire un projet commun à vocation économique, environnementale et sociale. Cela peut, par exemple, être le regroupement de céréaliers avec des éleveurs bovins dans le but d'une parfaite autonomie fourragère. Ces projets, validés par le préfet, donnent accès à des financements supplémentaires et des majorations d'aides. "Les agriculteurs se sont très rapidement investis dans ces GIEE, c’est un bon instrument à la bonne échelle qui permet aux agriculteurs isolés d’investir ensemble dans l’agriculture et la transition écologique", s'est félicité Manuel Valls.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/Agro%C3%A9cologie?src=hash">#Agroécologie</a> : les premiers <a href="https://twitter.com/hashtag/GIEE?src=hash">#GIEE</a> de <a href="https://twitter.com/poitoucharentes">@poitoucharentes</a> et <a href="https://twitter.com/Champa_Ardenne">@Champa_Ardenne</a> sont signés par <a href="https://twitter.com/manuelvalls">@manuelvalls</a> ! <a href="https://twitter.com/hashtag/SIA2015?src=hash">#SIA2015</a> <a href="http://t.co/4UOAl52j92">pic.twitter.com/4UOAl52j92</a></p>&mdash; Stéphane Le Foll (@SLeFoll) <a href="https://twitter.com/SLeFoll/status/569816493615128576">February 23, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> &nbsp;<br /> Le Gouvernement a engagé l’agriculture française dans la voie de l’agro-écologie depuis 2012. Et l’enjeu est bien de réconcilier économie et écologie en agriculture, comme l’a rappelé le Premier ministre. "Il ne faut pas opposer écologie et agriculteurs, au contraire. Les agriculteurs, les exploitants agricoles, les éleveurs sont souvent les premiers écologistes de notre pays."<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>Au salon de l&#39;agriculture : pour une agriculture moderne, conciliant économie et environnement. <a href="https://twitter.com/hashtag/SIA2015?src=hash">#SIA2015</a> <a href="http://t.co/c95pcNitYU">pic.twitter.com/c95pcNitYU</a></p>&mdash; Manuel Valls (@manuelvalls) <a href="https://twitter.com/manuelvalls/status/569841906626265088">February 23, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div> <h2><br /> De nouvelles mesures pour lever les blocages</h2> <br /> Manuel Valls a aussi indiqué que le Gouvernement entend faciliter la vie des agriculteurs en matière de contrôles. "Il faut des contrôles bien sûr,&nbsp;mais ça ne peut pas être des contrôles tatillons, qui gênent le travail des agriculteurs. Il faut que le choc de simplification attendu entre dans les faits, c’est ce qui est en train aujourd’hui de se mettre en œuvre." De <a href="/argumentaire/agriculture-0">nouvelles mesures</a> ont d'ailleurs été adoptées la semaine dernière, à la veille de l'ouverture du salon, pour lever les blocages : simplification de la réglementation pour l’emploi de jeunes salariés pour des travaux effectués à faible hauteur, approche par projets de territoire en matière d’irrigation, simplification des installations classées dans le secteur agricole, simplification des contrôles… <h2><br /> La France retrouve sa place de 1er producteur mondial de vin</h2> <br /> Sur le stand de la filière viticole, Manuel Valls s'est réjoui que la France ait retrouvé en 2014 sa place de 1er producteur mondial de vin, "avec ses 87&nbsp;000 exploitations, ses 500&nbsp;000 emplois et plus de 7 milliards d’euros d’exportation". "C’est cela aussi qu’il faut souligner, la force d’un certain nombre de filières qui doivent être soutenues et encouragées." Aux viticulteurs inquiets d'un éventuel durcissement de la loi Evin par la future loi de Santé, le Premier ministre a été clair : "l’objectif partagé est bien de lutter contre l’usage nocif de l’alcool et non contre toute forme de consommation. Comment pourrait-on, en tant que pays exportateur, stigmatiser l’un des produits phares qui concourent non seulement à soutenir notre économie, mais qui concourent à l’identité même de la France dans le monde&nbsp;?"<br /> &nbsp; <h2>La France au 1er plan pour limiter les effets de l'embargo russe<br /> &nbsp;</h2> "Le ministre de l'Agriculture et tous les membres du Gouvernement sont évidemment aux côtés des agriculteurs, notamment des filières qui peuvent être en difficulté à cause du contexte économique et de l'embargo russe", a tenu à réaffirmer Manuel Valls.<br /> <br /> "Les agriculteurs savent aussi ce qu'ils doivent aux pouvoirs publics, particulièrement à l'Europe. Voter Front national, c'est détruire ce modèle européen qui a aussi soutenu l'agriculture française", a-t-il encore ajouté.&nbsp; <strong><a href="/action/la-reorientation-de-la-pac">Depuis 2012, la Pac a été réformée</a> </strong>: l’enveloppe des aides Pac a été préservée pour la France, soit 9,1 milliards d'euros par an. <strong>Une nouvelle Pan se dessine</strong> : plus juste, plus régulatrice, plus verte, tournée vers l’avenir, avec 1 milliard par an réorienté d’ici à 2019 vers l’élevage.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3479 asset-galerie asset-full"> <div class="galerie-galerie"> <div class="slider"> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/02/sia_elevage_2_cyrus_cornut.jpg?itok=o69aQTb-" alt="Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l&#039;agriculture" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l'agriculture - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/02/sia_afp_1.jpg?itok=MRm-P8dY" alt="Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l&#039;agriculture" title="(c) AFP" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l'agriculture - <span class="credits">(c) AFP</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/02/sia_afp_2.jpg?itok=1qRactX_" alt="Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l&#039;agriculture" title="(c) AFP" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l'agriculture - <span class="credits">(c) AFP</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/02/sia_degustation_fromage_cyrus_cornut.jpg?itok=cJTl3lyP" alt="Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l&#039;agriculture" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l'agriculture - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/02/sia_echange_cyrus_cornut.jpg?itok=HrN0hjAD" alt="Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l&#039;agriculture" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l'agriculture - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/02/valls_lait.jpg?itok=ppM58Tcc" alt="Manuel Valls goûtant du lait lors de sa visite au Salon international de l&#039;agriculture" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls goûtant du lait lors de sa visite au Salon international de l'agriculture - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/02/sia_elevage_cyrus_cornut.jpg?itok=0qHp7Cgp" alt="Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l&#039;agriculture" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls lors de sa visite au Salon international de l'agriculture - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/02/sia_vins_cyrus_cornut.jpg?itok=6CNFj8xP" alt="Manuel Valls dégustant du vin lors de sa visite au Salon international de l&#039;agriculture" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls dégustant du vin lors de sa visite au Salon international de l'agriculture - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> </div> </div> <div class="galerie-texte"> <div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls a visité le 23 février le Salon international de l'agriculture, au Parc des expositions de la Porte de Versailles.</div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Visite%20du%20Salon%20international%20de%20l%27agriculture%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3479-visite-du-salon-international-de-l-agriculture&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Visite du Salon international de l&#039;agriculture" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3479-visite-du-salon-international-de-l-agriculture" title="Partager sur Facebook : Visite du Salon international de l&#039;agriculture" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3479-visite-du-salon-international-de-l-agriculture" data-share="" data-lang="fr" data-title="Visite du Salon international de l&#039;agriculture" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3479&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Visite du Salon international de l&#039;agriculture" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> Mon, 23 Feb 2015 14:25:09 +0000 Gouvernement.fr Partenariat entre l'État et Cisco : ce PDG américain qui fait le choix de la France http://www.gouvernement.fr/partenariat-entre-l-etat-et-cisco-ce-pdg-americain-qui-fait-le-choix-de-la-france <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/_mg_5254_20x30cm_960.jpg?itok=hFJ8tfmx" alt="" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">18 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Partenariat entre l'État et Cisco : ce PDG américain qui fait le choix de la France</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">&quot;Le Gouvernement est bien plus attentif. Je sens ce point d&#039;inflexion en ce moment&quot;, a expliqué sur BFMTV John Chambers, PDG de Cisco, le numéro un mondial des équipements de réseau qui a conclu, lundi 16 février, un partenariat avec l&#039;État français. Manuel Valls s&#039;est félicité de cette signature qui constitue une opportunité de développement et un levier de croissance, de compétitivité et d’emploi pour la France. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Partenariat%20entre%20l%27%C3%89tat%20et%20Cisco%20%3A%20ce%20PDG%20am%C3%A9ricain%20qui%20fait%20le%20choix%20de%20la%20France%20http%3A//www.gouvernement.fr/partenariat-entre-l-etat-et-cisco-ce-pdg-americain-qui-fait-le-choix-de-la-france&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Partenariat entre l&#039;État et Cisco : ce PDG américain qui fait le choix de la France" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partenariat-entre-l-etat-et-cisco-ce-pdg-americain-qui-fait-le-choix-de-la-france" title="Partager sur Facebook : Partenariat entre l&#039;État et Cisco : ce PDG américain qui fait le choix de la France" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partenariat-entre-l-etat-et-cisco-ce-pdg-americain-qui-fait-le-choix-de-la-france" data-share="" data-lang="fr" data-title="Partenariat entre l&#039;État et Cisco : ce PDG américain qui fait le choix de la France" data-caption="" data-description="" data-picture="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/illustration/2015/02/_mg_5254_20x30cm_960.jpg"><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1649&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Partenariat entre l&#039;État et Cisco : ce PDG américain qui fait le choix de la France" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls a reçu John Chambers, président directeur général de l'entreprise américaine Cisco, lundi 16 février. Ensemble, ils ont validé les grandes lignes d’un partenariat entre l’entreprise américaine et l’État français.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>Échanges fructueux avec John Chambers de <a href="https://twitter.com/Cisco">@Cisco</a> qui choisit d&#39;investir en France : 100 millions $ dans la <a href="https://twitter.com/hashtag/FrenchTech?src=hash">#FrenchTech</a> <a href="http://t.co/1VBPzLVls1">pic.twitter.com/1VBPzLVls1</a></p>&mdash; Manuel Valls (@manuelvalls) <a href="https://twitter.com/manuelvalls/status/567399188057841667">February 16, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> <br /> Ce partenariat poursuit trois ambitions : <div class="encart encart-chiffre-cle alignement-droite"> <div class="chiffre-cle-ligne-1">100</div> <div class="chiffre-cle-ligne-2">millions de dollars</div> <div class="chiffre-cle-ligne-3">seront investis par Cisco dans des startups françaises</div> </div> &nbsp;<br /> &nbsp; <ul> <li>Coopérer dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle aux métiers des réseaux numériques. Objectif : <strong>200 000 personnes formées</strong> en trois ans et le financement de plusieurs chaires d’excellence.<br /> &nbsp;</li> <li>Mener un projet pilote <strong>"smart city"</strong> dans une ville française et expérimenter de nouveaux modes d’accès numériques aux services publics , notamment dans des zones rurales.<br /> &nbsp;</li> <li>Accompagner l’innovation numérique&nbsp; grâce à l’investissement de Cisco dans des <a href="/action/la-french-tech-une-ambition-collective-pour-les-startups-francaises">startups françaises de la French Tech</a> à hauteur de <strong>100 millions de dollars</strong>.</li> </ul> Le Premier ministre s'est félicité de cet accord "qui constitue une opportunité de développement et un levier de croissance, de compétitivité et d’emploi pour le pays".<br /> <br /> Ce partenariat constitue une opportunité également pour Cisco, numéro un mondial des équipements de réseau. "La France est en train de basculer. Il est temps d’investir", a ainsi déclaré son PDG, selon le quotidien Le Monde. "Nous investissons plus de deux milliards de dollars dans des entreprises, donc nous avons une bonne expertise dans ce domaine", a-t-il précisé.<br /> <br /> <object classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" codebase="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,47,0" height="270" id="flashObj" width="480"><param name="movie" value="http://c.brightcove.com/services/viewer/federated_f9?isVid=1&isUI=1" /><param name="bgcolor" value="#FFFFFF" /><param name="flashVars" value="videoId=4062285935001&linkBaseURL=http%3A%2F%2Fbfmbusiness.bfmtv.com%2Fmediaplayer%2Fvideo%2Fcisco-l-americain-qui-s-interesse-de-pres-aux-startups-francaises-447669.html&playerID=1225340306001&playerKey=AQ~~,AAAAzBCHAyE~,4dQGL3-Dcc6XwcfI5g-30keqabkKeAfs&domain=embed&dynamicStreaming=true" /><param name="base" value="http://admin.brightcove.com" /><param name="seamlesstabbing" value="false" /><param name="allowFullScreen" value="true" /><param name="swLiveConnect" value="true" /><param name="allowScriptAccess" value="always" /><embed allowfullscreen="true" allowscriptaccess="always" base="http://admin.brightcove.com" bgcolor="#FFFFFF" flashvars="videoId=4062285935001&linkBaseURL=http%3A%2F%2Fbfmbusiness.bfmtv.com%2Fmediaplayer%2Fvideo%2Fcisco-l-americain-qui-s-interesse-de-pres-aux-startups-francaises-447669.html&playerID=1225340306001&playerKey=AQ~~,AAAAzBCHAyE~,4dQGL3-Dcc6XwcfI5g-30keqabkKeAfs&domain=embed&dynamicStreaming=true" height="270" name="flashObj" pluginspage="http://www.macromedia.com/shockwave/download/index.cgi?P1_Prod_Version=ShockwaveFlash" seamlesstabbing="false" src="http://c.brightcove.com/services/viewer/federated_f9?isVid=1&isUI=1" swliveconnect="true" type="application/x-shockwave-flash" width="480"></embed></object><br /> <br /> Le mouvement de réformes impulsé par le Gouvernement et le dynamisme des startups françaises ont séduit l'entreprise américaine. "Je parie sur la France", a ainsi affirmé John Chambers qui, selon BFM TV, a également été sensible à la présence, en force, des entreprises françaises de la French Tech au CES 2015, à Las Vegas. <strong>160 entreprises, dont 66 startups</strong>, étaient en effet représentées, soit la première délégation d'Europe et la cinquième mondiale. Elles ont remporté <strong>23 prix</strong>, dont <strong>16</strong> parmi les plus prestigieux, notamment pour la montre, le t-shirt et la ceinture connectés, la caméra 360° ou encore le home studio intelligent.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3254 asset-affiche asset-align-center asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3254-la-frenchtech-au-ces-2015"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/01/vignette_ces2015.jpg?itok=I-znIgU5" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3254-la-frenchtech-au-ces-2015">La #FrenchTech au CES 2015 : le bilan</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=La%20%23FrenchTech%20au%20CES%202015%20%3A%20le%20bilan%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3254-la-frenchtech-au-ces-2015&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : La #FrenchTech au CES 2015 : le bilan" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3254-la-frenchtech-au-ces-2015" title="Partager sur Facebook : La #FrenchTech au CES 2015 : le bilan" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3254-la-frenchtech-au-ces-2015" data-share="" data-lang="fr" data-title="La #FrenchTech au CES 2015 : le bilan" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3254&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : La #FrenchTech au CES 2015 : le bilan" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> <br /> <br /> <div class="storify"><iframe allowtransparency="true" frameborder="no" height="750" src="//storify.com/gouvernementFR/la-french-tech-au-ces-2015/embed?border=false" width="100%"></iframe><script src="//storify.com/gouvernementFR/la-french-tech-au-ces-2015.js?border=false"></script><noscript>[<a href="//storify.com/gouvernementFR/la-french-tech-au-ces-2015" target="_blank">View the story "La #FrenchTech au CES 2015" on Storify</a>]</noscript></div> </div> </div> </div> Wed, 18 Feb 2015 18:09:46 +0000 Gouvernement.fr #JTValls : "Ma mission, c'est de réformer le pays, c'est d'avancer" http://www.gouvernement.fr/jtvalls-ma-mission-c-est-de-reformer-le-pays-c-est-d-avancer <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/20h_valls0.png?itok=pNV3t0Dt" alt="" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">17 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">#JTValls : "Ma mission, c'est de réformer le pays, c'est d'avancer"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls était l’invité, mardi 17 février, du journal télévisé de TF1, quelques heures après avoir engagé la responsabilité du Gouvernement sur le vote du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, conformément l’article 49.3 de la Constitution. &quot;L’échec aurait été que le texte, qui est utile pour les Français, qui utile pour l’intérêt général, ne soit pas adopté&quot;, a-t-il déclaré, réaffirmant que &quot;les réformes vont se poursuivre avec l’autorité nécessaire, celle que nous incarnons avec le président de la République, parce que nous, nous avons une tâche, nous avons une mission, c’est faire en sorte que la France avance&quot;. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%23JTValls%20%3A%20%22Ma%20mission%2C%20c%27est%20de%20r%C3%A9former%20le%20pays%2C%20c%27est%20d%27avancer%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/jtvalls-ma-mission-c-est-de-reformer-le-pays-c-est-d-avancer&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : #JTValls : &quot;Ma mission, c&#039;est de réformer le pays, c&#039;est d&#039;avancer&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/jtvalls-ma-mission-c-est-de-reformer-le-pays-c-est-d-avancer" title="Partager sur Facebook : #JTValls : &quot;Ma mission, c&#039;est de réformer le pays, c&#039;est d&#039;avancer&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/jtvalls-ma-mission-c-est-de-reformer-le-pays-c-est-d-avancer" data-share="" data-lang="fr" data-title="#JTValls : &quot;Ma mission, c&#039;est de réformer le pays, c&#039;est d&#039;avancer&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1622&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : #JTValls : &quot;Ma mission, c&#039;est de réformer le pays, c&#039;est d&#039;avancer&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div> Tue, 17 Feb 2015 20:48:19 +0000 Gouvernement.fr L’article 49.3 : comment ça marche? http://www.gouvernement.fr/l-article-49-3-comment-ca-marche <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/49-3-v2.jpg?itok=-oZCxV6U" alt="" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">17 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">L’article 49.3 : comment ça marche?</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls a décidé, mardi 17 février, d’engager la responsabilité du Gouvernement sur le vote du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, conformément à l’article 49.3 de la Constitution. Le point sur la procédure qui vient de s’ouvrir. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=L%E2%80%99article%2049.3%20%3A%20comment%20%C3%A7a%20marche%3F%20http%3A//www.gouvernement.fr/l-article-49-3-comment-ca-marche&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : L’article 49.3 : comment ça marche?" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/l-article-49-3-comment-ca-marche" title="Partager sur Facebook : L’article 49.3 : comment ça marche?" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/l-article-49-3-comment-ca-marche" data-share="" data-lang="fr" data-title="L’article 49.3 : comment ça marche?" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1620&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : L’article 49.3 : comment ça marche?" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><h2>Que dit l’article 49.3&nbsp;?</h2> &nbsp;<br /> L’article 49, alinéa 3, de la Constitution française prévoit que <em>"Le Premier ministre peut, après délibération du Conseil des ministres, engager la responsabilité du Gouvernement devant l'Assemblée nationale sur le vote d'un projet de loi de finances ou de financement de la sécurité sociale. Dans ce cas, ce projet est considéré comme adopté, sauf si une motion de censure, déposée dans les vingt-quatre heures qui suivent, est votée dans les conditions prévues à l'alinéa précédent. Le Premier ministre peut, en outre, recourir à cette procédure pour un autre projet ou une proposition de loi par session."</em><br /> &nbsp; <h2>Comment ça marche&nbsp;? &nbsp;</h2> &nbsp;<br /> Lors du vote d’un projet ou d’une proposition de loi, le Premier ministre peut décider d’engager la responsabilité du Gouvernement. Dans ce cas&nbsp;:<br /> &nbsp; <ol> <li>L’utilisation de l’article 49.3 de la Constitution fait l’objet d’une délibération préalable en Conseil des ministres.</li> <li>Le projet ou la proposition de loi est alors réputé adopté sauf si une motion de censure est déposée dans les 24 heures et signée par au moins un dixième des membres de l'Assemblée nationale&nbsp;:</li> </ol> <ul> <li>si aucune motion de censure n’est déposée, le projet ou la proposition est considéré comme adopté ;</li> <li>si une motion de censure est déposée, elle est discutée et votée dans les mêmes conditions que celles présentées par les députés. En cas de rejet de la motion, le projet ou la proposition est considéré comme adopté. Dans l’hypothèse inverse, le texte est rejeté et le Gouvernement est renversé.&nbsp;</li> </ul> Depuis la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008, la responsabilité du Gouvernement peut être engagée sur le vote d'un projet de loi de finances ou de financement de la sécurité sociale et sur un seul autre projet (ou proposition) de loi au cours d’une même session. Auparavant, le Gouvernement pouvait y recourir autant de fois qu’il l’estimait nécessaire et quelle que soit la nature du texte (de 1988 à 1993, le Gouvernement a ainsi utilisé l’article 49.3 à 39 reprises).<br /> &nbsp; <h2>Pourquoi le gouvernement utilise-t-il le 49.3 ?</h2> &nbsp;<br /> Manuel Valls a décidé, mardi 17 février, d'engager la responsabilité du Gouvernement sur le vote du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques. <em>"Ce Gouvernement assume pleinement et totalement ses responsabilités. Nous le faisons pour le pays, pour l'intérêt général"</em>, a-t-il déclaré à l'Assemblée nationale. <em>"Les dispositions de ce projet de loi sont importantes, essentielles même, pour relancer la croissance, pour créer de l'emploi, pour faire sauter un certain nombre de blocages dans notre économie, pour donner un coup de jeune à notre pays"</em>, a expliqué le Premier ministre. <em>"Une majorité existe vraisemblablement sur ce texte, mais elle est incertaine. Dès lors, et c'est ma responsabilité, je ne prendrai aucun risque, je ne prendrai pas la responsabilité du risque d'un rejet d'un tel projet"</em>, a-t-il ajouté pour expliquer le recours à l'article 49.3.<br /> <br /> <em>"Engager le pays dans la voie de la réforme, c'est la mission de ce Gouvernement, sous l'autorité du président de la République. Et je le dis à chacun dans l'hémicycle, avec la plus grande clarté et la plus grande détermination : parce qu'il en va de l'intérêt de notre pays, rien ne nous fera renoncer, rien ne nous fera reculer"</em>, a conclu Manuel Valls.<br /> &nbsp; <h2>Quelques exemples</h2> &nbsp;<br /> Depuis 1958, l'article 49.3 a été utilisé à 82 reprises, sur 49 textes. 48 motions de censure ont été déposées. L'utilisation de cet article a permis l'adoption d'un grand nombre de textes :<br /> &nbsp; <ul> <li>Michel Rocard (mai 1988-mai 1991) a engagé à 28 reprises la responsabilité de son Gouvernement aux termes de l’article 49.3. 5 motions de censure ont été déposées par l’opposition, à chaque fois rejetées. Plusieurs textes ont été adoptés grâce au 49-3, notamment la loi créant le Conseil supérieur de l’audiovisuel, la réforme du statut de la Régie Renault et la loi de programmation militaire 1990-1993.<br /> &nbsp;</li> <li>Trois projets de loi ont été adoptés, sous le Gouvernement de Pierre Bérégovoy (avril 1992-mars 1993), en application de l'article 49.3 : la maîtrise des dépenses de santé, le projet de loi de finances pour 1993 et le fonds de solidarité vieillesse.<br /> &nbsp;</li> <li>Après le dépôt de quelque 3 800 amendements contre le projet de loi sur les privatisations d'entreprises publiques, Édouard Balladur (mars 1993-mai 1995) engage la responsabilité du Gouvernement. La motion de censure déposée par l'opposition est rejetée et le texte est alors adopté.<br /> &nbsp;</li> <li>Jean-Pierre Raffarin (mai 2002-mai 2005) s'est saisi deux fois de l'article 49.3 : une première pour faire adopter sa réforme des modes de scrutin régional et européen ; une seconde fois sur le projet de loi relatif aux libertés et responsabilités locales qui favorise la décentralisation.<br /> &nbsp;</li> </ul> <script id="infogram_0_article_49_3-8309" src="//e.infogr.am/js/embed.js?ndz" type="text/javascript"></script> <div style="width:100%;border-top:1px solid #acacac;padding-top:3px;font-family:Arial;font-size:10px;text-align:center;"><a href="https://infogr.am/article_49_3-8309" style="color:#acacac;text-decoration:none;" target="_blank">Article 49-3</a> | <a href="https://infogr.am" style="color:#acacac;text-decoration:none;" target="_blank">Create infographics</a></div> </div> </div> </div> Tue, 17 Feb 2015 15:25:52 +0000 Gouvernement.fr CPER Île-de-France : "La région capitale n’est jamais aussi forte que lorsque l’État et la région marchent de concert" http://www.gouvernement.fr/cper-ile-de-france-la-region-capitale-n-est-jamais-aussi-forte-que-lorsque-l-etat-et-la-region <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/000_par8100082_cper_idf_960.jpg?itok=ZVjGqfdM" alt="Jean-Paul Huchon et Manuel Valls lors de la signature du CPER Ile-de-France" title="(c) AFP" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">16 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">CPER Île-de-France : "La région capitale n’est jamais aussi forte que lorsque l’État et la région marchent de concert"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Après la Normandie, Manuel Valls a signé lundi 16 février le contrat de plan État-région Île-de-France, une région qui représente 30% du PIB national et dont l&#039;effet d’entraînement sur la croissance du pays est énorme. Au total, 7,3 milliards d&#039;euros seront mobilisés dans le cadre du CPER sur la période 2015-2020 en Île-de-France. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=CPER%20%C3%8Ele-de-France%20%3A%20%22La%20r%C3%A9gion%20capitale%20n%E2%80%99est%20jamais%20aussi%20forte%20que%20lorsque%20l%E2%80%99%C3%89tat%20et%20la%20r%C3%A9gion%20marchent%20de%20concert%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/cper-ile-de-france-la-region-capitale-n-est-jamais-aussi-forte-que-lorsque-l-etat-et-la-region&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : CPER Île-de-France : &quot;La région capitale n’est jamais aussi forte que lorsque l’État et la région marchent de concert&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/cper-ile-de-france-la-region-capitale-n-est-jamais-aussi-forte-que-lorsque-l-etat-et-la-region" title="Partager sur Facebook : CPER Île-de-France : &quot;La région capitale n’est jamais aussi forte que lorsque l’État et la région marchent de concert&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/cper-ile-de-france-la-region-capitale-n-est-jamais-aussi-forte-que-lorsque-l-etat-et-la-region" data-share="" data-lang="fr" data-title="CPER Île-de-France : &quot;La région capitale n’est jamais aussi forte que lorsque l’État et la région marchent de concert&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1611&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : CPER Île-de-France : &quot;La région capitale n’est jamais aussi forte que lorsque l’État et la région marchent de concert&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="encart encart-chiffre-cle alignement-droite"> <div class="chiffre-cle-ligne-1">12,5</div> <div class="chiffre-cle-ligne-2">milliards d'euros seront mobilisés par l'État dans le cadre des CPER sur la période 2015-2020.</div> <div class="chiffre-cle-ligne-3">Les régions mobiliseront des montants au moins équivalents.</div> </div> <p>"L’accord que nous scellons aujourd’hui est l’aboutissement d’un dialogue constant", a déclaré Manuel Valls lors de la signature, lundi 16 février, du contrat de plan État-région (CPER) Île-de-France. "Il n’y a pas de CPER sans rencontre de deux volontés politiques, sans cheminement réciproque". Cette signature conclut en effet 18 mois de discussions sur les besoins d'investissements en Île-de-France.<br /> <br /> Ce dialogue a prévalu pour l'ensemble des CPER. "Pour les six années à venir, en France, l’État mobilisera 12,5 milliards d’euros aux côtés des régions. Ce niveau de financement, dans le contexte budgétaire que nous connaissons, est un signe fort. Il est supérieur au montant qui avait été consommé lors de la précédente génération des CPER", a rappelé le Premier ministre.</p> <div class="asset-wrapper asset aid-3314 asset-affiche asset-align-center asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3314-les-cper-c-est-quoi"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/02/infog-contrat-plan-etat-region-06.jpg?itok=gExkWPkJ" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3314-les-cper-c-est-quoi">Les #CPER, c&#039;est quoi ?</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Les%20%23CPER%2C%20c%27est%20quoi%20%3F%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi" title="Partager sur Facebook : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi" data-share="" data-lang="fr" data-title="Les #CPER, c&#039;est quoi ?" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3314&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> <p><br /> Le travail d’élaboration du CPER Île-de-France s’est appuyé sur celui mené dans le cadre de l’élaboration du schéma directeur d’Île-de-France (SDRIF), approuvé par décret le 27 décembre 2013. Le CPER en constitue pour une part l’outil de mise en œuvre.<br /> <br /> En Île-de-France, l’État et ses opérateurs ont accepté une mise en commun des objectifs, des moyens et du calendrier. Au titre de ses crédits budgétaires, l’État mobilisera 2,9 milliards d’euros pour la période 2015-2020. La région engagera de son côté 4,4 milliards d’euros, soit un total de 7,3 milliards d'euros. Hors CPER, plus de 5,5 milliards d’euros seront également mobilisés dans le cadre des investissements d'avenir : 129 millions en faveur du très haut débit, 250 millions d’euros dans le cadre du programme "usine du futur", mais surtout 5,1 milliards d’euros pour le volet enseignement supérieur et recherche. A ces crédits s’ajoute le financement des projets d'intérêt régional, conduits par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), soit, pour la région, plus de 170 millions d’euros correspondant à des opérations dont la liste doit être arrêtée conjointement.<br /> <br /> "La cohérence, vous le savez, c’est aussi la bonne articulation avec les financements européens", a rappelé Manuel Valls, qui a été attentif à ce que le calendrier des CPER soit en phase avec celui des fonds européens et que les régions en assurent désormais la gestion.<br /> &nbsp;</p> <h2>Une région, trois défis<br /> &nbsp;</h2> Manuel Valls a souligné les défis auxquels l'Île-de-France, première région de France, est confrontée et qu'il faut "regarder en face" :<br /> &nbsp; <ul> <li><strong>l'attractivité</strong> et donc la croissance et l'emploi. "Votre région, plus que toute autre, est insérée dans l’économie internationale, c’est-à-dire aussi soumise à la concurrence des grandes métropoles mondiales", a souligné le Premier ministre. "Tous les acteurs, privés ou publics, entreprises ou collectivités territoriales, doivent faire de l'attractivité de notre région une priorité" ;</li> <li><strong>le développement équilibré des territoires</strong>, ceux du Grand Paris et au-delà. "Nous connaissons les fractures sociales, territoriales. Elles sont anciennes. Elles font que trop d’habitants de l’Île-de-France se sentent mis de côté, sans les mêmes opportunités – éducation, transports, habitat, emplois… – pour bien avancer dans &nbsp;la vie" ;</li> <li><strong>la croissance verte</strong> : Manuel Valls souhaite que l'Île-de-France soit "une région durable capable de réconcilier pleinement la ville et son milieu naturel".<br /> &nbsp;</li> </ul> <h2>Un CPER, quatre priorités<br /> &nbsp;</h2> Au total, 7,3&nbsp;milliards d’euros seront mobilisés pour l’avenir de l’Île-de-France, autour de 4 thématiques prioritaires :<br /> &nbsp; <ol> <li><strong>Les transports </strong><br /> L’État consacrera 1,85 milliard d’euros à l’amélioration des transports en Île-de-France, permettant, avec les participations de la région et des autres cofinanceurs, de réaliser plus de 8 milliards d’euros de travaux. Les transports en commun et les modes alternatifs à la route (fer, fleuve et ports) concentreront plus de 90% de ces crédits.<br /> La priorité sera accordée à l’amélioration des déplacements du quotidien, trop souvent encore sources de difficultés pour les Franciliens. De nombreux projets sont en cours, qui marquent l'équilibre entre des projets de proximité (lignes de TZEN, T4 à Clichy-Montfermeil) et le financement projets structurants du Nouveau Grand Paris (modernisation des schémas directeurs du RER, allongement des lignes 11 et 14 du métro, prolongement d’EOLE). Le RER E prolongé à l’ouest est un projet stratégique pour l’Île-de-France, y compris pour Paris et c’est pour cela qu’il doit être envisagé dans son ensemble.<br /> La mise en place du <em>Pass Navigo </em>unique accompagnera cette amélioration de l’offre de transports. Manuel Valls a rappelé qu'il a toujours soutenu cette évolution tarifaire, "signe fort de la solidarité entre les Franciliens". Bien plus qu'un symbole, c’est une mesure pour le pouvoir d’achat, mais également un accompagnement fort de l’attractivité des entreprises.<br /> Enfin, un effort important sera fait afin d’améliorer les liaisons ferroviaires avec la Normandie, la Picardie et la Champagne.<br /> &nbsp;</li> <li><strong>La&nbsp;transition écologique et énergétique</strong><br /> 309 millions d’euros y seront affectés, avec notamment un effort exceptionnel de 100 millions d’euros de l’Ademe, afin d'encourager le développement des énergies renouvelables et de créer les conditions pour que les bâtiments soient plus sobres en énergie, grâce aux travaux de rénovation.<br /> &nbsp;</li> <li><strong>L'enseignement supérieur et la recherche</strong><br /> Avec 635 000 étudiants, 40 % du potentiel scientifique, la région Île-de-France occupe une place unique dans le paysage national et international des savoirs, qu'il faut sans cesse veiller à consolider. L’État mobilisera des crédits à hauteur de plus de 5 milliards d’euros, principalement dans le cadre des dotations campus et du programme d’investissements d’avenir. 788 millions d’euros de crédits serviront notamment à &nbsp;l’amélioration des conditions de vie et d’études des étudiants. Il s’agit de bâtir le Grand Paris de l’enseignement supérieur et de la recherche, en l’appuyant sur le Grand Paris des étudiants.<br /> &nbsp;</li> <li><strong>Le volet territorial</strong><br /> 641 millions d'euros seront consacrés à ce volet pour permettre à l'Île-de-France d'affronter les fractures sociales et territoriales. Deux dispositifs innovants sont développés dans la région :</li> </ol> &nbsp; <ul> <li><strong>une meilleure articulation des projets pour les logements et les transports.</strong> Pour cela, le Plan de mobilisation pour le logement en Île-de-France sera étroitement coordonné avec la réalisation du Grand Paris express. Un comité de pilotage sera réuni prochainement autour de la ministre du Logement et du président de la région ;<br /> &nbsp;</li> <li><strong>le renforcement des intercommunalités en seconde couronne.</strong> Un pas décisif a été franchi le 12 février avec le vote des amendements au schéma régional de coopération intercommunale. Des pôles majeurs autour de la Métropole du Grand Paris vont se structurer&nbsp;: Roissy, Marne-la-Vallée, Seine-Aval, et bien sûr le centre de l’Essonne, d’Évry à Sénart. "Les territoires plus éloignés du cœur de l’agglomération sont, eux aussi, essentiels et ont droit à la même considération", a rappelé Manuel Valls.</li> </ul> <div class="asset-wrapper asset aid-3418 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> Ce volet-là est essentiel pour la région, pour qu'elle puisse affronter les fractures sociales, territoriales, ethniques, cette situation d'apartheid que j'ai déjà dénoncée. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls</cite></div><div class="citation-auteur-fonction">Le 16 février 2015</div> </div> </div> </div> <br /> A ce volet territorial s'ajouteront les futurs projets de renouvellement urbain. Ils sont nombreux en Île-de-France et bénéficieront d'un engagement financier fort, incluant les fonds européens gérés par la région&nbsp;: 170 millions d'euros supplémentaires permettront aussi de cofinancer des projets régionaux.&nbsp;</div> </div> </div> Mon, 16 Feb 2015 14:06:32 +0000 Gouvernement.fr "Tous les Français doivent non seulement être vigilants mais déterminés à lutter contre ces messages de haine" http://www.gouvernement.fr/tous-les-francais-doivent-non-seulement-etre-vigilants-mais-determines-a-lutter-contre-ces-messages <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/pm-rtl_960.jpg?itok=kXabHpHY" alt="" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">16 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">"Tous les Français doivent non seulement être vigilants mais déterminés à lutter contre ces messages de haine"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls était l’invité de RTL, au lendemain d’un week-end marqué par les attentats de Copenhague et la profanation d’une centaine de tombes juives en Alsace. Il a évoqué le &quot;profond dégoût&quot; ressenti face à ces actes et réitéré le message de la France à ses citoyens de confession juive : &quot;la France est blessée, comme vous, et la France ne veut pas votre départ&quot;. Le Premier ministre a appelé, face à la menace terroriste, à rester vigilants mais déterminés à lutter contre ces messages de haine. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%22Tous%20les%20Fran%C3%A7ais%20doivent%20non%20seulement%20%C3%AAtre%20vigilants%20mais%20d%C3%A9termin%C3%A9s%20%C3%A0%20lutter%20contre%20ces%20messages%20de%20haine%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/tous-les-francais-doivent-non-seulement-etre-vigilants-mais-determines-a-lutter-contre-ces-messages&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : &quot;Tous les Français doivent non seulement être vigilants mais déterminés à lutter contre ces messages de haine&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/tous-les-francais-doivent-non-seulement-etre-vigilants-mais-determines-a-lutter-contre-ces-messages" title="Partager sur Facebook : &quot;Tous les Français doivent non seulement être vigilants mais déterminés à lutter contre ces messages de haine&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/tous-les-francais-doivent-non-seulement-etre-vigilants-mais-determines-a-lutter-contre-ces-messages" data-share="" data-lang="fr" data-title="&quot;Tous les Français doivent non seulement être vigilants mais déterminés à lutter contre ces messages de haine&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1609&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : &quot;Tous les Français doivent non seulement être vigilants mais déterminés à lutter contre ces messages de haine&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div> Mon, 16 Feb 2015 11:37:36 +0000 Gouvernement.fr Contrat de plan État-région Normandie : "Il pose les fondements d’un avenir en commun" http://www.gouvernement.fr/contrat-de-plan-etat-region-normandie-il-pose-les-fondements-d-un-avenir-en-commun <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/normandie_afp_0.jpg?itok=vWJ9O3UQ" alt="Photo de Laurent Fabius, Laurent Beauvais, Manuel Valls, Nicolas Mayer-Rossignol et Bernard Cazeneuve le 13 février 2015 à Honfleur." title="(c) AFP" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">13 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Contrat de plan État-région Normandie : "Il pose les fondements d’un avenir en commun"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls poursuit son tour de France avec une étape à Honfleur (Calvados) pour signer le protocole d’accord des contrats de plan État-région de Basse-Normandie et de Haute-Normandie. En y ajoutant des fonds européens et un contrat de plan interrégional, ce sont près de 2 milliards d&#039;euros d&#039;investissements publics qui vont accompagner les projets de la future région Normandie sur la période 2015-2020.</div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Contrat%20de%20plan%20%C3%89tat-r%C3%A9gion%20Normandie%20%3A%20%22Il%20pose%20les%20fondements%20d%E2%80%99un%20avenir%20en%20commun%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/contrat-de-plan-etat-region-normandie-il-pose-les-fondements-d-un-avenir-en-commun&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Contrat de plan État-région Normandie : &quot;Il pose les fondements d’un avenir en commun&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/contrat-de-plan-etat-region-normandie-il-pose-les-fondements-d-un-avenir-en-commun" title="Partager sur Facebook : Contrat de plan État-région Normandie : &quot;Il pose les fondements d’un avenir en commun&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/contrat-de-plan-etat-region-normandie-il-pose-les-fondements-d-un-avenir-en-commun" data-share="" data-lang="fr" data-title="Contrat de plan État-région Normandie : &quot;Il pose les fondements d’un avenir en commun&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1595&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Contrat de plan État-région Normandie : &quot;Il pose les fondements d’un avenir en commun&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Accompagné de <abbr title="ministre des Affaires étrangères et du développement international">Laurent Fabius</abbr> et de <abbr title="ministre de l’Intérieur">Bernard Cazeneuve</abbr>, le Premier ministre marque la sixième étape à Honfleur (Calvados) de sa tournée des régions, entamée en décembre. Après l'adoption de la nouvelle carte de France, la signature du protocole d'accord sur les contrats de&nbsp; plan État-région (CPER) de Basse-Normandie et de Haute-Normandie, le même jour, témoigne de la volonté de construire un avenir partagé. "Nous signons aujourd’hui deux CPER et nous réunissons trois volontés, pour construire un territoire unique. Cette signature commune symbolise votre vision conjointe de l’avenir de la Normandie, votre aptitude à fédérer", a expliqué Manuel Valls, saluant l’accomplissement de 18 mois de discussions.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3393 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> Les deux Normandies avancent, ainsi, résolument. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls, Honfleur, le 13 février 2015</cite></div><div class="citation-auteur-fonction"></div> </div> </div> </div> <br /> Pour accompagner la mise en œuvre de la réforme territoriale, le Gouvernement a décidé de mettre un terme à la dispersion de moyens en rationalisant les financements des régions à travers un outil de coopération rénové&nbsp;: les CPER. Modernisés et mieux dotés, ils renouvellent l’action de l’État en profondeur pour répondre aux défis des territoires et relancer l’investissement local au service de projets porteurs d’avenir.<br /> <br /> Malgré nos contraintes financières, &nbsp;le Gouvernement a fait le choix d’augmenter leur budget par rapport aux CPER ancienne génération. Sur la période 2015-2020, <strong>l’État investira 12,5 milliards d’euros</strong> aux côtés des régions, qui mobiliseront des montants au moins équivalents. Cet engagement pour 6 ans d’un territoire et de l’État autour d’une ambition commune témoigne d’un dialogue rénové avec les régions.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3314 asset-affiche asset-align-center asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3314-les-cper-c-est-quoi"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/02/infog-contrat-plan-etat-region-06.jpg?itok=gExkWPkJ" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3314-les-cper-c-est-quoi">Les #CPER, c&#039;est quoi ?</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Les%20%23CPER%2C%20c%27est%20quoi%20%3F%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi" title="Partager sur Facebook : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi" data-share="" data-lang="fr" data-title="Les #CPER, c&#039;est quoi ?" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3314&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> &nbsp; <h2>Donner aux territoires tous les moyens de réussir</h2> <br /> Pour&nbsp; le CPER Normandie, <strong>l’Etat mobilisera 617 millions d’euros</strong>. S’y ajouteront bientôt les crédits du "Contrat de plan interrégional, Vallée de la Seine", construit en lien étroit avec le président de la région Ile-de-France.<br /> &nbsp;<br /> Avec les nouveaux CPER, le Gouvernement a souhaité mobiliser et coordonner d’autres sources de financement. Certains opérateurs de l’État seront parties prenantes des CPER&nbsp;: l’Ademe, les Agences de l’eau, mais aussi le programme des investissements d’avenir. Pour les régions, <strong>ces crédits "hors CPER" représentent près de 270 millions d’euros</strong>, dont 160 millions d’euros pour le très haut débit, 48 millions d’euros pour le programme "Usine du futur" et 59 millions pour l’enseignement supérieur.<br /> <br /> Dans un souci de cohérence des politiques publiques, le calendrier des contrats de plan s’articule avec celui des fonds européens, puisque ce sont désormais les régions qui en assurent la gestion.<br /> <br /> <strong>Au total, ce sont donc près de 2 milliards d’euros d’investissements publics qui vont accompagner les projets des territoires de la Basse-Normandie et de la Haute-Normandie jusqu’en 2020.</strong><br /> &nbsp; <h2>Deux CPER pour une Normandie forte et tournée vers l’avenir</h2> <br /> Détaillés par le Premier ministre, les CPER pour les deux régions normandes financeront des projets majeurs qui s’articulent autour de 4 priorités&nbsp;:<br /> &nbsp; <ol> <li>Les projets relatifs aux transports sont dotés d’un financement de <strong>387 millions d’euros </strong>pour moderniser les infrastructures portuaires, routières et ferroviaires. Des investissements importants sont notamment prévus pour les grands ports maritimes du Havre, de Rouen mais aussi de Cherbourg. Ils pourront ainsi faire face à la compétition internationale et&nbsp; "tenir leur rôle de porte d'entrée de la France".&nbsp; Des projets routiers structurants sont également programmés avec, notamment, l’aménagement des accès du pont Flaubert en rive gauche de la Seine, le boulevard périphérique de Caen et les RN 27, RN 12 et RN1. Enfin, les opérations ferroviaires liées à "la ligne nouvelle Paris Normandie" commenceront à être concrétisées d’ici à 2020.<br /> &nbsp;</li> <li>La transition écologique sera dotée de <strong>120 millions d’euros</strong>. L’État mobilisera, en particulier, les outils de l’Ademe et des Agences de l’eau, pour un total de 61,1 millions d’euros de crédits État, pour la région Haute-Normandie&nbsp;et de 58,6 millions d’euros en Basse-Normandie. Concernant la transition énergétique, le CPER contribuera à la construction d’une écorégion normande.&nbsp;<br /> &nbsp;</li> <li class="rtejustify">L'enseignement supérieur et la recherche sont une autre priorité avec un investissement de près de <strong>41 millions d’euros</strong> pour affirmer la Normandie comme pôle de recherche. Deux projets sont particulièrement représentatifs de cette ambition : à Caen, le projet d'accélérateur linéaire au <abbr title="Grand Accélérateur National d’Ions Lourd">Ganil</abbr> et la construction de la deuxième partie de Spiral2, prévue pour 2016 ; les infrastructures numériques de recherche et d’innovation, gérées par exemple par le <abbr title=" Centre de Ressources Informatiques de Haute-Normandie">Crihan</abbr>. Près de 55 millions d’euros sont mobilisés dans notre partenariat pour accompagner la structuration et la valorisation de la recherche.<br /> &nbsp;</li> </ol> <div class="rtecenter">&nbsp;</div> 4. Enfin, <strong>le volet territorial du CPER</strong>, prévu pour corriger les fractures territoriales, valorisera, entre autres, le développement du très haut débit et le patrimoine historique. Pour le très haut débit, l’ensemble des crédits mobilisés - y compris ceux du Fonds pour la société numérique - pourront atteindre 158 millions d’euros. Les usages numériques seront également développés&nbsp;: l’Etat mobilisera 16 millions d’euros, et la région 8 millions, pour accompagner les territoires les plus vulnérables, les plus éloignés des services publics. Un centre de compréhension de l’Europe et du Moyen-Age se développera autour de la tapisserie de Bayeux. Enfin le CPER s’attachera à soutenir la première région équine de France à travers le développement économique de l’établissement public créé autour du Haras du Pin par la loi d’avenir pour l’agriculture.&nbsp;<br /> <br /> Pour le Premier ministre, "ces quatre priorités dessinent les contours d’une Normandie forte et tournée vers l’avenir". Cette volonté d’assembler les forces pour faire entendre la voix de la Normandie se traduit, pour Manuel Valls, à travers "la candidature que vous construisez aujourd’hui autour de la &nbsp;French Tech Normandy", réussite du travail collaboratif des Normands de Haute et de Basse-Normandie.<br /> <br /> Et de conclure : "Ce CPER lie l’Etat et les régions normandes autour de projets d’investissement&nbsp;dans les six prochaines années&nbsp;; mais, surtout, il pose les fondements d’un avenir commun. En le signant, nous signerons, par anticipation, l’acte de naissance d’une nouvelle région. Plus grande, plus forte, plus solidaire. Mieux armée pour être au service de tous les Normands".</div> </div> </div> Fri, 13 Feb 2015 13:27:24 +0000 Gouvernement.fr Lutte contre le travail illégal : "affronter le sujet avec rigueur, lucidité et fermeté" http://www.gouvernement.fr/lutte-contre-le-travail-illegal-affronter-le-sujet-avec-rigueur-lucidite-et-fermete <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/lutte_contre_le_travail_illegal_960.jpg?itok=g9JdrC4t" alt="Photo de Manuel Valls et de François Rebsamen le 12 février 2015." title="(c) Benoît Granier / Matignon" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">13 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Lutte contre le travail illégal : "affronter le sujet avec rigueur, lucidité et fermeté"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Après avoir réuni le groupe national d’inspecteurs sur le travail illégal avec François Rebsamen, Manuel Valls a présenté un plan de lutte contre les fraudes au détachement des salariés, qui &quot;font le lit du ressentiment, et parfois de la xénophobie&quot;. L’amende maximale pour fraude au détachement sera portée à 500 000 euros et les 500 plus grands chantiers du secteur du BTP subiront des contrôles renforcés tout au long de l’année 2015.</div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Lutte%20contre%20le%20travail%20ill%C3%A9gal%20%3A%20%22affronter%20le%20sujet%20avec%20rigueur%2C%20lucidit%C3%A9%20et%20fermet%C3%A9%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/lutte-contre-le-travail-illegal-affronter-le-sujet-avec-rigueur-lucidite-et-fermete&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Lutte contre le travail illégal : &quot;affronter le sujet avec rigueur, lucidité et fermeté&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/lutte-contre-le-travail-illegal-affronter-le-sujet-avec-rigueur-lucidite-et-fermete" title="Partager sur Facebook : Lutte contre le travail illégal : &quot;affronter le sujet avec rigueur, lucidité et fermeté&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/lutte-contre-le-travail-illegal-affronter-le-sujet-avec-rigueur-lucidite-et-fermete" data-share="" data-lang="fr" data-title="Lutte contre le travail illégal : &quot;affronter le sujet avec rigueur, lucidité et fermeté&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1594&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Lutte contre le travail illégal : &quot;affronter le sujet avec rigueur, lucidité et fermeté&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="asset-wrapper asset aid-3387 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> En luttant contre le travail illégal, ce sont les droits des salariés qu’on protège. Je pense aux droits sociaux bien sûr ; mais parfois, c’est aussi le droit à la dignité qu’il faut défendre. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls</cite></div><div class="citation-auteur-fonction">12 février 2015</div> </div> </div> </div> <br /> Les fraudes au détachement de salariés en France "ont pris une ampleur telle qu'une réaction forte et rapide s'impose", a déclaré Manuel Valls depuis l'hôtel Matignon où il a réuni, jeudi 12 février, la Commission nationale de Lutte contre le Travail illégal. Il est&nbsp; inadmissible "qu'à l'heure où des milliers de salariés sont au chômage, des entreprises s'affranchissent des règles pour employer des salariés venus de toute l'Europe, dans des conditions parfois inacceptables".<br /> "Les entreprises pâtissent également du travail illégal ; elles subissent la concurrence déloyale de celles qui ne respectent pas les règles." Quand il se déroule dans le respect des règles qui l’encadrent, le détachement est une chance, a rappelé le Premier ministre : près de 200 000 Français travaillent d’ailleurs dans d’autres pays de l’Union européenne grâce à ce statut.&nbsp;<br /> Mais face à ce "dumping social inacceptable", le Gouvernement a décidé "d'envoyer un message très clair" : "la fraude ne restera pas impunie et nous appliquerons les sanctions avec la plus grande sévérité". "Il en va de la crédibilité des entreprises mais aussi de l'Etat. Il en va du respect de notre Etat de droit et sur ce terrain, nous serons intransigeants".<br /> &nbsp; <h2>1. Poursuivre notre action au plan européen</h2> <br /> La France a été moteur dans l'adoption en 2014 d'une directive d'application des règles en matière de détachement qui prévoit l'obligation pour chaque Etat membre de mettre en place une responsabilité du donneur d'ordre en cas de fraude au détachement commise par son prestataire, dans le secteur du bâtiment. Ces avancées ont été transposées en droit français par la loi du 10 juillet 2014. Il faut aller plus loin.&nbsp;<br /> <br /> La France soutiendra le processus de révision de la directive d'application sur le détachement des travailleurs proposée par la Commission pour renforcer les exigences sociales applicables et pour élargir à tous les secteurs le principe de responsabilité solidaire obligatoire du donneur d'ordre qui garantit le rétablissement des salariés dans leurs droits (notamment dans les secteurs des transports et de l'agriculture). "La Commission a annoncé qu’elle était prête à proposer une révision de la directive, preuve que notre détermination porte ses fruits. Notre détermination et celle, aussi, des partenaires sociaux européens", a dit Manuel Valls.<br /> &nbsp; <h2>2. Renforcer encore notre arsenal juridique et les sanctions&nbsp;</h2> <br /> Les pratiques frauduleuses révèlent des montages toujours plus complexes qui nécessitent d'augmenter et d'élargir la palette des sanctions. Le projet de loi pour la croissance et l’activité contient des dispositions qui, déjà, renforcent celles votées l’été dernier. Trois mesures importantes figurent dans le projet de loi pour la croissance et l'activité :<br /> &nbsp; <ul> <li><strong>L’amende administrative pour les fraudeurs sera ainsi très fortement augmentée</strong>. Elle est aujourd’hui de 10 000 euros maximum, et les députés souhaitent la porter à 500 000 euros. "Je vous l’annonce, le Gouvernement soutiendra cette proposition. Nous avons besoin de sanctions dissuasives", a annoncé le Premier ministre.</li> <li>En cas de manquements graves aux règles du détachement, le préfet aura, en outre, la possibilité de suspendre la prestation de service internationale. S’il constate une fraude, il pourra ainsi, par exemple, arrêter un chantier.</li> <li>La généralisation de la carte d’identité professionnelle dans le secteur du BTP permettra quant à elle de faciliter les contrôles.</li> </ul> Ces mesures seront complétées par : <ul> <li>La généralisation du retrait des exonérations sociales pour les entreprises en procédure pénale suite à une fraude au détachement. "Le dispositif actuel de suppression des aides n’est pas opérant ; ce nouveau mécanisme nous permettra d’agir plus vite et plus efficacement."</li> <li>Un amendement pour que les règles générales applicables en matière d’obligations déclaratives et de responsabilité des donneurs d’ordre soient transposées au secteur des transports.</li> <li>Le renforcement des saisies et confiscations dans les entreprises qui fraudent. "Le produit de ces saisies permettra de dédommager les salariés en les rétablissant dans leurs droits."</li> <li>Le renforcement du caractère dissuasif de la réponse pénale.</li> </ul> &nbsp; <h2>3. Renforcer nos moyens de contrôle</h2> <br /> Tous les corps de contrôle – inspection du travail, Urssaf, forces de l’ordre, administrations fiscale et douanière – doivent être mobilisés et faire de la fraude au détachement une priorité de leur action "car c’est notre modèle social qui est ici attaqué, menacé".<br /> &nbsp;<br /> <strong>Des unités de contrôle spécialisées</strong> ont été créées au 1er janvier 2015 au sein de l’Inspection du travail. "Il y en a une par région. Elles sont, désormais, opérationnelles. Un groupe national d’inspecteurs du travail coordonne leur action et s’occupe des affaires les plus sensibles. Face à des fraudes de plus en plus organisées et de plus en plus complexes, nous avions besoin d’une force de contrôle spécialisée."<br /> Manuel Valls a annoncé un renforcement des contrôles conjoints entre les différentes administrations, qui devront représenter 50% des contrôles. <div class="encart encart-chiffre-cle alignement-gauche"> <div class="chiffre-cle-ligne-1">30 000</div> <div class="chiffre-cle-ligne-2">contrôles conjoints en 2015</div> <div class="chiffre-cle-ligne-3">c'est l'objectif fixé par Manuel Valls</div> </div> &nbsp;<br /> <br /> Enfin Manuel Valls a proposé une "mesure forte" : <strong>"que les 500 plus grands chantiers de France fassent l’objet d’une opération de contrôle spécifique en 2015</strong>, pour détecter les pratiques illégales, en lien avec les maîtres d’ouvrage, en lien aussi avec les entreprises à qui l’on attribue des marchés. Cette action préventive sera au besoin complétée par une action répressive. Les préfets recevront des instructions claires dans ce sens."<br /> &nbsp; <div class="encart encart-call-to-action"><a class="bouton call sans-icone" href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2015/02/dp_fraude-detachement-salarie-de-france_v2.pdf">En savoir plus</a><br /> <br /> <a class="bouton call sans-icone" href="http://www.gouvernement.fr/partage/3373-reunion-de-la-commission-nationale-de-lutte-contre-le-travail-illegal">Lire le discours du Premier ministre</a></div> </div> </div> </div> Fri, 13 Feb 2015 11:02:07 +0000 Gouvernement.fr "Marseille est la preuve éclatante qu’il n’y a pas de fatalité en matière de lutte contre la délinquance et l’insécurité" http://www.gouvernement.fr/marseille-est-la-preuve-eclatante-qu-il-n-y-a-pas-de-fatalite-en-matiere-de-lutte-contre-la <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/000_par8094839_valls_marseille_960.jpg?itok=riGQWU9Q" alt="Manuel Valls et Bernard Cazeneuve à Marseille" title="(c) AFP" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">9 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">"Marseille est la preuve éclatante qu’il n’y a pas de fatalité en matière de lutte contre la délinquance et l’insécurité"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls et Bernard Cazeneuve se sont rendus, le lundi 9 février, à Marseille (Bouches-du-Rhône) pour dresser un bilan positif de la lutte contre la délinquance dans le département. A cette occasion, le Premier ministre a affirmé sa volonté &quot;d&#039;aller encore plus loin&quot; en tirant les leçons qui s&#039;imposent à l&#039;échelle nationale. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%22Marseille%20est%20la%20preuve%20%C3%A9clatante%20qu%E2%80%99il%20n%E2%80%99y%20a%20pas%20de%20fatalit%C3%A9%20en%20mati%C3%A8re%20de%20lutte%20contre%20la%20d%C3%A9linquance%20et%20l%E2%80%99ins%C3%A9curit%C3%A9%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/marseille-est-la-preuve-eclatante-qu-il-n-y-a-pas-de-fatalite-en-matiere-de-lutte-contre-la&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : &quot;Marseille est la preuve éclatante qu’il n’y a pas de fatalité en matière de lutte contre la délinquance et l’insécurité&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/marseille-est-la-preuve-eclatante-qu-il-n-y-a-pas-de-fatalite-en-matiere-de-lutte-contre-la" title="Partager sur Facebook : &quot;Marseille est la preuve éclatante qu’il n’y a pas de fatalité en matière de lutte contre la délinquance et l’insécurité&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/marseille-est-la-preuve-eclatante-qu-il-n-y-a-pas-de-fatalite-en-matiere-de-lutte-contre-la" data-share="" data-lang="fr" data-title="&quot;Marseille est la preuve éclatante qu’il n’y a pas de fatalité en matière de lutte contre la délinquance et l’insécurité&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1574&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : &quot;Marseille est la preuve éclatante qu’il n’y a pas de fatalité en matière de lutte contre la délinquance et l’insécurité&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Lors de son déplacement à Marseille, Manuel Valls a qualifié d'inacceptables les tirs de kalachnikov qui se sont produits lundi matin dans le quartier de la Castellane. Les forces de l'ordre se sont rapidement mobilisées pour rétablir l'ordre. "Il y a peu de temps, on n'aurait pas pu intervenir aussi rapidement, boucler le quartier, protéger les écoles, protéger les habitants, et s'emparer de plusieurs armes de guerre", a-t-il expliqué lors de la présentation du bilan de la lutte contre la délinquance dans le département.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p><a href="https://twitter.com/hashtag/Marseille?src=hash">#Marseille</a> doit faire l&#39;objet de la plus grande attention de l&#39;État. C&#39;est pourquoi je suis ici aujourd&#39;hui. <a href="http://t.co/1k7XDHqtRO">pic.twitter.com/1k7XDHqtRO</a></p>&mdash; Manuel Valls (@manuelvalls) <a href="https://twitter.com/manuelvalls/status/564877700347998208">February 9, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> &nbsp;<br /> Le Premier ministre a rappelé que, pendant longtemps, Marseille, deuxième ville de France, a été "abîmée par la délinquance, le banditisme et les trafics". Ce sont particulièrement, les quartiers Nord qui pendant de nombreuses années "ont eu le sentiment d’être dans des zones de non-droit, abandonnés des forces de l’ordre et des services publics", a-t-il expliqué.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3328 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> L’exemple marseillais confirme donc que l’approche mise en œuvre est la bonne. Nous avons des moyens, des dispositifs efficaces pour lutter contre l’insécurité et la délinquance. Alors, poursuivons nos efforts, à Marseille et partout en France, car c’est sur la durée que ces batailles se remportent ! </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls</cite></div><div class="citation-auteur-fonction">Marseille, le 9 février 2015</div> </div> </div> </div> <br /> Dès l’automne 2012, le Gouvernement a pris des mesures ciblées et mis en place des dispositifs adaptés pour assurer la sécurité des Marseillais. "Ces engagements ont été scrupuleusement tenus. L’engagement des services de l’État au service des Marseillais a été total", a expliqué Manuel Valls.<br /> &nbsp;<br /> Aujourd’hui, les résultats plus qu’encourageants montrent que la délinquance recule de manière significative à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône. "Il faut le dire&nbsp;! Mais sans satisfecit. Il reste encore du chemin à faire, mais nous sommes sur la bonne voie".<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3326 asset-focus alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="alignement-gauche"> <div class="field field-name-field-titre field-type-text field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Des résultats en matière de sécurité plus qu'encourageants </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">La délinquance a reculé, ces deux dernières années, de manière significative à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône en témoignent les résultats encourageants présentés par Manuel Valls :<br /> <br /> <strong>A Marseille</strong><br />   <ul> <li>Les atteintes aux personnes ont baissé de 29% et même de 46% concernant les violences physiques crapuleuses ;</li> <li>Les règlements de compte ont diminué de façon significative : 10 individus tués en 2014 contre 18 en 2012 ;</li> <li>Le nombre des atteintes aux biens a baissé de plus de 11%, les vols à main armée ont chuté de 32% et les cambriolages de 6%.</li> </ul> <strong>Dans les Bouches-du-Rhône</strong><br />   <ul> <li>Baisse de 20% des atteintes aux personnes entre 2012 et 2014, et de 40% s’agissant des violences physiques crapuleuses ;</li> <li>Le nombre de personnes tuées lors de règlements de comptes a diminué, passant de 23 en 2012 à 19 en 2014 ;</li> <li>Les atteintes aux biens, ont  baissé de 5% entre 2012 et 2014. La diminution atteint même 29% pour les vols à main armée. </li> </ul> </div> </div> </div> </div> </div> &nbsp; <h2>Des méthodes innovantes...</h2> &nbsp;<br /> Ces résultats positifs sont le fruit d’une stratégie volontariste qui se traduit par des méthodes innovantes et le déploiement de moyens supplémentaires. Ils tiennent aussi à l’engagement aux côtés des services de la Justice de l’ensemble des forces de l’ordre.<br /> &nbsp; <ul> <li>La création de la fonction de préfet de police des Bouches-du-Rhône donne autorité sur l'ensemble des services de police et de gendarmerie. Cela permet au préfet Bonnetain, depuis le 21 septembre 2012, &nbsp;de mener une action forte et coordonnée.&nbsp;</li> </ul> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>[<a href="https://twitter.com/hashtag/S%C3%A9curit%C3%A9Marseille?src=hash">#SécuritéMarseille</a>] Un préfet de police pour mener une action forte et coordonnée <a href="https://t.co/k9XdiWOuOh">https://t.co/k9XdiWOuOh</a> <a href="http://t.co/MtHy8Of7Ig">pic.twitter.com/MtHy8Of7Ig</a></p>&mdash; Gouvernement (@gouvernementFR) <a href="https://twitter.com/gouvernementFR/status/564818331794800640">February 9, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> &nbsp; <ul> <li>La création de deux zones de sécurité (ZSP). La première a été mise en place dès septembre 2012 dans les quartiers Nord (3ème, 13ème, 14ème, 15ème et 16ème arrondissements) incluant les communes de Gardanne et Bouc-Bel-Air. La seconde a été créée, en janvier 2013, à Marseille Sud&nbsp;en intégrant les 9ème, 10ème et 11ème arrondissements. Les saisies dans les ZSP ont elles aussi été particulièrement importantes&nbsp;: 216 armes, 102 kg de cocaïne, 1,8 tonne de cannabis et près de 6 millions d’euros d’avoirs criminels ont été saisis au cours des 2 dernières années.</li> </ul> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>[<a href="https://twitter.com/hashtag/S%C3%A9curit%C3%A9Marseille?src=hash">#SécuritéMarseille</a>] 2 <a href="https://twitter.com/hashtag/ZSP?src=hash">#ZSP</a> ont été créées à <a href="https://twitter.com/hashtag/Marseille?src=hash">#Marseille</a> <a href="https://t.co/k9XdiWOuOh">https://t.co/k9XdiWOuOh</a> <a href="http://t.co/y2n1T04Uoo">pic.twitter.com/y2n1T04Uoo</a></p>&mdash; Gouvernement (@gouvernementFR) <a href="https://twitter.com/gouvernementFR/status/564818411268476929">February 9, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> &nbsp; <ul> <li>La mise en place d’une nouvelle stratégie dite "d’approche globale" a permis de mener un travail de reconquête des quartiers en s’appuyant sur une coordination sans précédent des forces de l’ordre, des services de l’État, des collectivités locales, des acteurs publics et privés et du monde associatif. 40 cités implantées dans les deux ZSP de la ville ont été concernées.<br /> &nbsp;</li> <li>Le lancement, en septembre 2013, du pacte pour la sécurité et la cohésion sociale pour Marseille permet de conforter cette dynamique et de l'amplifier.&nbsp;<br /> &nbsp;</li> </ul> <h2>… et des moyens supplémentaires</h2> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>[<a href="https://twitter.com/hashtag/S%C3%A9curit%C3%A9Marseille?src=hash">#SécuritéMarseille</a>] Des moyens supplémentaires engagés par l&#39;Etat <a href="https://t.co/k9XdiWOuOh">https://t.co/k9XdiWOuOh</a> <a href="http://t.co/yaKoRe0GE5">pic.twitter.com/yaKoRe0GE5</a></p>&mdash; Gouvernement (@gouvernementFR) <a href="https://twitter.com/gouvernementFR/status/564818761778077697">February 9, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> &nbsp;<br /> Cette stratégie ambitieuse n’aurait pu être mise en place sans le renforcement, depuis 2012, des effectifs des services de sécurité du département. Au total, ce sont <strong>460 personnels</strong> <strong>supplémentaires</strong> qui sont venus épauler les forces de sécurité dans le département.<br /> <br /> Ce renforcement de moyens concerne également l’ensemble du territoire, l’objectif étant de mettre un terme à l’hémorragie dans les effectifs des forces sécurité. Entre 2007 et 2012, près de 13&nbsp;700 emplois avaient été supprimés. Comme ce fut le cas en 2014, <strong>405 policiers et gendarmes supplémentaires seront recrutés en 2015</strong>. Depuis le 21 janvier, il faut y ajouter les <strong>1&nbsp;400 emplois supplémentaires</strong> consacrés à la lutte contre le terrorisme dans les trois prochaines années.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>[<a href="https://twitter.com/hashtag/S%C3%A9curit%C3%A9Marseille?src=hash">#SécuritéMarseille</a>] Des moyens supplémentaires pour la lutte contre le <a href="https://twitter.com/hashtag/terrorisme?src=hash">#terrorisme</a> <a href="https://t.co/k9XdiWOuOh">https://t.co/k9XdiWOuOh</a> <a href="http://t.co/5sqCwupiPW">pic.twitter.com/5sqCwupiPW</a></p>&mdash; Gouvernement (@gouvernementFR) <a href="https://twitter.com/gouvernementFR/status/564820596907704321">February 9, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> &nbsp; <h2>Les leçons à tirer de l’exemple marseillais et à appliquer au niveau national</h2> &nbsp;<br /> Forte de ces résultats, la stratégie déployée à Marseille en matière de sécurité a démontré son efficacité. "Plusieurs approches ont été particulièrement efficaces et nous devons en tirer les leçons qui s’imposent à l’échelle nationale", a expliqué Manuel Valls. Pour illustrer son propos, le Premier ministre a retenu trois leçons de l’exemple marseillais&nbsp;:<br /> &nbsp; <ol> <li>La force de frappe de la police et de la gendarmerie quand elles travaillent ensemble pour partager des informations et coopérer&nbsp;;</li> <li>L’efficacité de la vidéoprotection, qui est un outil irremplaçable pour compléter la présence policière sur la voie publique&nbsp;;</li> <li>L’importance de la saisie et la confiscation des avoirs criminels&nbsp;: à Marseille, la saisie a progressé de 50% en 2014. Au niveau national, ce sont 458 millions d’euros qui ont été saisis l’année dernière, soit une augmentation de 28% par rapport à 2013. &nbsp;&nbsp;</li> </ol> <br /> Concernant la lutte contre le terrorisme, le Premier ministre a tenu à préciser la répartition d'une partie des crédits, annoncés le 21 janvier. Outre le renforcement des services de renseignement et de l’administration pénitentiaire, le Fond interministériel de prévention de la délinquance sera abondé de 20 millions d’euros supplémentaires par an, soit <strong>60 millions d’euros en trois ans</strong>. Ces crédits seront consacrés à 3 actions :<br /> &nbsp; <ol> <li>La sécurisation des lieux de culte et locaux associatifs particulièrement menacés, notamment les lieux de culte juif et musulman, ainsi que des cibles symboliques qui pourraient être visées. Les dispositifs de sécurité, mis en place, pourraient être des sas d’entrée, des blindages, de la vidéoprotection...&nbsp; Ils seront subventionnés à hauteur de 9 millions d’euros par an.<br /> &nbsp;</li> <li>Les programmes de déradicalisation, mis en oeuvre dans chaque département, bénéficieront de financements nouveaux, à hauteur de 8,5 millions d’euros par an. "La réponse ferme et sécuritaire doit s’accompagner d’une approche préventive, d’un travail social et psychologique, et d’un accompagnement des familles", a précisé le Premier minsitre.<br /> &nbsp;</li> <li>Enfin, l’État subventionnera l’équipement des polices municipales pour améliorer encore la sécurité de leurs agents, notamment en les équipant de gilets pare-balles. Cela représentera une somme de 2,5 millions d’euros annuels.<br /> &nbsp;</li> </ol> "Le combat contre l’insécurité est un combat permanent, un combat de tous les jours. Nous ne devons pas relâcher notre vigilance, nous devons redoubler nos efforts&nbsp;! Garantir la sécurité des Marseillais et des Français, c’est agir sans relâche. Le combat contre la délinquance ne peut se gagner que grâce à la persévérance et à l’obstination. C’est à ce prix que l’on obtient des résultats", a-t-il conclu.<br /> &nbsp;<br /> <div id="node-1442" class="teaser node node-contenu node-promoted node-sticky node-teaser clearfix"> <div class="teaser-illustration"> <a href="/antiterrorisme-manuel-valls-annonce-des-mesures-exceptionnelles"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/330x190/public/contenu/image/2015/01/000_par8078673_960.jpg?itok=xx4wNY0T" alt="#Antiterrorisme : Manuel Valls annonce des mesures exceptionnelles "> </a> </div> <div class="teaser-content"> <h2 class="node-titre"><a href="/antiterrorisme-manuel-valls-annonce-des-mesures-exceptionnelles">#Antiterrorisme : Manuel Valls annonce des mesures exceptionnelles </a></h2> <div class="teaser-intro">Les 7, 8 et 9 janvier dernier, le terrorisme a frappé comme jamais il n’avait frappé sur notre sol. En trois jours, 17 vies ont ét... <a href="/antiterrorisme-manuel-valls-annonce-des-mesures-exceptionnelles" title="Lire la suite sur : #Antiterrorisme : Manuel Valls annonce des mesures exceptionnelles ">[Lire la suite]</a></div> <div class="teaser-publication">mercredi 21 janvier 2015</div> </div> </div> </div> </div> </div> Mon, 09 Feb 2015 17:21:05 +0000 Gouvernement.fr Contrat de plan État-région Centre-Val-de-Loire : "Faire avancer les projets de territoires, c’est faire avancer la France" http://www.gouvernement.fr/contrat-de-plan-etat-region-centre-val-de-loire-faire-avancer-les-projets-de-territoires-c-est-faire <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/2_000_par8092252.png?itok=QFl-eMoy" alt="Manuel Valls et François Bonneau lors de la signature du CPER" title="(c) AFP" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">6 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Contrat de plan État-région Centre-Val-de-Loire : "Faire avancer les projets de territoires, c’est faire avancer la France"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Après les Pays de la Loire, la Bourgogne, la Bretagne et le Languedoc-Roussillon et avant les deux Normandie, l’Ile-de-France et le Poitou-Charentes dans les prochains jours, Manuel Valls s&#039;est rendu à Orléans, le 6 février 2015, pour signer le protocole d’accord du contrat de plan État-région Centre-Val-de-Loire. Sur la période 2015-2020, l&#039;État mobilisera au total 623 millions d&#039;euros de crédits pour cette région. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Contrat%20de%20plan%20%C3%89tat-r%C3%A9gion%20Centre-Val-de-Loire%20%3A%20%22Faire%20avancer%20les%20projets%20de%20territoires%2C%20c%E2%80%99est%20faire%20avancer%20la%20France%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/contrat-de-plan-etat-region-centre-val-de-loire-faire-avancer-les-projets-de-territoires-c-est-faire&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Contrat de plan État-région Centre-Val-de-Loire : &quot;Faire avancer les projets de territoires, c’est faire avancer la France&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/contrat-de-plan-etat-region-centre-val-de-loire-faire-avancer-les-projets-de-territoires-c-est-faire" title="Partager sur Facebook : Contrat de plan État-région Centre-Val-de-Loire : &quot;Faire avancer les projets de territoires, c’est faire avancer la France&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/contrat-de-plan-etat-region-centre-val-de-loire-faire-avancer-les-projets-de-territoires-c-est-faire" data-share="" data-lang="fr" data-title="Contrat de plan État-région Centre-Val-de-Loire : &quot;Faire avancer les projets de territoires, c’est faire avancer la France&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1558&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Contrat de plan État-région Centre-Val-de-Loire : &quot;Faire avancer les projets de territoires, c’est faire avancer la France&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">En poursuivant son tour de France pour la signature des contrats de plan État-régions (CPER), Manuel Valls a salué le dynamisme des territoires, lors de la signature du CPER Centre-Val-de-Loire pour la période 2015-2020.&nbsp;<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3312 asset-citation alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="citation-alignement-gauche"> <blockquote class="citation-texte"> Cette nouvelle étape en région Centre Val-de-Loire montre combien notre pays est en mouvement ; et combien partout malgré les difficultés que personne n’ignore, il investit pour préparer l’avenir. </blockquote> <div class="citation-auteur"> <div class="citation-auteur-nom"><cite>Manuel Valls, Orléans le 6 février 2015</cite></div><div class="citation-auteur-fonction"></div> </div> </div> </div> <br /> Les CPER nouvelle génération succèdent aux contrats de projets 2007-2013. Modernisés et mieux dotés, ils renouvellent l’action de l’État en profondeur pour permettre aux régions d’investir. Sur la période 2015-2020, l’État investira 12,5 milliards d’euros, aux côtés des régions, qui mobiliseront des montants au moins équivalents. &nbsp;L’enjeu est de relancer l’investissement local afin de soutenir de nouveaux projets, de construire de nouvelles infrastructures ou de moderniser celles qui existent déjà. Cet engagement pour 6 ans d’un territoire et de l’État autour d’une ambition commune témoigne d’un dialogue rénové avec les régions.<br /> &nbsp; <div class="encart encart-call-to-action"><a class="bouton call sans-icone" href="/les-nouveaux-contrats-de-plan-etat-regions-125-milliards-d-euros-pour-l-investissement-dans-les">En savoir plus sur les nouveaux contrats de plan État-région</a></div> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3314 asset-affiche asset-align-center asset-small"><div > <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><a href="/partage/3314-les-cper-c-est-quoi"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/340x200/public/affiche/image/2015/02/infog-contrat-plan-etat-region-06.jpg?itok=gExkWPkJ" alt="" /></a></div> </div> </div> <div class="field field-titre"><a href="/partage/3314-les-cper-c-est-quoi">Les #CPER, c&#039;est quoi ?</a></div><!-- /.field.field-titre --><div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage sans-texte"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Les%20%23CPER%2C%20c%27est%20quoi%20%3F%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi" title="Partager sur Facebook : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3314-les-cper-c-est-quoi" data-share="" data-lang="fr" data-title="Les #CPER, c&#039;est quoi ?" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3314&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Les #CPER, c&#039;est quoi ?" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> &nbsp; <h2>Le CPER&nbsp;: un outil de mobilisation des acteurs et des financements</h2> &nbsp;<br /> Pour le Centre-Val-de-Loire, <strong>l’État mobilise 362 millions d’euros</strong>. S’y ajoutent les crédits de la région, d’un niveau équivalent, et le concours des conseils départementaux et des intercommunalités.<br /> &nbsp;<br /> Avec les nouveaux CPER, le Gouvernement a souhaité mobiliser et coordonner d’autres sources de financement. Certains opérateurs de l’État seront parties prenantes des CPER&nbsp;: l’Ademe, les agences de l’eau, mais aussi le programme des investissements d’avenir. Pour la région, les crédits "hors CPER" représentent <strong>près de 261 millions d’euros</strong>, dont une part très importante en faveur du très haut débit.<br /> &nbsp;<br /> A terme, <strong>ces 623 millions de crédits de l’État </strong>généreront un effet de levier correspondant à près de <strong>2 milliards d’euros d’investissements </strong>pour accompagner le développement du Centre-Val-de-Loire.<br /> <br /> Dans un souci de cohérence des politiques publiques, le calendrier des contrats de plan s’articule avec celui des fonds européens, puisque ce sont désormais les régions qui en assurent la gestion.<br /> &nbsp; <h2>Cohésion du territoire et emploi</h2> &nbsp;<br /> Le CPER Centre-Val-de-Loire se fixe deux grands objectifs&nbsp;: la cohésion du territoire et l’emploi. Détaillés par le &nbsp;Premier ministre, les projets majeurs s’articulent autour de 4 priorités&nbsp;:<br /> &nbsp; <ol> <li>Les projets ayant trait aux transports visent à moderniser les axes ferroviaires et routiers. Un investissement de 230 millions d’euros est consacré, entre autres, à la modernisation de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse. L’État interviendra aussi aux côtés de la région pour la modernisation de lignes régionales&nbsp;: la ligne Chartres-Orléans permettra notamment&nbsp; de ré-ouvrir la connexion directe au port de Rouen et de relier la première région céréalière d’Europe à une façade maritime. Plus de 118 millions d’euros seront également fléchés vers les axes routiers&nbsp;: réaménagement de l’échangeur de Blois ou encore de la tangentielle d’Orléans.&nbsp;<br /> &nbsp;</li> <li>L’enseignement supérieur et la recherche sont une autre priorité avec, notamment, le regroupement de l’École polytechnique universitaire de Tours et les moyens consacrés aux deux universités de Tours et d’Orléans.<br /> &nbsp;</li> <li>La transition écologique et énergétique sera dotée de 70 millions d’euros. L’un des objectifs est d’amplifier l’effort en matière de production d’énergies renouvelables, notamment celle de l’éolien.<br /> &nbsp;</li> <li>Enfin, le volet territorial des CPER, prévu pour &nbsp;corriger les fractures territoriales, valorisera le patrimoine culturel et architectural. La priorité sera donnée au spectacle vivant à travers la Maison de la culture de Bourges ou encore la mise en valeur du patrimoine architectural (abbaye de Noirlac, cathédrale de Chartres, château de Valençay). &nbsp;&nbsp;</li> </ol> Pour le Premier ministre, être à la hauteur des attentes des Français est "une responsabilité collective". "Celle du Gouvernement bien sûr, mais celle aussi de tous les élus qui, partout dans les territoires, se mobilisent pour la collectivité. C’est ainsi que nous pourrons rendre les Français fiers d’eux, de leur pays. Au fond, c’est cela que disent les CPER&nbsp;: agissons, travaillons ensemble pour les Français, travaillons ensemble pour la France", a-t-il conclu.</div> </div> </div> Fri, 06 Feb 2015 11:59:48 +0000 Gouvernement.fr Transition écologique : "C'est une profonde transformation de nos modes de vie, les Français en ont de plus en plus conscience" http://www.gouvernement.fr/transition-ecologique-c-est-une-profonde-transformation-de-nos-modes-de-vie-les-francais-en-ont-de <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/02/000_par8090678_valls_royal_960_430.jpg?itok=UEsPzDya" alt="Manuel Valls et Ségolène Royal" title="(c) AFP" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">4 février 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Transition écologique : "C'est une profonde transformation de nos modes de vie, les Français en ont de plus en plus conscience"</h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls et Ségolène Royal ont présenté, mercredi 4 février, la feuille de route de la 3e conférence environnementale au Conseil national de la transition écologique. Parmi les principales annonces : la suppression des aides à l&#039;exportation des projets de centrales électriques à charbon, l&#039;instauration d&#039;une pastille verte et, dès avril 2015, la mise en oeuvre d&#039;une aide au remplacement des véhicules diesel pouvant atteindre 10 000 euros. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Transition%20%C3%A9cologique%20%3A%20%22C%27est%20une%20profonde%20transformation%20de%20nos%20modes%20de%20vie%2C%20les%20Fran%C3%A7ais%20en%20ont%20de%20plus%20en%20plus%20conscience%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/transition-ecologique-c-est-une-profonde-transformation-de-nos-modes-de-vie-les-francais-en-ont-de&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Transition écologique : &quot;C&#039;est une profonde transformation de nos modes de vie, les Français en ont de plus en plus conscience&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/transition-ecologique-c-est-une-profonde-transformation-de-nos-modes-de-vie-les-francais-en-ont-de" title="Partager sur Facebook : Transition écologique : &quot;C&#039;est une profonde transformation de nos modes de vie, les Français en ont de plus en plus conscience&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/transition-ecologique-c-est-une-profonde-transformation-de-nos-modes-de-vie-les-francais-en-ont-de" data-share="" data-lang="fr" data-title="Transition écologique : &quot;C&#039;est une profonde transformation de nos modes de vie, les Français en ont de plus en plus conscience&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1546&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Transition écologique : &quot;C&#039;est une profonde transformation de nos modes de vie, les Français en ont de plus en plus conscience&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><em>"Avec la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, avec l'ensemble des acteurs présents - collectivités territoriales, entreprises, organisations syndicales, associations environnementales, ONG, experts, parlementaires, nous avons réaffirmé une ambition commune : bâtir le modèle environnemental français"</em>, a déclaré Manuel Valls lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion du Conseil national de la transition écologique. Un modèle qui doit non seulement entraîner le pays mais aussi <em>"rayonner en Europe et dans le monde"</em>. A quelques mois de la COP21, qui se réunira à Paris en décembre prochain, la France <em>"doit montrer l'exemple"</em>.<br /> &nbsp; <center> <blockquote class="twitter-tweet" data-conversation="none" lang="en"> <p>"C'est la responsabilité de notre génération de construire un nouveau modèle" <a href="https://twitter.com/manuelvalls">@manuelvalls</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Climat?src=hash">#Climat</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Votre%C3%89nergie?src=hash">#VotreÉnergie</a> <a href="http://t.co/jMhTH4Fvg8">pic.twitter.com/jMhTH4Fvg8</a></p> — FrancEcologiEnergie (@ecologiEnergie) <a href="https://twitter.com/ecologiEnergie/status/562951888996687873">February 4, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></center> <br /> <em>"Il n’y a plus un instant à perdre, il y a urgence et c’est la responsabilité de cette génération que de préparer un monde différent pour la et les générations qui suivront. Et donc il faut agir maintenant"</em>, a déclaré Manuel Valls. Agir oui, mais avec méthode : dans ce domaine, le dialogue et la concertation sont plus que jamais nécessaires. <em>"Toutes les décisions annoncées aujourd’hui (...) ont ainsi été pensées, mûries, construites dans l’écoute des positions des uns et des autres. C’est essentiel. C’est exceptionnel d’ailleurs dans notre société française et pourtant, c’est le seul moyen d’avancer ensemble."</em><br /> <br /> La 3e feuille de route présentée mercredi 4 février comprend 74 mesures réparties en trois grands volets : la conférence Paris Climat&nbsp;2015 - la COP21&nbsp;; les transports et mobilité durables&nbsp;; la santé et l’environnement. Elles sont complétées par la <a href="http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/Strat%C3%A9gie%20nationale%20de%20la%20transition%20%C3%A9cologique%20vers%20un%20d%C3%A9veloppement%20durable.pdf" target="_blank">Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable</a> et par le <a href="http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/Plan%20d%27action%20administration%20exemplaire%20-%204%20f%C3%A9vrier%202015.pdf" target="_blank">Plan administration exemplaire</a> porté par Ségolène Royal.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>&quot;La feuille de route de la 3e <a href="https://twitter.com/hashtag/ConfEnvi?src=hash">#ConfEnvi</a> contient plus de 70 mesures sur les 3 thèmes&quot; <a href="https://twitter.com/manuelvalls">@manuelvalls</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Votre%C3%89nergie?src=hash">#VotreÉnergie</a> <a href="http://t.co/2IVnPqfEtl">pic.twitter.com/2IVnPqfEtl</a></p>&mdash; FrancEcologiEnergie (@ecologiEnergie) <a href="https://twitter.com/ecologiEnergie/status/562952235123224577">February 4, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> &nbsp; <h2>sortir du réflexe "tout diesel"<br /> &nbsp;</h2> <div class="asset-wrapper asset aid-3525 asset-dmcloud-video asset-full"> <div class="asset-titre" > [Coulisses], ep03: &quot;Le mouvement est en marche&quot; </div> <div > <div class="field field-name-field-dmcloud-video field-type-field-dmcloud-video field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="dmcloud-wrapper"><iframe class="dmcloud-player" src="/player/video/3525" width="720" height="400" title="lecteur vidéo" frameborder="0" allowfullscreen="1"></iframe> </div></div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%5BCoulisses%5D%2C%20ep03%3A%20%22Le%20mouvement%20est%20en%20marche%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3525-coulisses-royal&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : [Coulisses], ep03: &quot;Le mouvement est en marche&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3525-coulisses-royal" title="Partager sur Facebook : [Coulisses], ep03: &quot;Le mouvement est en marche&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3525-coulisses-royal" data-share="popup" data-lang="fr" data-title="[Coulisses], ep03: &quot;Le mouvement est en marche&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3525&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : [Coulisses], ep03: &quot;Le mouvement est en marche&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-name-field-protected field-type-list-boolean field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"></div> </div> </div> </div> </div> <br /> La lutte contre la pollution de l’air est une priorité du Gouvernement. Pour sortir du réflexe "tout diesel", une prime à la conversion des vieux véhicules diesel sera mise en place au 1er avril&nbsp;: elle sera de 500&nbsp;euros sous condition de ressources pour le remplacement d’un vieux diesel par un véhicule de classe Euro&nbsp;6 neuf ou d’occasion. Elle atteindra 3&nbsp;700&nbsp;euros pour l’achat d’un véhicule électrique, ce qui permettra de porter l’aide totale à <strong>10&nbsp;000&nbsp;euros</strong>. <em>"Cette mesure est un pas important"</em>, a souligné Manuel Valls.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>&quot;Il faut sortir du réflexe tout diesel. La prime à la conversion est un pas essentiel&quot; <a href="https://twitter.com/manuelvalls">@manuelvalls</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Votre%C3%89nergie?src=hash">#VotreÉnergie</a> <a href="http://t.co/0d5qllSbY2">pic.twitter.com/0d5qllSbY2</a></p>&mdash; FrancEcologiEnergie (@ecologiEnergie) <a href="https://twitter.com/ecologiEnergie/status/562953238472048641">February 4, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> <br /> Des <strong>certificats de qualité de l'air</strong> seront également mis en place avant l'été, a annoncé Ségolène Royal, afin d'identifier les véhicules propres. Ils leur permettront de bénéficier de conditions de stationnement ou de circulation privilégiées et de pouvoir entrer dans des zones de circulation restreinte.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>&quot;Le certificat qualité de l&#39;air le plus avantageux sera en place cet été&quot; <a href="https://twitter.com/RoyalSegolene">@RoyalSegolene</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/ConfEnvi?src=hash">#ConfEnvi</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Votre%C3%89nergie?src=hash">#VotreÉnergie</a> <a href="http://t.co/p9N9eTFVC4">pic.twitter.com/p9N9eTFVC4</a></p>&mdash; FrancEcologiEnergie (@ecologiEnergie) <a href="https://twitter.com/ecologiEnergie/status/562956838216683520">February 4, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> <br /> La protection de l'environnement et de la santé passe également par la réduction des pesticides et le développement des alternatives. C'est le sens du <a href="/action/la-loi-d-avenir-pour-l-agriculture-l-alimentation-et-la-foret">projet d'agro-écologie</a> porté par Stéphane Le Foll. Le Premier ministre a annoncé qu'une étude sur l’impact des pesticides dans le pays sera lancée dans les semaines à venir.<br /> &nbsp; <h2>investir dans les transports durables</h2> <br /> Manuel Valls l'a rappelé, <em>"Les transports sont à l’origine de plus du quart de nos émissions de gaz à effet de serre et représentent presque le tiers de notre consommation d’énergie, sans compter la pollution qu’ils génèrent dans nos grandes villes."</em> Il est nécessaire de réinventer des modes de transport en commun plus respectueux de l'environnement, aussi bien à l'échelle nationale qu'au niveau local pour les transports du quotidien. Le Premier ministre a annoncé que plus de 7&nbsp;milliards d’euros seront consacrés à ces mobilités sur les 12&nbsp;milliards de la prochaine génération des contrats de plan État-région.<br /> &nbsp; <center> <blockquote class="twitter-tweet" data-conversation="none" lang="en"> <p>"Nous nous mobilisons pour le développement des transports en commun. Plus de 7 milliards €" <a href="https://twitter.com/manuelvalls">@manuelvalls</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Votre%C3%89nergie?src=hash">#VotreÉnergie</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/ConfEnvi?src=hash">#ConfEnvi</a></p> — FrancEcologiEnergie (@ecologiEnergie) <a href="https://twitter.com/ecologiEnergie/status/562952984334970882">February 4, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></center> &nbsp; <h2><br /> renforcer l’action internationale de la France contre le dérèglement climatique</h2> <br /> Dernier volet de cette 3e feuille de route, la préparation de la conférence Paris-Climat 2015, la COP21, sera un enjeu majeur. <em>"La France fera tout pour obtenir un accord en décembre à Paris. Cet accord bien sûr doit être le plus ambitieux possible"</em>, a expliqué Manuel Valls.<br /> &nbsp; <center> <blockquote class="twitter-tweet" data-conversation="none" lang="en"> <p>"Nous ferons tout pour obtenir un accord à la fin de l'année lors de la <a href="https://twitter.com/COP21">@COP21</a>" <a href="https://twitter.com/manuelvalls">@manuelvalls</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Votre%C3%89nergie?src=hash">#VotreÉnergie</a></p> — FrancEcologiEnergie (@ecologiEnergie) <a href="https://twitter.com/ecologiEnergie/status/562952412072542209">February 4, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></center> <br /> <br /> Dans cette perspective, il est nécessaire de démontrer que le pays qui organise la COP21 est aussi en mesure de prendre des décisions qui vont dans le sens souhaité pour le rendez-vous Climat. La France supprimera ainsi, comme l’avait déjà annoncé le président de la République, l’assurance-crédit à l’export des centrales charbon sans stockage de CO2. Ségolène Royal présentera prochainement un calendrier concret de retrait qui tiendra compte de la situation des entreprises mais permettra de réaliser l'ambition affichée par le chef de l'État. De même, la fiscalité verte est un instrument très efficace de lutte contre les émissions de CO2 en taxant plus la pollution et moins la production. Le Comité pour la fiscalité écologique, relancé par Ségolène Royal qui lui a donné un nouveau souffle en élargissant son champ d’étude, reprendra ses travaux dans quelques semaines.<br /> &nbsp; <div class="encart encart-call-to-action"><a class="bouton call sans-icone" href="/conseil-des-ministres/2015-02-04/les-conclusions-de-la-conference-environnementale">En savoir plus sur les conclusions de la Conférence environnementale</a></div> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3301 asset-focus alignement-gauche clearfix asset-full"> <div class="alignement-gauche"> <div class="field field-name-field-titre field-type-text field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">L’éducation à l’environnement et au développement durable</div> </div> </div> <div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Dans la perspective de la COP21, le Gouvernement poursuivra sa politique d’intégration de l’éducation au développement durable dans les programmes. Najat Vallaud-Belkacem et Ségolène Royal ont annoncé que des projets pédagogiques ayant trait aux enjeux de la transition énergétique et à la lutte contre le changement climatique seront mis en oeuvre dans les écoles, les collèges et les lycées généraux, technologiques et professionnels, centres de formation en alternance et centres de formation des apprentis et en partenariat avec les partenaires territoriaux.<br /> <br /> Les enseignants et les élèves des collèges et des lycées réaliseront des simulations de négociations climatiques à visée pédagogique, afin de soutenir la prise de conscience et l’engagement des jeunes dans la lutte contre le changement climatique.<br /> <br /> <a href="http://www.education.gouv.fr/cid85990/mesures-sur-l-education-a-l-environnement-et-au-developpement-durable-annoncees-par-segolene-royal-et-najat-vallaud-belkacem.html" target="_blank">En savoir plus </a></div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> Wed, 04 Feb 2015 16:16:33 +0000 Gouvernement.fr A Pékin, Manuel Valls appelle au rééquilibrage des relations commerciales entre la France et la Chine http://www.gouvernement.fr/a-pekin-manuel-valls-appelle-au-reequilibrage-des-relations-commerciales-entre-la-france-et-la-chine <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/01/2015_006-2_171_20x30cm_960.jpg?itok=l6mqBT9p" alt="Cérémonie d&#039;accueil officielle à Pékin" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">30 janvier 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">A Pékin, Manuel Valls appelle au rééquilibrage des relations commerciales entre la France et la Chine </h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls a entamé, jeudi 29 janvier, une visite officielle de trois jours en Chine au cours de laquelle il est amené à s’entretenir notamment avec le président et le Premier ministre chinois et à visiter plusieurs entreprises françaises présentes sur place. A Tianjin, où il a visité l&#039;usine d&#039;assemblage d&#039;Airbus, puis à Pékin, lors d&#039;une conférence de presse conjointe avec son homologue Li Keqiang, il a rappelé que la France est plus que jamais ouverte à la Chine, ses investisseurs, ses étudiants, ses touristes mais a appelé à remédier au déséquilibre des échanges commerciaux entre les deux pays.</div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=A%20P%C3%A9kin%2C%20Manuel%20Valls%20appelle%20au%20r%C3%A9%C3%A9quilibrage%20des%20relations%20commerciales%20entre%20la%20France%20et%20la%20Chine%20%20http%3A//www.gouvernement.fr/a-pekin-manuel-valls-appelle-au-reequilibrage-des-relations-commerciales-entre-la-france-et-la-chine&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : A Pékin, Manuel Valls appelle au rééquilibrage des relations commerciales entre la France et la Chine " style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/a-pekin-manuel-valls-appelle-au-reequilibrage-des-relations-commerciales-entre-la-france-et-la-chine" title="Partager sur Facebook : A Pékin, Manuel Valls appelle au rééquilibrage des relations commerciales entre la France et la Chine " style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/a-pekin-manuel-valls-appelle-au-reequilibrage-des-relations-commerciales-entre-la-france-et-la-chine" data-share="" data-lang="fr" data-title="A Pékin, Manuel Valls appelle au rééquilibrage des relations commerciales entre la France et la Chine " data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1520&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : A Pékin, Manuel Valls appelle au rééquilibrage des relations commerciales entre la France et la Chine " class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div><div class="field field-name-field-texte field-type-text-long field-label-hidden prose"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>Avec mon homologue Li Keqiang pour poursuivre et accroître la coopération franco-chinoise. <a href="http://t.co/eGTeHQa9wm">pic.twitter.com/eGTeHQa9wm</a></p>&mdash; Manuel Valls (@manuelvalls) <a href="https://twitter.com/manuelvalls/status/560834053935730688">January 29, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> <br /> La France est plus que jamais ouverte à la Chine. Manuel Valls l'a rappelé à Pékin, jeudi 29 janvier, elle a accueilli près de deux millions de touristes chinois en 2014. Mais, et le Premier ministre l'a réaffirmé, la France veut attirer plus d'investisseurs, d'étudiants et de touristes chinois. "<em>C’est le message que je n’aurai de cesse de passer pendant ces trois jours de visite : la France est ouverte à la Chine. Il faut plus d’investissements chinois, plus de touristes chinois, plus d’étudiants chinois</em>"<em>. "Les investissements chinois sont les bienvenus en France et la France facilitera pleinement les investisseurs et les investissements chinois dans notre pays</em>", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune avec son homologue chinois, Li Keqiang. Il l'a réaffirmé vendredi 30 janvier devant les acteurs économiques : "<em>la France est ouverte aux entreprises chinoises, (...) vos investissements sont les bienvenus</em>". "<em>La France est un pays attractif, la France est un pays pro-entreprises, la France est un pays pro-business</em>", a-t-il poursuivi.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3257 asset-dmcloud-video asset-full"> <div class="asset-titre" > &quot;La France est un pays attractif, c&#039;est un pays pro-entreprises, un pays pro-business, un pays qui avance et qui se réforme&quot; </div> <div > <div class="field field-name-field-dmcloud-video field-type-field-dmcloud-video field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="dmcloud-wrapper"><iframe class="dmcloud-player" src="/player/video/3257" width="720" height="400" title="lecteur vidéo" frameborder="0" allowfullscreen="1"></iframe> </div></div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=%22La%20France%20est%20un%20pays%20attractif%2C%20c%27est%20un%20pays%20pro-entreprises%2C%20un%20pays%20pro-business%2C%20un%20pays%20qui%20avance%20et%20qui%20se%20r%C3%A9forme%22%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3257-la-france-est-un-pays-attractif-c-est-un-pays-pro-entreprises-un-pays-pro-business-un-pays-qui&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : &quot;La France est un pays attractif, c&#039;est un pays pro-entreprises, un pays pro-business, un pays qui avance et qui se réforme&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3257-la-france-est-un-pays-attractif-c-est-un-pays-pro-entreprises-un-pays-pro-business-un-pays-qui" title="Partager sur Facebook : &quot;La France est un pays attractif, c&#039;est un pays pro-entreprises, un pays pro-business, un pays qui avance et qui se réforme&quot;" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3257-la-france-est-un-pays-attractif-c-est-un-pays-pro-entreprises-un-pays-pro-business-un-pays-qui" data-share="popup" data-lang="fr" data-title="&quot;La France est un pays attractif, c&#039;est un pays pro-entreprises, un pays pro-business, un pays qui avance et qui se réforme&quot;" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3257&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : &quot;La France est un pays attractif, c&#039;est un pays pro-entreprises, un pays pro-business, un pays qui avance et qui se réforme&quot;" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-name-field-protected field-type-list-boolean field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"></div> </div> </div> </div> </div> <br /> Les deux pays développent d'ores et déjà leurs échanges dans les secteurs porteurs de croissance et d’emplois. La France a su bâtir avec la Chine un partenariat d’une rare intensité : des coopérations industrielles dans des secteurs de haute technologie comme l’aéronautique et le nucléaire ; des investissements croisés de qualité, qui doivent être accrus. Manuel Valls a ainsi visité jeudi matin l'usine d'assemblage des A320 d'Airbus, à Tianjin. "<em>Ce partenariat exemplaire, nous devons le poursuivre dans de nombreux secteurs comme la santé, le développement urbain durable, c'est-à-dire la ville du futur, les services financiers bien évidemment</em>". Il doit être également développé dans d'autres secteurs d'excellence française, comme l'agroalimentaire. "<em>Je pense à la charcuterie, aux vins, à la filière laitière dont les débouchés sont très importants en Chine</em>"<em>, </em>a-t-il expliqué.<br /> <br /> <div class="oembed oembed-rich"><div class="oembed-content"><blockquote class="twitter-tweet" width="550"><p>L&#39;excellence française et européenne au cœur de notre coopération en Chine. Fier de voir nos entreprises s&#39;exporter ! <a href="http://t.co/aBuPuv4A21">pic.twitter.com/aBuPuv4A21</a></p>&mdash; Manuel Valls (@manuelvalls) <a href="https://twitter.com/manuelvalls/status/560799054134013953">January 29, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div></div><br /> <br /> Le rééquilibrage par le haut des échanges économiques entre la France et la Chine est une priorité. Et cela passe avant tout, a rappelé Manuel Valls, par un meilleur accès au marché chinois pour nos exportations. "<em>Trop d'obstacles continuent de freiner nos échanges</em>", a-t-il expliqué vendredi, indiquant avoir décidé la veille avec son homologue chinois de "<em>travailler à la levée de ces entraves</em>", notamment dans le domaine agroalimentaire. La clé sera, avant tout, la confiance, c’est-à-dire une égalité de traitement entre toutes les entreprises, y compris françaises. Ce rééquilibrage est désormais rendu possible :<br /> &nbsp; <ul> <li>la France mène, depuis 2012, des réformes ambitieuses pour baisser le coût du travail, améliorer la compétitivité des entreprises et innover davantage ;</li> <li>le niveau de vie des ménages chinois s’élève et les besoins se portent davantage sur les biens de consommation ou les services à la personne pour lesquels les entreprises françaises sont des références au niveau mondial.<br /> &nbsp;</li> </ul> Outre le volet économique, la France veut également attirer davantage d'étudiants et de touristes. L'objectif : <strong>5 millions de voyageurs</strong> venus de Chine d'ici à 2020 et <strong>50 000 étudiants </strong>chinois dans les années à venir. Un objectif rendu possible par des mesures de facilitation des visas : l’initiative "visas en 48h", lancée en Chine début 2014, a permis une augmentation du nombre de visas accordés de 30 à 250 %. <a href="/action/la-strategie-pour-un-tourisme-francais-leader-mondial">La stratégie pour un tourisme français leader mondial</a>, portée par Laurent Fabius qui participe à ce voyage officiel, doit également permettre d'accroître l'attractivité touristique de notre territoire.<br /> &nbsp;<div class="asset-wrapper asset aid-3252 asset-galerie asset-full"> <div class="galerie-galerie"> <div class="slider"> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-1_279_20x30cm.jpg?itok=elPwxN_H" alt="Manuel Valls a visité jeudi 29 janvier l’usine d’assemblage Airbus en présence notamment de Laurent Fabius, Jean-Marie Le Guen, Jean-Pierre Raffarin et des étudiants de l’Institut sino-européen d’ingénierie de Tianjin" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls a visité jeudi 29 janvier l’usine d’assemblage Airbus en présence notamment de Laurent Fabius, Jean-Marie Le Guen, Jean-Pierre Raffarin et des étudiants de l’Institut sino-européen d’ingénierie de Tianjin - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-1_232_20x30cm.jpg?itok=f0h3eSic" alt="Allocution de Manuel Valls lors de la visite de l’usine d’assemblage Airbus à Tianjin" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Allocution de Manuel Valls lors de la visite de l’usine d’assemblage Airbus à Tianjin - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-2_054_20x30cm.jpg?itok=lDQVydN7" alt="Manuel Valls s&#039;est ensuite rendu à Pékin où il a rencontré son homologue Li Keqiang" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls s'est ensuite rendu à Pékin où il a rencontré son homologue Li Keqiang - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-2_171_20x30cm.jpg?itok=qsm_xiN8" alt="Cérémonie officielle d’accueil, Grand Palais du peuple à Pékin" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Cérémonie officielle d’accueil, Grand Palais du peuple à Pékin - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-2_187_20x30cm.jpg?itok=yKLgn6E6" alt="Entretien de Manuel Valls avec Li Keqiang, Premier ministre de la République populaire de Chine" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Entretien de Manuel Valls avec Li Keqiang, Premier ministre de la République populaire de Chine - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/020_462460722_valls_kieqang.jpg?itok=pc3RMJE6" alt="Manuel Valls et Li Keqiang au Grand Palais du peuple à Pékin" title="(c) AFP " /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls et Li Keqiang au Grand Palais du peuple à Pékin - <span class="credits">(c) AFP </span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-2_302_20x30cm.jpg?itok=A1GbL7Vw" alt="Conférence de presse conjointe de Manuel Valls et Li Keqiang" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Conférence de presse conjointe de Manuel Valls et Li Keqiang - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-2_433_20x30cm.jpg?itok=4qwMpafz" alt="Manuel Valls lors de la conférence de presse accordée à l&#039;issue de son entretien avec Li Keqiang à Pékin" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls lors de la conférence de presse accordée à l'issue de son entretien avec Li Keqiang à Pékin - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-2_578_20x30cm.jpg?itok=N-CIkYB2" alt="Rencontre avec la délégation d’affaire française du Comité France-Chine" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Rencontre avec la délégation d’affaire française du Comité France-Chine - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-3_710_20x30cm.jpg?itok=YHmBFllD" alt="Vendredi 30 janvier, Manuel Valls a rencontré XI Jinping, président de la République populaire de Chine" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Vendredi 30 janvier, Manuel Valls a rencontré XI Jinping, président de la République populaire de Chine - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-3_783_20x30cm-2.jpg?itok=x9quzdwP" alt="Audience accordée au Premier ministre par XI Jinping, président de la République populaire de Chine" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Audience accordée au Premier ministre par XI Jinping, président de la République populaire de Chine - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> <div class="slide"> <img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/galerie/public/galerie/photo/2015/01/2015_006-3_872_20x30cm.jpg?itok=XvFeS7B3" alt="Manuel Valls s&#039;est entretenu avec Zhang Dejiang, président de l’Assemblée Nationale Populaire" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /> <div class="slide-legend"> Manuel Valls s'est entretenu avec Zhang Dejiang, président de l’Assemblée Nationale Populaire - <span class="credits">(c) Cyrus Cornut / Matignon</span> </div> </div> </div> </div> <div class="galerie-texte"> <div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls est en République populaire de Chine du 29 au 31 janvier pour un voyage officiel. Il se rendra dans les villes de Tianjin, Pékin et Shanghai. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Voyage%20officiel%20en%20Chine%20http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3252-voyage-officiel-en-chine&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Voyage officiel en Chine" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/partage/3252-voyage-officiel-en-chine" title="Partager sur Facebook : Voyage officiel en Chine" style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/partage/3252-voyage-officiel-en-chine" data-share="" data-lang="fr" data-title="Voyage officiel en Chine" data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=asset&amp;id=3252&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Voyage officiel en Chine" class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> </div> Fri, 30 Jan 2015 11:48:25 +0000 Gouvernement.fr Voyage officiel de Manuel Valls en République populaire de Chine : en images http://www.gouvernement.fr/voyage-officiel-de-manuel-valls-en-republique-populaire-de-chine-en-images <div class="field field-name-field-image field-type-image field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><img src="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/plein-cadre/public/contenu/image/2015/01/2015_006-2_054_20x30cm.jpg?itok=XWKnXYZ4" alt="Manuel Valls et son homologue chinois Li Kieqang" title="(c) Cyrus Cornut / Matignon" /></div> </div> </div> <div class="titre-zone field"><div class="entete-surtitre">29 janvier 2015 - Actualité</div><!-- /.entete-surtitre --><div class="titre-zone-separateur haut"></div><h1 class="titre-texte">Voyage officiel de Manuel Valls en République populaire de Chine : en images </h1><div class="titre-zone-separateur"></div><span class="bouton-imprimer-placeholder-fr"></span></div><!-- /.titre-zone.field --><div class="field field-name-field-description field-type-text-long field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last">Manuel Valls est en République populaire de Chine du 29 au 31 janvier pour un voyage officiel. Il se rendra dans les villes de Tianjin, Pékin et Shanghai. </div> </div> </div> <div class="field field-name-field-partage field-type-pmv6-partage field-label-hidden"> <div class="field-items "> <div class="field-item even first last"><div class="boutons-partage"><a href="https://twitter.com/intent/tweet?text=Voyage%20officiel%20de%20Manuel%20Valls%20en%20R%C3%A9publique%20populaire%20de%20Chine%20%3A%20en%20images%20%20http%3A//www.gouvernement.fr/voyage-officiel-de-manuel-valls-en-republique-populaire-de-chine-en-images&amp;via=gouvernementfr" title="Tweeter : Voyage officiel de Manuel Valls en République populaire de Chine : en images " style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-twitter" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-twitter"></span><span class="bouton-texte">Tweeter</span></a><a href="https://www.facebook.com/sharer/sharer.php?u=http%3A//www.gouvernement.fr/voyage-officiel-de-manuel-valls-en-republique-populaire-de-chine-en-images" title="Partager sur Facebook : Voyage officiel de Manuel Valls en République populaire de Chine : en images " style="" class="bouton bouton-partage bouton-social bouton-partage-facebook" data-href="http://www.gouvernement.fr/voyage-officiel-de-manuel-valls-en-republique-populaire-de-chine-en-images" data-share="" data-lang="fr" data-title="Voyage officiel de Manuel Valls en République populaire de Chine : en images " data-caption="" data-description="" data-picture=""><span class="icone icone-partage-facebook"></span><span class="bouton-texte">Partager</span></a><a href="/partager?type=node&amp;id=1515&amp;destination=rss.xml&amp;lang=fr" title="Envoyer par e-mail : Voyage officiel de Manuel Valls en République populaire de Chine : en images " class="bouton colorbox-link bouton-partage bouton-partage-mail" data-lang="fr"><span class="icone icone-partage-mail"></span><span class="bouton-texte">Envoyer</span></a></div><!-- /.boutons-partage --></div> </div> </div> <div class="field field-separateur"><div class="entete-separateur">&nbsp;</div></div> Thu, 29 Jan 2015 18:35:31 +0000 Gouvernement.fr