Gouvernement.fr - Espace presse http://www.gouvernement.fr Espace presse fr Entretien avec les dirigeants du secteur de la grande distribution http://www.gouvernement.fr/partage/6409-entretien-avec-les-dirigeants-du-secteur-de-la-grande-distribution <strong>Manuel VALLS,&nbsp;Premier ministre,&nbsp;recevra les dirigeants du secteur de la grande distribution&nbsp;pour un point sur la crise agricole,</strong><br /> <strong>Lundi 8 février 2016 à 10h00,&nbsp;à l’Hôtel de Matignon</strong><br /> <br /> <strong>En présence de Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et&nbsp;de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement,&nbsp;et Emmanuel MACRON, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique.</strong><br /> <br /> A cette occasion, la cour de l’Hôtel de Matignon sera ouverte dès 09h15 aux journalistes&nbsp;accrédités à l’adresse communication@pm.gouv.fr avant lundi 8 février - 08h00.&nbsp;Merci de nous préciser votre numéro de carte de presse (obligatoire).<br /> Contacts : 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/08.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_entretien_avec_les_dirigeants_du_secteur_de_la_grande_distribution.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 5 février 2016 - Entretien avec les dirigeants du secteur de la grande distribution</a> Fri, 05 Feb 2016 19:40:00 +0000 Gouvernement.fr Remise du rapport de Pascal Terrasse sur l'économie collaborative http://www.gouvernement.fr/partage/6407-remise-du-rapport-de-pascal-terrasse-sur-l-economie-collaborative <strong>Manuel VALLS,&nbsp;Premier ministre,&nbsp;recevra le rapport de Pascal TERRASSE, Député de l’Ardèche,&nbsp;sur l’économie collaborative<br /> Lundi 8 février 2016 à 18h00,&nbsp;à l’Hôtel de Matignon</strong><br /> <br /> A cette occasion, la cour de l’Hôtel de Matignon sera ouverte dès 17h15 aux journalistes&nbsp;accrédités à l’adresse communication@pm.gouv.fr avant lundi 8 février - 12h00.<br /> Merci de nous préciser votre numéro de carte de presse (obligatoire).<br /> <br /> Contacts : 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/08.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_rapport_de_pascal_terrasse_depute_de_lardeche_sur_leconomie_collaborative.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 5 février 2016 - Remise du rapport de Pascal Terrasse</a> Fri, 05 Feb 2016 18:44:00 +0000 Gouvernement.fr Agenda prévisionnel de Manuel Valls du lundi 8 au samedi 13 février 2016 http://www.gouvernement.fr/partage/6404-agenda-previsionnel-de-manuel-valls-du-lundi-8-au-samedi-13-fevrier-2016 <strong>Lundi 8 février 2016</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>09h00</strong> : Entretien avec Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur<br /> <em>Hôtel de Matignon</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>10h00</strong> : Rencontre avec les dirigeants du secteur de la grande distribution, pour un point sur la crise agricole<br /> <em>Hôtel de Matignon</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>12h00</strong> : Entretien avec Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste<br /> <em>Hôtel de Matignon</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>13h00</strong> : Déjeuner avec le président de la République<br /> <em>Palais de l’Elysée</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>16h00</strong> : Examen de la révision constitutionnelle<br /> <em>Assemblée nationale</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>18h00</strong> : Remise rapport de Pascal Terrasse sur le développement de l’économie collaborative<br /> <em>Hôtel de Matignon</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>19h00</strong> : Examen de la révision constitutionnelle<br /> <em>Assemblée nationale</em><br /> <br /> &nbsp;<br /> <strong>Mardi 9 février 2016</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>09h30</strong> : Entretien avec Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement<br /> <em>Hôtel de Matignon</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>15h00</strong> : Questions d’actualité au Gouvernement<br /> <em>Assemblée nationale</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>16h00</strong> : Examen de la révision constitutionnelle<br /> <em>Assemblée nationale</em><br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br /> <strong>Mercredi 10 février 2016</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>09h00</strong> : Entretien avec le président de la République<br /> <em>Palais de l’Élysée</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>10h00</strong> : Conseil des ministres<br /> <em>Palais de l’Élysée</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>15h00</strong> : Questions d’actualité au Gouvernement<br /> <em>Assemblée nationale</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>16h15</strong> : Vote solennel de la révision constitutionnelle<br /> <em>Assemblée nationale</em><br /> <br /> <strong>&nbsp;<br /> Jeudi 11 février 2016</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>15h00</strong> : Questions d'actualité au Gouvernement<br /> <em>Sénat</em><br /> &nbsp;<br /> <strong>17h00</strong> : Grande conférence de la santé au Conseil "conomique, social et environnemental (CESE)<br /> <em>Paris 16e</em><br /> <br /> <strong>&nbsp;<br /> Vendredi 12 février 2016</strong><br /> &nbsp;<br /> Déplacement en République fédérale d’Allemagne<br /> <br /> &nbsp;<br /> <strong>Samedi 13 février 2016<br /> &nbsp;</strong><br /> Déplacement en République fédérale d’Allemagne<br /> &nbsp;<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/agenda_previsionnel_de_manuel_valls_premier_ministre_du_lundi_8_fevrier_au_vendredi_12_fevrier_2016.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 5 février 2016, Agenda prévisionnel de Manuel Valls du lundi 8 au samedi 13 février 2016</a> Fri, 05 Feb 2016 17:36:00 +0000 Gouvernement.fr Inauguration de la gare Rosa Parks http://www.gouvernement.fr/partage/6387-inauguration-de-la-gare-rosa-parks Manuel Valls, Premier ministre, inaugurera la gare Rosa Parks<br /> 39 rue Gaston Tessier, Paris 19e<br /> &nbsp;<br /> <strong>Samedi 6 février 2016 à 11h00</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>Déroulé prévisionnel&nbsp;:</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>11h00</strong> : Arrivée de Manuel Valls, Premier ministre<br /> &nbsp;<br /> <strong>11h05</strong> : Visite de la gare Rosa Parks<br /> Geste inaugural de la gare et dévoilement de la plaque<br /> <em>Pool presse uniquement. La composition du pool vous sera communiquée ultérieurement.<br /> &nbsp;</em><br /> <strong>11h35</strong> : Allocution de François Dagnaud, Maire du 19e arrondissement de Paris<br /> Allocution de Jacques Rapoport, Président Directeur Général SNCF Réseau<br /> Allocution de Valérie Pécresse, Présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France, Présidente du Conseil du STIF<br /> Allocution d’Anne Hidalgo, Maire de Paris<br /> Allocution de Manuel Valls, Premier ministre<br /> <em>Presse accréditée</em><br /> &nbsp;<br /> Si vous souhaitez participer à ce déplacement, merci de vous accréditer à l’adresse <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a> avant vendredi 5 février 2016, 12h00.<br /> Merci de nous préciser votre numéro de carte de presse (obligatoire).<br /> Accès&nbsp;: 39 rue Gaston Tessier, Paris 19e<br /> RER E et T3b, arrêt "Rosa Parks"<br /> Parking à proximité de la gare (165 boulevard MacDonald).<br /> &nbsp;<br /> Contacts : 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/06.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_inauguration_de_la_gare_rosa_parks.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 4 février 2016 Inauguration de la gare Rosa Parks </a> Thu, 04 Feb 2016 11:16:00 +0000 Gouvernement.fr ANNULATION de la réunion des ministres et secrétaires d'Etat http://www.gouvernement.fr/partage/6383-annulation-de-la-reunion-de-ministres-et-secretaires-d-etat <strong>La réunion de Manuel Valls, Premier ministre,<br /> avec les ministres et secrétaires d’Etat, suivie d’un déjeuner<br /> jeudi 4 février 2016 à 11h00, à l’Hôtel de Matignon</strong><br /> <br /> <strong>SONT ANNULÉS.</strong><br /> <br /> Contacts : 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/04.02.2016_annulation_-_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_reunion_de_ministres_et_secretaires_detat.pdf" target="_blank"></a> Wed, 03 Feb 2016 19:56:00 +0000 Gouvernement.fr Déplacement de Manuel Valls à Stuttgart et Munich http://www.gouvernement.fr/partage/6382-deplacement-de-manuel-valls-a-stuttgart-et-munich <strong>Déplacement officiel de M. Manuel Valls, Premier ministre,<br /> à Stuttgart et à Munich (en République Fédérale d’Allemagne)<br /> Vendredi 12 et samedi 13 février 2016</strong><br /> <br /> <em>Ce déplacement sera l’occasion d’échanges bilatéraux avec différentes autorités institutionnelles et gouvernementales, et de rencontres avec des acteurs de la sécurité dans le cadre du forum international Munich Security Conference 2016.</em><br /> <br /> <br /> <strong>Jeudi 11 février 2016</strong><br /> <br /> <em>17h00 : Départ du vol conseillé Paris CDG-Stuttgart</em><br /> <br /> <em>18h15 : Arrivée du vol conseillé à l’aéroport de Stuttgart.<br /> Acheminement et installation de la presse à l’Hôtel.</em><br /> <br /> <strong>Vendredi 12 février 2016</strong><br /> <strong>10h00 : Départ de l’Hôtel presse pour Neues Schloss</strong><br /> <br /> <strong>10h45 : Arrivée de M. Le Premier ministre à Neues Schloss</strong><br /> Neues Schloss, Schlössplatz 4, 70173 Stuttgart<br /> <em>Toute presse accréditée</em><br /> <br /> Mot d’accueil et signature du Livre d’Or du Land<br /> <em>Pool TV + rédacteurs</em><br /> <br /> <em>Entretiens politiques avec les autorités du Land de Bade-Wurtemberg<br /> Tour d’images poolé</em><br /> <br /> 12h1- <em>Départ pour la société TRUMPF GmbH+Co. Kg<br /> Ditzingen en cortège</em><br /> <br /> <strong>12h45 : Visite du siège de la société TRUMPF GmbH+co. Kg</strong><br /> <em>Pool TV + rédacteurs</em><br /> - Présentation de la société TRUMPF<br /> - Visite de l’emprise et des lieux de production<br /> <br /> <strong>13h45 : Table ronde avec des chefs d’entreprise du Land de Bade-Wurtemberg</strong><br /> <em>Tour d’images poolé</em><br /> <br /> <em>14h10 : Départ pour l’aéroport international de Stuttgart<br /> <br /> 16h50 : Décollage de l’avion conseillé de Stuttgart<br /> <br /> 17h35 : Atterissage à l’aéroport de Munich et acheminement à l’hôtel presse</em><br /> <br /> <strong>17h30 : Entretien de M. le Premier ministre avec M. Horst Seehofer,&nbsp; ministre-président&nbsp; du Land de Bavière</strong><br /> <em>Chancellerie d’Etat de Bavière<br /> Tour d’images poolé</em><br /> <br /> <strong>19h30 : Dîner de M. le Premier ministre avec M. Martin Schulz, président du Parlement Européen</strong><br /> <em>Hors presse</em><br /> <br /> <strong>20h30&nbsp; : Rencontre informelle de M. le Premier ministre avec la presse française</strong><br /> <em>Bayerischer Hof<br /> Rédacteurs uniquement</em><br /> <br /> <strong>Samedi 13 février 2016</strong><br /> <em>08h00 : Départ de l’hôtel presse pour le Bayerischer Hof</em><br /> <br /> <strong>9h00 : Arrivée de M. le Premier ministre au Munich Security Conference 2016</strong><br /> <em>Bayerischer Hof</em><br /> <br /> <strong>09h20 :&nbsp; Intervention de M. le Premier Ministre au Munich Security Conference 2016</strong><br /> <em>Bayerischer Hof<br /> <u>Pool TV + rédacteurs</u></em><br /> <br /> <strong>10h45&nbsp;&nbsp; &nbsp;Entretiens bilatéraux</strong><br /> <em>Bayerischer Hof<br /> <u>Tour d’images poolé</u></em> <ul> <li>Entretien de M. le Premier Ministre avec M. Tamman Salam, Premier Ministre de la République libanaise ;</li> <li>Entretien de M. le Premier Ministre avec M. Ashraf Ghani, président de la République islamique d‘Afghanistan ;</li> <li>Entretien de M. le Premier Ministre avec M. Andrzej Duda, président de la République de Pologne.</li> </ul> <br /> <em>11h30-12h30 : Déjeuner de la presse au Bayerischer Hof<br /> <br /> 16h30 : Départ&nbsp; de Munich pour l’aéroport Franz-Josef Strauss (45mn à 1h de trajet)<br /> <br /> 18h20 : Décollage de l’avion conseillé pour Paris<br /> <br /> 20h00 : Arrivée à Paris</em><br /> &nbsp; <center>***</center> <br /> Si vous souhaitez participer à ce déplacement, merci de vous accréditer à l’adresse&nbsp;:<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br /> <br /> <u><strong>avant vendredi 5 février, 16h00 impérativement </strong></u>en précisant si vous souhaitez que nous prenions en charge la <u><strong>réservation de la nuitée d’hôtel</strong></u>.<br /> <br /> <br /> <strong><u>Les coordonnées des hôtels</u>&nbsp;:<br /> <br /> Althoff Hotel am Schlossgarten</strong><br /> <em>Schillerstrasse 23<br /> 70173 STUTTGART - GERMANY</em><br /> <br /> <strong>Mercure Munich Hôtel Centre-ville</strong><br /> <em>Senefelder Str. 9<br /> 80336&nbsp; MUNICH – GERMANY</em><br /> &nbsp; <center>***</center> <br /> <u><strong>Un minibus sera mis à votre disposition</strong></u> pour vous acheminer aux différents points du déplacement.<br /> &nbsp; <center>***</center> <br /> <u><strong>Attention ce déplacement se fera par des vols commerciaux</strong></u>. Nous vous conseillons de réserver vos billets dès maintenant.<br /> <br /> <br /> <u><strong>Horaires de vols conseillés</strong></u>&nbsp;:<br /> <em>Aller Paris-Stuttgart</em> – <strong>jeudi 11 février 2016</strong><br /> Vol AF 1808 - Départ<u><strong> </strong></u><strong>Paris-CDG 17h00 </strong>– <strong>Arrivée Stuttgart 18h15</strong><br /> <br /> <em>Aller Stuttgart – Munich</em> – <strong>vendredi 12 février 2016</strong><br /> Vol LH 2149 - Départ <strong>Stuttgart 16h50</strong> – <strong>Arrivée Munich 17h35</strong><br /> <br /> <em>Retour Munich-Paris</em> – <strong>samedi 13 février 2016</strong><br /> Vol AF 1823 - Munich international 18h20 – Arrivée Paris-CDG 20h00<br /> &nbsp; <center>***</center> <br /> <strong><u>Pool TV</u>&nbsp;: France TF1 – Jean-Paul Martins</strong><br /> <br /> <br /> <br /> Contacts: 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/12-13.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_deplacement_a_stuttgart_et_munich.pdf" target="_blank"></a> Wed, 03 Feb 2016 19:01:00 +0000 Gouvernement.fr 90 mesures de simplification concernant l'activité des entreprises http://www.gouvernement.fr/partage/6380-90-mesures-de-simplification-concernant-l-activite-des-entreprises Mercredi 3 février 2016, à l'Hôtel de Matignon, le Premier ministre a présenté un nouveau train de 90 mesures de simplification concernant l'activité des entreprises.<br /> <br /> Étaient présents Michel Sapin, Myriam El Khomri, Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron, Matthias Fekl, Clotilde Valter.<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/dossier_de_presse_-_90_nouvelles_mesures_de_simplification_pour_les_entreprises.pdf" target="_blank">90 mesures de simplification concernant l&#039;activité des entreprises</a> Wed, 03 Feb 2016 18:51:00 +0000 Gouvernement.fr 80 mesures de simplification concernant la vie des Français http://www.gouvernement.fr/partage/6377-80-mesures-de-simplification-concernant-la-vie-des-francais Mercredi 3 février 2016, à l'Hôtel de Matignon,<strong> le Premier ministre a présenté un nouveau train de 80 mesures de simplification concernant la vie des Français.</strong><br /> <br /> Étaient présents Michel Sapin, Myriam El Khomri, Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron, Matthias Fekl, Clotilde Valter.<br /> <br /> &nbsp;<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/03.02.2016_dossier_de_presse_-_80_nouvelles_mesures_pour_simplifier_la_vie_des_francais.pdf" target="_blank">80 mesures de simplification concernant la vie des Français</a> Wed, 03 Feb 2016 18:31:00 +0000 Gouvernement.fr Discours du Premier ministre - Nouvelles mesures de simplification http://www.gouvernement.fr/partage/6390-nouvelles-mesures-de-simplification Mesdames et messieurs les ministres,<br /> Mesdames et messieurs les parlementaires,<br /> Mesdames et messieurs,<br /> &nbsp;<br /> Simplifier… Simplifier partout où c’est nécessaire&nbsp;: c’est, depuis trois ans, une vraie intuition du président de la République, une vraie intuition politique, sociétale. Ce n’est pas un sujet qui fait toujours la une –&nbsp;encore que&nbsp;– de l’actualité, parce que ce ne sont pas les grands débats qu’on attend forcément&nbsp;; mais c’est une mesure, je crois, qui correspond à la manière de gouverner aujourd’hui, voire même de faire de la politique. C’est-à-dire qu’on s’attaque aux sujets qui posent des problèmes, qui bloquent les évolutions de la société. C’est vrai aussi bien pour les entreprises que pour les personnes.<br /> &nbsp;<br /> Donc il faut simplifier. Et simplifier, c’est gagner –&nbsp;cela a été bien expliqué tout à l’heure – en compétitivité pour nos entreprises, nos TPE, nos PME, nos entrepreneurs. J’ai eu l’occasion de le constater encore ce matin, avec Clotilde VALTER et Martine PINVILLE, au Salon des Entrepreneurs. Cela permet de gagner aussi en compétitivité pour les indépendants. Bref, tous ceux qui consacrent trop de temps aux démarches administratives.<br /> &nbsp;<br /> Simplifier, c’est aussi gagner en attractivité et convaincre les entreprises étrangères que nous ne sommes plus le pays de la complexité. Les choses ont changé&nbsp;; nous y contribuons ensemble – j’étais encore, avec Emmanuel MACRON, il y a quelques jours à Davos. Mais la France est très souvent assimilée à la complexité, voire à la grève, alors que le nombre de jours de grève n’a cessé de baisser. Mais il y a quelques images, comme cela, qui restent ancrées... nous contribuons, me semble-t-il, à les dynamiter, ces images.<br /> &nbsp;<br /> Simplifier, c’est également bon pour la croissance. En levant les verrous qui peuvent freiner les initiatives, nous pourrons davantage soutenir, accélérer même, la reprise et bien sûr –&nbsp;c’est l’essentiel&nbsp;– créer plus d’emplois.<br /> &nbsp;<br /> Et puis, simplifier, c’est enfin un État plus réactif, plus efficace au service de nos concitoyens.<br /> &nbsp;<br /> En trois ans, cela a été dit, beaucoup a été fait. La contribution du Conseil de simplification a été déterminante, et je veux – vraiment, du fond du cœur – remercier tous ses membres, et plus particulièrement ses deux co-présidents, Françoise HOLDER et Laurent GRANDGUILLAUME, qui ont succédé à Guillaume POITRINAL et Thierry MANDON. Chacun a pu, aujourd’hui, avec tous les autres membres du Conseil, mesurer leur implication. Et c’est important, vous le disiez, chère Françoise HOLDER, le fait de faire travailler une chef d’entreprise et un parlementaire au fond, sur bien des sujets. C’est la philosophie, d’ailleurs, très personnelle et très juste de Laurent GRANDGUILLAUME. C’est comme cela qu’on fait avancer les choses, qu’on vote des lois ou qu’on prend des décisions qui correspondent à l’attente des citoyens ou des entreprises et à la réalité.<br /> &nbsp;<br /> En trois ans donc, 450&nbsp;mesures, Clotilde VALTER l’a rappelé, ont déjà été adoptées pour simplifier les procédures administratives grâce au numérique – à cette révolution du numérique qui bouleverse la vie, les échanges, les relations –, pour simplifier la vie des entreprises, leur création et leur développement.<br /> &nbsp;<br /> À ces mesures s’ajoute un principe simple&nbsp;: toute nouvelle réglementation doit s’accompagner de la suppression d’une autre. C’est notre objectif. Un principe simple qui donne de la clarté aux mesures que nous avons mises en place&nbsp;; qui fait aussi, je l’espère, toute leur efficacité. Une efficacité qu’il faut saluer&nbsp;; car ces mesures ont permis à nos entreprises, aux collectivités et aux citoyens d’économiser de l’ordre de 2,2&nbsp;milliards d’euros.<br /> &nbsp;<br /> Ce mouvement de simplification, comme le mouvement de réforme, doit se poursuivre. Et les Français, qui sont plus modernes, qui sont plus en avance souvent que leurs responsables politiques et leurs élites, souhaitent, attendent qu’on aillent plus loin, qu’on anticipe davantage sur les transformations économiques et sociales.<br /> &nbsp;<br /> 170&nbsp;nouvelles mesures sont donc présentées aujourd’hui. Des mesures d’abord –&nbsp;elles sont évidemment dans le dossier qui vous a été transmis&nbsp;– pour simplifier les démarches des particuliers. C’est d’autant plus important que la complexité pénalise –&nbsp;on ne le dit pas assez&nbsp;– d’abord les plus fragiles, ceux qui ne maîtrisent pas les codes de l’administration ou tout simplement sa langue.<br /> &nbsp;<br /> Un travail va donc être engagé par l’Éducation nationale et les collectivités locales pour simplifier les démarches scolaires.<br /> &nbsp;<br /> À compter de la rentrée&nbsp;2016, l’ensemble des démarches étudiantes –&nbsp;les demandes de bourse, de logement&nbsp;– pourra aussi être fait, enfin, sur Internet, et les attestations de diplômes seront accessibles en ligne. Ce sont, là aussi, des mesures de bon sens.<br /> &nbsp;<br /> Il faut ensuite permettre aux Français d’exercer plus facilement leurs droits citoyens, et notamment leur droit de vote. Trop d’entre eux, plusieurs millions, ne sont aujourd’hui pas inscrits sur les listes électorales. Aussi, à la demande du président de la République, nous avons allongé les délais d’inscription&nbsp;; et nous faciliterons également les procédures d’inscription en ligne.<br /> &nbsp;<br /> D’autres dispositions, issues du rapport d’Hélène CONWAY-MOURET, que je salue, et présentées il y a quelques minutes par le talentueux Matthias FEKL, concernent plus spécifiquement les expatriés qui reviennent en France. Nous devons, et c’était très bien expliqué dans le rapport d’Hélène CONWAY-MOURET,&nbsp;mieux les accompagner en veillant à ce qu’ils ne subissent pas d’interruption de leurs droits sociaux –&nbsp;maladie, retraite&nbsp;– et à ce qu’ils retrouvent facilement un emploi quand ils reviennent en France.<br /> &nbsp;<br /> L’État et les services de Myriam EL KHOMRI ont ainsi aidé Pôle emploi à développer des outils en ligne afin que ces Français puissent mieux cibler les offres qui leur correspondent. Nous venons de découvrir "la bonne boîte" et "la bonne formation" : deux applications conçues par les agents de Pôle emploi. Bel exemple, pour ceux qui en douteraient, d’une action publique moderne et efficace&nbsp;!<br /> &nbsp;<br /> Les mesures que nous prenons aujourd’hui simplifient également les démarches des entreprises – vous l’avez expliqué –, avec là aussi un objectif très clair&nbsp;: continuer à faciliter, et donc encourager, les embauches. Bien sûr, la reprise de l’emploi, la baisse du chômage dépendent d’abord de la croissance, de la compétitivité de nos entreprises, de la baisse du coût du travail, de la nécessité de déverrouiller notre économie –&nbsp;les choses avancent dans le bon sens&nbsp;–, de faciliter la négociation sociale au sein de l’entreprise. Bref, de changer, de moderniser et de réformer.<br /> &nbsp;<br /> Mais il y a aussi ces petits détails qui sont tout à fait essentiels. Et pour cela, il faut donner de la visibilité aux employeurs, et en particulier aux petites entreprises, quant au coût réel d’une embauche. C’est le but du simulateur dont nous avons eu la démonstration. C’est tout à fait essentiel que nous aidions ces petites entreprises, ces chefs d’entreprise, ces artisans, ces commerçants, ces indépendants, ces patrons,&nbsp;qui jouent un rôle essentiel dans la puissance et la force de notre économie. Et bien sûr, c’est là où on peut embaucher&nbsp;; c’est d’abord là qu’il faut embaucher.<br /> &nbsp;<br /> Le deuxième enjeu, après celui des entreprises, c’est d’encourager la construction. Cela nous a été rappelé il y a un instant. Je rappelle que depuis le décret de juillet dernier, il ne faut plus que cinq&nbsp;mois pour obtenir un permis de construire. Et des textes seront adoptés prochainement, j’espère rapidement, qui simplifieront, pour réduire encore les délais, le régime des autorisations.<br /> &nbsp;<br /> Mesdames, messieurs,<br /> &nbsp;<br /> Sous l’impulsion de Clotilde VALTER – je remercie celles et ceux qui ont travaillé avec elle, et je la remercie tout particulièrement – les choses avancent.<br /> &nbsp;<br /> Il faut désormais aller vite&nbsp;; faire que les mesures adoptées se traduisent concrètement dans la vie des entreprises et des Français. La grande majorité d’entre elles seront ainsi entrées en vigueur – vous l’avez dit, madame la secrétaire d’Etat – à la fin du premier trimestre&nbsp;2016. Elles seront synonymes de lisibilité, de clarté et d’efficacité.<br /> &nbsp;<br /> Et c’est notre objectif&nbsp;: aller vite dans la simplification pour aller loin, je le répète, dans les réformes, et pour faire réussir notre pays.<br /> &nbsp;<br /> Car simplifier, ce n’est pas simplement clarifier les mesures et donner de l’efficacité à notre action. C’est, avant tout, remettre la France en mouvement. C’est préparer son avenir en redonnant confiance – c’est un mot-clé – aux entreprises, aux investisseurs, en redynamisant l’Etat, les collectivités, les institutions, et en les rapprochant le plus possible des citoyens&nbsp;; citoyens qui doivent être, évidemment, au cœur de nos préoccupations.<br /> Et c’est tout le sens de l’action, par exemple, du ministère des Finances, et d’une des grandes réformes qui va entrer en vigueur dans les deux ans qui viennent&nbsp;: la retenue à la source de l’impôt. Là aussi, ce sont des mesures de simplification. Et nous avons besoin, encore une fois, de cette simplification et de cette simplicité par rapport au service public.<br /> &nbsp;<br /> Dans cette action que nous menons pour adapter la France aux grands défis du monde, de la globalisation économique, de la révolution numérique, une France où entreprendre n’est pas un casse-tête, bien au contraire, où c’est un encouragement, où les gens prennent des risques – et il y a de plus en plus de Français qui veulent créer leur entreprise, entreprendre –, où le service public n’est pas un service lointain, mais est au contraire proche des Français, l’Etat, les services publics, déconcentrés ou des collectivités territoriales, sont un atout pour ce pays. A condition, encore une fois, qu’ils soient proches et efficaces. Et je sais que c’est l’engagement des millions de fonctionnaires et d’agents publics de notre pays.<br /> &nbsp;<br /> Dans cette action pour une France plus forte, plus juste, plus efficace, je sais pouvoir compter sur le soutien de chacun d’entre vous. Et je veux bien sûr remercier tous les ministres ici présents, Emmanuel&nbsp;MACRON, Myriam EL KHOMRI, Clotilde VALTER, Michel SAPIN et Matthias&nbsp;FEKL, parce qu’avec les autres membres du gouvernement, eux aussi à la tête de leur administration, ils participent, avec les entreprises, les collectivités territoriales, à cette démarche de simplification.<br /> &nbsp;<br /> Cette France moins rigide, moins complexe, plus souple, plus flexible, plus ouverte, plus moderne, cette France adaptée au monde dans lequel nous vivons, c’est celle que nous voulons et c’est celle qui, ensemble, nous fera réussir.<br /> &nbsp;<br /> Un grand merci, encore une fois, à chacun d’entre vous pour avoir franchi une nouvelle étape. Bien évidemment, nous poursuivons ce travail, il est tout à fait essentiel. Je vous remercie.<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/20160203_disccours_de_manuel_valls_premier_ministre_-_nouvelles_mesures_de_simplification.pdf" target="_blank">Discours du 3 février 2016 Nouvelles mesures de simplification</a> Wed, 03 Feb 2016 11:46:00 +0000 Gouvernement.fr Réunion des ministres et secrétaires d’État http://www.gouvernement.fr/partage/6351-reunion-des-ministres-et-secretaires-d-etat Manuel Valls, Premier ministre, recevra les ministres et secrétaires d’État,<br /> &nbsp;<br /> <strong>jeudi 4 février 2016 à 11h00</strong>,<br /> &nbsp;<br /> à l’Hôtel de Matignon.<br /> &nbsp;<br /> Cette réunion sera suivie d’un déjeuner.<br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br /> A cette occasion, la cour de l’Hôtel de Matignon sera ouverte dès 10h30 à l’ensemble des journalistes accrédités à l’adresse : <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br /> &nbsp;<br /> Entrée sur accréditation, vous devez impérativement nous communiquer votre numéro de carte de presse et vous munir de celle-ci, ainsi que d’une pièce d’identité.<br /> &nbsp;<br /> Un tour d’images poolé sera organisé.<br /> <br /> &nbsp;<br /> <strong>Contacts : </strong><br /> 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/04.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_reunion_de_ministres_et_secretaires_detat.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 3 février 2016, Réunion des ministres et secrétaires d’État</a> Wed, 03 Feb 2016 11:32:00 +0000 Gouvernement.fr Comité des signataires de l’Accord de Nouméa http://www.gouvernement.fr/partage/6347-comite-des-signataires-de-l-accord-de-noumea Manuel Valls, Premier ministre, présidera le Comité des signataires de l’Accord de Nouméa,<br /> &nbsp;<br /> à l’Hôtel de Cassini - 32, rue de Babylone, Paris 7e,<br /> &nbsp;<br /> <strong>jeudi 4 février 2016.</strong><br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br /> Le jeudi 4 février 2016 se tiendra le Comité des signataires de l’Accord de Nouméa présidé par le Premier ministre et en présence de la ministre des Outre-Mer.<br /> &nbsp;<br /> <strong>Déroulé prévisionnel&nbsp;:</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>8h00</strong> : Ouverture de la cour de l’Hôtel de Cassini aux journalistes accrédités<br /> &nbsp;<br /> <strong>8h30</strong> : Arrivée des délégations<br /> &nbsp;<br /> <strong>9h00</strong> : <ul> <li>Arrivée de Manuel Valls, Premier ministre et George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer</li> <li>Ouverture du Comité des signataires<br /> <em>Tour d’images</em></li> </ul> <strong>&nbsp;11h00</strong> : <ul> <li>Départ de Manuel Valls, Premier ministre</li> <li>Poursuite des travaux à huis-clos</li> </ul> <strong>&nbsp;18h30</strong> : <ul> <li>Arrivée de Manuel Valls, Premier ministre</li> <li>Clôture du Comité des signataires par le Premier ministre<br /> <em>Toute presse accréditée</em></li> </ul> &nbsp;<br /> A cette occasion, la cour de l’Hôtel de Cassini sera ouverte dès 8h00 (présentation de la carte de presse 2015) aux journalistes accrédités à l’adresse : <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br /> Merci de nous préciser votre numéro de carte de presse (obligatoire).<br /> Pendant la durée des travaux, les journalistes seront invités, s’ils le souhaitent, à se rendre dans la salle de presse de l’Hôtel de Matignon au 57, rue de Varenne.<br /> &nbsp;<br /> <strong>Contacts : </strong><br /> 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/04.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_comite_des_signataires_de_laccord_de_noumea.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 3 février2016, Comité des signataires de l’Accord de Nouméa</a> Wed, 03 Feb 2016 08:56:00 +0000 Gouvernement.fr Visite du Salon des Entrepreneurs au Palais des Congrès http://www.gouvernement.fr/partage/6341-visite-du-salon-des-entrepreneurs-au-palais-des-congres Manuel Valls, Premier ministre, visitera le Salon des Entrepreneurs au Palais des Congrès<br /> <br /> <strong>le mercredi 3 février 2016</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>Déroulé prévisionnel&nbsp;:</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>10h30</strong> : Accueil presse et remise des accréditations<br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br /> <strong>11h30</strong> : Arrivée de Manuel Valls, Premier ministre<br /> <em>Palais des Congrès – 75017 Paris<br /> Toute presse accréditée<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;</em><br /> Visite des stands et rencontre des partenaires<br /> <em>Pool images + rédacteurs<br /> La composition du pool images sera transmise ultérieurement.</em><br /> <br /> <strong>12h30</strong> : Allocution de clôture de M. le Premier ministre de la conférence plénière d’ouverture "Tous entrepreneurs&nbsp;! Les règles d’or pour se lancer en 2016"<br /> <em>Grand auditorium<br /> Pool TV + photographes + rédacteurs</em><br /> &nbsp;<br /> Si vous souhaitez participer à ce déplacement, merci de vous accréditer à l’adresse <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a> avant mardi 2 février, à 20h00.<br /> &nbsp;<br /> Pool TV&nbsp;: France TV<br /> &nbsp;<br /> Contacts : 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/03.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_salon_des_entrepreneurs.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 2 février 2016 Visite du Salon des Entrepreneurs au Palais des Congrès</a> Tue, 02 Feb 2016 16:32:00 +0000 Gouvernement.fr Séminaire des présidents de Région http://www.gouvernement.fr/partage/6354-seminaire-des-presidents-de-region Mesdames et messieurs,<br /> &nbsp;<br /> Comme vous le savez, avec le président Philippe RICHERT, le président des Régions de France, avec la quasi-totalité des présidents de Région, nous avons tenu une réunion – d’abord à Matignon, avec plusieurs membres du gouvernement, les ministres du Travail, de l’Education nationale, de l’Economie, de la Décentralisation, des Transports, des Outremers&nbsp;; et puis nous nous sommes retrouvés ici, à l’Elysée, à l’occasion d’un déjeuner de travail pour prolonger notre réflexion. Avec une volonté&nbsp;: avancer ensemble.<br /> &nbsp;<br /> Bien sûr, toutes les questions n’ont pas pu être abordées&nbsp;; je pense notamment aux problématiques de transport, à la fusion des nouvelles régions, à la mise en œuvre des contrats de plan Etat-Région, qui devront faire l’objet d’une revoyure, ou en tout cas de nouvelles discussions, pour faire en sorte que les investissements aillent encore plus vite.<br /> &nbsp;<br /> Nous avons concentré notre discussion – nous en avions convenu avec le président des Régions de France – sur les questions d’emploi, de formation, d’apprentissage et de développement économique, qui sont au cœur des compétences des Régions.<br /> &nbsp;<br /> Nous avons eu une discussion très ouverte, très franche, très directe, avec quelques idées fortes. D’abord, les lois qui existent – je pense notamment à la loi NOTRe, qui donne ces nouvelles compétences aux Régions&nbsp;: ces lois doivent être pleinement appliquées là où les Régions se saisissent pleinement de leurs compétences.<br /> &nbsp;<br /> Les Régions doivent avoir un rôle essentiel dans ces domaines-là&nbsp;; mais à condition – le président RICHERT le rappelait – que des expérimentations aient lieu, comme cela a été le cas par le passé. Et puis surtout – et c’est mon dernier mot – que l’Etat fasse pleinement confiance aux Régions.&nbsp;<br /> &nbsp;<br /> Nous devons mettre en œuvre, au fond, une nouvelle donne dans le partenariat entre l’Etat et les Régions. L’Etat doit faire confiance aux Régions, c’est-à-dire à la proximité, au terrain, à ceux et à celles qui connaissent parfaitement le monde économique, les entreprises, les PME, les TPE, les start-ups qui font vivre le tissu économique de notre pays et qui créent de l’emploi.<br /> Donc dans tous ces domaines, développement économique, formation et apprentissage, il y a une très grande volonté de notre part de faire confiance aux Régions, qu’elles assument pleinement leurs responsabilités, voire de nouvelles responsabilités.<br /> &nbsp;<br /> Et j’ai proposé au président Philippe RICHERT que dans quelques semaines, sur la base du travail entre les Régions de France et le gouvernement, nous établissions un document précis, sur la base de ce que nous avons proposé, de ce que les Régions proposent, pour aller encore plus loin dans tous ces domaines-là.<br /> &nbsp;<br /> C’était aussi le sens des conclusions du président de la République&nbsp;: les Régions, dans le domaine de l’emploi, de la formation, de l’apprentissage et du développement économique, doivent jouer un rôle essentiel. Elles veulent s’engager&nbsp;; nous devons leur faire confiance.<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/20160202_discours_de_manuel_valls_premier_ministre_-_seminaire_des_presidents_de_region.pdf" target="_blank">Discours du Premier ministre du 2 février 2016 Séminaire des présidents de Région </a> Tue, 02 Feb 2016 11:35:00 +0000 Gouvernement.fr Présentation des nouvelles mesures de simplification en faveur du développement économique et de l’emploi http://www.gouvernement.fr/partage/6331-presentation-des-nouvelles-mesures-de-simplification-en-faveur-du-developpement-economique-et-de-l Manuel Valls, Premier ministre, annoncera les nouvelles mesures de simplification en faveur du développement économique et de l’emploi,<br /> &nbsp;<br /> à l’Hôtel de Matignon,<br /> &nbsp;<br /> <strong>le mercredi 3 février 2016 à 17h00,</strong><br /> &nbsp;<br /> en présence de&nbsp; <ul> <li>Clotilde Valter, secrétaire d’État chargée de la réforme de l’État et de la simplification,</li> <li>Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics,</li> <li>Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social,</li> <li>Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du<br /> Numérique, et</li> <li>Matthias Fekl, secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger</li> </ul> &nbsp;<br /> <strong>Déroulé prévisionnel&nbsp;:</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>17h15</strong> : Annonce des nouvelles mesures de simplification en faveur du développement économique et de l’emploi, par le Conseil de la simplification<br /> &nbsp;<br /> <strong>17h30</strong> : Présentation des mesures par les ministres<br /> &nbsp;<br /> <strong>18h00</strong> : Allocution de Manuel Valls, Premier ministre<br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br /> La cour de l’Hôtel de Matignon sera ouverte dès 16h15 aux journalistes accrédités à l’adresse <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a>, avant mercredi 3 février 2016, 14h00.<br /> Merci de nous préciser votre numéro de carte de presse (obligatoire).<br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br /> Contacts :<br /> 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/03.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_annonce_des_nouvelles_mesures_de_simplification.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 2 février 2016, Présentation des nouvelles mesures de simplification en faveur du développement économiqu</a> Tue, 02 Feb 2016 11:02:00 +0000 Gouvernement.fr Entretien avec les représentants du Parlement pour un point de situation après les attentats du 13 novembre 2015 http://www.gouvernement.fr/partage/6329-manuel-valls-premier-ministre-reunira-les-representants-du-parlement-pour-un-point-de-situation Manuel VALLS, Premier ministre, réunira les représentants du Parlement pour un point de situation après les attentats du 13 novembre 2015, Mardi 2 février 2016 à 19h00, à l’Hôtel de Matignon<br /> &nbsp;<br /> En présence des membres du Gouvernement concernés, des présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, ainsi que des présidents des groupes parlementaires et des présidents des commissions des Lois, des Affaires étrangères et de la Défense des deux assemblées, ou de leurs représentants.<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/02.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_point_de_situation_apres_les_attentats_du_13_novembre_2015.pdf" target="_blank"></a> Mon, 01 Feb 2016 19:02:00 +0000 Gouvernement.fr Séminaire des présidents de région http://www.gouvernement.fr/partage/6328-seminaire-des-presidents-de-region Manuel Valls, Premier ministre, présidera le Séminaire des présidents de région, en présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche,&nbsp; Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer, Alain Vidalies, Secrétaire d'État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Christian Eckert, Secrétaire d’État au Budget et Andre Vallini, Secrétaire d’État à la Réforme territoriale,<br /> &nbsp;<br /> <strong>mardi 2 février 2016 à 10h00 </strong><br /> <em>à l’Hôtel de Matignon</em><br /> &nbsp;<br /> <br /> Un tour d’images sera organisé à Matignon au début de la réunion, puis la cour sera fermée à la presse.<br /> Le Premier ministre fera une déclaration à la presse à l’Elysée à l’issue du déjeuner avec les Présidents de région.<br /> La cour de l’Hôtel de Matignon sera ouverte aux photographes et à la caméra de pool à partir de 9h30. Accréditation obligatoire à l’adresse <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a> <strong>avant mardi 2 février 2016 à 8h00.</strong><br /> <br /> Pool TV&nbsp;: TF1<br /> <br /> <em>Merci de préciser votre numéro de carte de presse 2015.</em><br /> Entrée sur accréditation et présentation de la carte de presse 2015.<br /> <br /> Déjeuner avec les présidents de région au Palais de l’Elysée&nbsp;: la cour sera ouverte à partir de 12h30. Accès sur présentation de la carte de presse et d’une pièce d’identité en cours de validité.<br /> <br /> Pool TV&nbsp;: France TV<br /> <br /> &nbsp;<br /> <strong>Contacts : </strong><br /> 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br /> <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/02.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_seminaire_des_presidents_de_region.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 2 février 2016 - Séminaire des présidents de région</a> Mon, 01 Feb 2016 17:48:00 +0000 Gouvernement.fr Entretien avec Raul Castro Ruz, Président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de la République de Cuba http://www.gouvernement.fr/6314-entretien-avec-raul-castro-ruz Manuel Valls, Premier ministre, recevra S. Exc. M. Raúl Castro Ruz, Président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de la République de Cuba, à l’Hôtel de Matignon<br /> <strong>&nbsp;<br /> Mardi 2 février 2016 à 18h00</strong><br /> &nbsp;<br /> A cette occasion, la cour de l’Hôtel de Matignon sera ouverte dès 17h00 à l’ensemble des journalistes accrédités à l’adresse : <a href="mailto:communication@pm.gouv.fr">communication@pm.gouv.fr</a><br /> &nbsp;<br /> Entrée sur accréditation, vous devez impérativement nous communiquer votre numéro de carte de presse et vous munir de celle-ci, ainsi que d’une pièce d’identité.<br /> &nbsp;<br /> Un tour d’images poolé sera organisé.<br /> &nbsp;<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;<br /> <strong>Contacts : </strong><br /> 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/02/02.02.2016_note_aux_redactions_de_manuel_valls_premier_ministre_-_entretien_avec_raul_castro_ruz_president_de_la_republique_de_cuba.pdf" target="_blank">Note aux rédactions du 2 février 2016 - Entretien avec Raul Castro Ruz, Président de la République de Cuba</a> Mon, 01 Feb 2016 11:44:00 +0000 Gouvernement.fr Agenda prévisionnel de Manuel VALLS, Premier ministre du lundi 1er février au samedi 6 février 2016 http://www.gouvernement.fr/partage/6313-agenda-previsionnel-de-manuel-valls-premier-ministre-du-lundi-1er-fevrier-au-samedi-6-fevrier-2016 <h2>Lundi 1er février</h2> <br /> <strong>09h30&nbsp;</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Entretien avec Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Hôtel de Matignon<br /> <br /> &nbsp;<br /> <br /> <strong>10h30&nbsp;&nbsp;&nbsp;</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Entretien avec Alfred MARIE-JEANNE, Président de la Région Martinique en présence de Madame George PAU LANGEVIN, ministre des&nbsp; Outre-mer<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Hôtel de Matignon<br /> <br /> &nbsp;<br /> <br /> <strong>14h45</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Déplacement à Bruxelles en présence de Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur et Jean-Jacques URVOAS, Garde des Sceaux,&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; ministre de la Justice,<br /> &nbsp; <h2>Mardi 2 février</h2> <br /> <strong>10h00&nbsp;</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Séminaire des Présidents de région<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Hôtel de Matignon<br /> &nbsp;<br /> <strong>13h00</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Déjeuner avec les Présidents de région<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Palais de l’Elysée<br /> <br /> <strong>14h30</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Réunion du groupe de suivi des Préfets de région<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Palais de l’Elysée<br /> <br /> <strong>15h00</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Questions d’actualité au Gouvernement<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Assemblée nationale<br /> <br /> <strong>16h45&nbsp;</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Questions d’actualité au Gouvernement<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Sénat<br /> <br /> <strong>18h00</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Entretien avec le Général Raul CASTRO RUZ, Président de Cuba<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Hôtel de Matignon <h2>Mercredi 3 février</h2> <br /> <strong>09h00</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Entretien avec le Président de la République<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Palais de l’Elysée<br /> <br /> <strong>10h00&nbsp;</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Conseil des ministres<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Palais de l’Elysée<br /> <br /> <strong>11h30</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Salon des entrepreneurs<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Palais des Congrès<br /> <br /> <strong>15h00</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Questions d’actualité<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Assemblée nationale<br /> <br /> <strong>17h00&nbsp;</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Présentation des nouvelles mesures de simplification en présence de Michel&nbsp;SAPIN, ministre des Finances et des Comptes Publics, Myriam EL KHOMRI, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue Social, Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Porte-parole du Gouvernement, Emmanuel&nbsp;MACRON, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Matthias FEKL, secrétaire d’Etat au Commerce Extérieur, à la Promotion du Tourisme, et aux Français de l’Etranger et Clotilde VALTER, secrétaire d’Etat à la Réforme de l’Etat et de la Simplification<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Hôtel de Matignon <h2>Jeudi 4 février</h2> <br /> <strong>09h00</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Ouverture du comité des signataires des accords de Nouméa<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Hôtel de Matignon<br /> <br /> <strong>11h00&nbsp;</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Réunion de ministres et secrétaires d'Etat<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Hôtel de Matignon<br /> <br /> <strong>18h30</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Clôture du comité des signataires des accords de Nouméa<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Hôtel de Matignon <h2>Vendredi 5 février</h2> <br /> <strong>09h30</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Examen du projet de loi de révision constitutionnelle<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Assemblée nationale<br /> <br /> <strong>15h00</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Examen du projet de loi de révision constitutionnelle&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;<br /> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Assemblée nationale <h2>Samedi 6 février</h2> <br /> <strong>11h00</strong>&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Inauguration de la Gare Rosa PARKS à Paris 75019<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/01/agenda_previsionnel_de_manuel_valls_premier_ministre_du_lundi_1er_fevrier_au_samedi_6_fevrier_2016_0.pdf" target="_blank"></a> Fri, 29 Jan 2016 19:48:00 +0000 Gouvernement.fr Discours du Premier ministre au Mémorial de la Shoah http://www.gouvernement.fr/partage/6307-discours-du-premier-ministre-au-memorial-de-la-shoah Madame la ministre, messieurs les ministres,<br /> Madame la Directrice générale,<br /> Madame la maire de Paris,<br /> Monsieur le président du Mémorial de la Shoah,<br /> Monsieur le Délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme,<br /> Mesdames et messieurs les anciens déportés,<br /> Chers lycéens,<br /> Mesdames et messieurs,<br /> &nbsp;<br /> Devant nous, sur ces murs, la mémoire est à jamais gravée dans la pierre. Et nous étions, il y a un instant, dans cette crypte&nbsp;: il y a cette flamme, cette flamme éternelle, pour faire la lumière sur ce qui s’est passé et pour, à travers la transmission, éclairer l’avenir.<br /> &nbsp;<br /> C’est cela, le Mémorial de la Shoah&nbsp;: un havre de paix, blotti au cœur de Paris, où l’on commémore – avec un vertige toujours renouvelé face au gouffre de l’horreur – le souvenir des morts&nbsp;; où l’on étudie&nbsp; les raisons, les bases de ce qui a conduit à cette horreur.<br /> &nbsp;<br /> C’est un lieu de vigilance, une injonction permanente à la lucidité et au courage&nbsp;; pour aujourd'hui et, bien sûr, pour demain.<br /> &nbsp;<br /> <strong>Comme tous les 27 janvier, comme l’an dernier, autour du président de la République, nous sommes rassemblés pour ne jamais oublier ce que fut le plus grand crime commis contre l’humanité.<br /> &nbsp;<br /> Le plus grand crime. Un crime sans précédent.<br /> &nbsp;</strong><br /> Sans précédent dans l’histoire, parce que des hommes ont assassiné – et vous nous l’expliquez très bien, monsieur le directeur –, méticuleusement, mécaniquement, des milliers, des millions d’autres hommes, d’autres femmes, dans les camps de la mort, dans les camions et les chambres à gaz, sur les routes d’Europe, dans les ghettos des plus grandes villes comme dans les plus petits villages et les plus petits hameaux. La barbarie était insatiable. Il fallait engloutir la vie, humilier les êtres, broyer les corps. Le plus grand nombre&nbsp;! Le plus vite possible&nbsp;! Et en effaçant, surtout, en essayant d’effacer toutes les traces.<br /> &nbsp;<br /> Un crime sans précédent pour la France, qui a prêté main forte, qui a trempé ses mains dans l’horreur du génocide, en livrant ses propres enfants. Oui, il y a eu des Français pour dénoncer d’autres Français, parce que juifs. Il y a eu des Français pour, au petit matin, arrêter des hommes, des femmes, des enfants, pour les faire monter dans des autobus, les parquer comme des bêtes dans des camps de transit, les jeter dans des trains de marchandises menant à des usines de mort.<br /> &nbsp;<br /> Il y a eu des Français pour tirer un trait sur la France&nbsp;!<br /> &nbsp;<br /> Un crime sans précédent, enfin, pour nos consciences. Car dans nulle autre époque l’homme n’était parvenu à un tel déferlement meurtrier. Contre les Juifs, mais aussi contre les Tsiganes, les homosexuels, les infirmes, les handicapés, les opposants politiques … Dans nulle autre époque l’homme n’était parvenu à une telle négation de lui-même.<br /> &nbsp;<br /> <strong>Alors, il fallait ce lieu. Et d’autres lieux encore. Contre les négationnistes, bien sûr&nbsp;! Mais aussi contre le silence, contre cette tendance à ne pas regarder l’histoire en face, comme ce fut trop longtemps le cas.</strong><br /> &nbsp;<br /> Après la guerre, en France, ce fut pendant plus de 20 ans le silence de tout un peuple. Certains savaient mais ne voulaient pas dire … Beaucoup ignoraient … Nombreux faisaient en sorte de ne pas savoir.<br /> &nbsp;<br /> Puis, grâce à l’abnégation de quelques-uns, anonymes ou personnalités – je pense bien sûr à Serge KLARSFELD ou à Claude LANZMANN –, grâce à la littérature, au cinéma, grâce à l’école, et notamment à ce magnifique Concours national de la Résistance et de la Déportation, la Shoah a enfin été connue de tous.<br /> &nbsp;<br /> Malheureusement, un autre silence s’est imposé. Au silence des consciences a succédé, comment dire, une forme de silence de l’Etat. La France a mis du temps – trop de temps –avant que de reconnaitre son rôle dans la déportation, et donc dans l’extermination des Juifs. Ce déni, ce refus n’a pris véritablement fin qu’en 1995, grâce au président de la République, Jacques CHIRAC.<br /> &nbsp;<br /> Il y a eu un troisième et dernier silence, qui forcément nous bouleverse – ce "terrible mutisme" dont Paul CELAN a parlé&nbsp;: celui des survivants. C’était l’humble silence de ceux qui ont connu l’horreur. Un silence imposé&nbsp;; car comment se faire comprendre des vivants après avoir vu de si près la mort&nbsp;? Comment parler à ses semblables quand les préoccupations du présent semblent si dérisoires, mesurées aux souffrances du passé&nbsp;? Comment raconter ce qui n’était pas racontable&nbsp;?<br /> &nbsp;<br /> Pourtant, peu à peu, à force de courage, les langues se sont déliées. Et surtout, les oreilles se sont tendues. Les survivants ont pris la parole, ont écrit pour dire, autant qu’ils le pouvaient, ce qui s’était passé. Et ces témoignages sont en partie conservés ici, au Mémorial de la Shoah.<br /> &nbsp;<br /> <strong>&nbsp;<br /> Depuis 11 ans maintenant, il est une magnifique réponse au silence.</strong><br /> &nbsp;<br /> Contre ceux qui ont voulu remplacer des noms par des numéros, il redonne une identité aux disparus. Le "Mur des noms" est tel une sépulture pour les 76&nbsp;000 Juifs de France déportés dans les camps.<br /> &nbsp;<br /> Contre ceux qui veulent falsifier l’histoire, ce Mémorial donne toutes les ressources pour connaître les faits&nbsp;: un institut pédagogique, un auditorium, un centre d’enseignement multimédia. On y trouve, surtout, un centre de documentation fondé par Isaac SCHNEERSOHN en 1943, sous l’Occupation.<br /> &nbsp;<br /> Contre ceux qui seraient tentés d’accepter la fatalité, ce Mémorial rappelle, enfin, qu’il y a eu des femmes et des hommes pour s’élever contre la barbarie. Le "Mur des Justes" recueille ainsi les noms de celles et ceux qui, au cœur même de l’épreuve, ont refusé de céder à la facilité.<br /> &nbsp;<br /> Et ils ne furent pas les seuls. D’autres Français, par leurs actes de bravoure – cacher, fabriquer de faux papiers, passer les frontières –, des actes qui leur faisaient courir les plus grands dangers, ont sauvé des vies.<br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br /> <strong>Depuis 11 ans, ce Mémorial est une réponse au silence. Il doit, aussi, nous donner la force de toujours résister.</strong><br /> &nbsp;<br /> La cérémonie de tout à l’heure l’a bien rappelé&nbsp;: un ancien déporté et un jeune adolescent, une ancienne déportée et un lycéen du lycée Charlemagne,&nbsp;qui allument une bougie, ensemble, comme pour montrer ce passage indispensable de relai. Charge, dès lors, à une jeunesse éveillée, consciente des dangers – et c’est le sens de la convention que nous allons signer –, de se montrer intraitable, comme nous le sommes, face à ce passé qui peut toujours ressurgir. Et c’est pour cela que l’Etat se mobilise comme jamais il ne l’a fait auparavant.<br /> &nbsp;<br /> Le partenariat qui a été noué entre le Mémorial et la DILCRA est exemplaire&nbsp;; et la mémoire, vous le savez, c’est la meilleure façon de lutter contre la haine.<br /> &nbsp;<br /> <strong>Car nous n’en n’avons pas fini avec l’antisémitisme&nbsp;! Il est là, virulent, vénéneux, criminel. Il tue encore, toujours, des Français juifs parce qu’ils sont juifs.<br /> &nbsp;<br /> Il y a dix ans, presque jour pour jour, commençait le supplice d’Ilan HALIMI, torturé par ses bourreaux. Il y a quatre ans, à Toulouse, dans une école juive, un père de famille et trois enfants – des enfants&nbsp;! – étaient abattus de sang-froid. Il y a un an, dans l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, quatre nouvelles victimes – victimes du terrorisme.<br /> &nbsp;</strong><br /> L’antisémitisme vient de la profondeur des siècles. Mais il a trouvé ces dernières années un nouveau souffle infernal derrière ce qu’Elie BARNAVI a appelé "le masque plus avenant de l’antisionisme". Mais, même là, il ne trompe personne. Ce n’est pas le même nom, mais c’est toujours la même haine, les mêmes crimes, les mêmes meurtres.<br /> &nbsp;<br /> Et à ces crimes et à ces meurtres s’ajoutent tous ces actes quotidiens, toutes les insultes, ces cris insupportables de "Mort aux Juifs", appelant à de nouveaux pogroms dans les rues même de notre belle capitale.<br /> &nbsp;<br /> <strong>Notre rôle, à tous, c’est de résister et de protéger. C’est de dire avec la plus grande force que s’en prendre à un Français juif, c’est s’en prendre à la France, à ce qu’elle est, à ce en quoi elle croit&nbsp;: des femmes et des hommes libres de pratiquer leur religion, leur spiritualité, en toute liberté et en toute sécurité.<br /> &nbsp;<br /> Résister, c’est aussi nous battre avec une même ardeur contre toutes les idéologies totalitaires. C’est ce que nous faisons, en Afrique de l’Ouest, en Syrie, en Irak, et bien sûr ici sur notre sol. Car ces têtes qu’on décapite, ces individus que l’on tue, ces consciences et ces corps que l’on viole, ces populations que l’on asservit, nous intiment l’ordre de tout faire pour venir à bout de cette nouvelle barbarie. Le combat sera long, mais j’ai la certitude que nous le gagnerons.<br /> &nbsp;<br /> Et résister, c’est enfin ne jamais laisser le silence reprendre le dessus. Il est insupportable de voir cette remise en cause d’une vérité historique, de voir ces théories du complot prospérer sur Internet et les réseaux sociaux. Insupportable d’entendre cette petite musique, y compris dans nos écoles, dans nos lycées, dans nos quartiers comme dans les salons en ville, qui voudrait que "l’on en fasse trop avec la Shoah".<br /> &nbsp;</strong><br /> Car la mémoire de la Shoah n’appartient pas aux Juifs. Elle nous appartient&nbsp;à nous tous. Elle fait partie de notre mémoire collective. Et si nous voulons être une Nation unie, embrasser les mêmes projets, construire un avenir commun&nbsp;; si nous voulons, comme l’écrit Edouard GLISSANT, "partager la beauté du monde et être solidaire de ses souffrances," alors "nous devons apprendre à nous souvenir ensemble". Nous souvenir ensemble, pour pouvoir avancer, côte à côte.<br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br /> Mesdames, messieurs,<br /> &nbsp;<br /> Aujourd'hui, nous commémorons la libération du camp d’Auschwitz. Ce mot, à lui seul, est devenu le symbole de la cruauté de l’homme, de la faillite de l’humanité. Et ce jour du 27 janvier, en même temps qu’il marque la découverte des carnages et des charniers, est devenu le jour de la délivrance.<br /> &nbsp;<br /> Délivrance des camps. Délivrance des corps émaciés, meurtris qui survivaient encore. Délivrance des peuples asservis et persécutés, qui avaient perdu tout espoir.<br /> &nbsp;<br /> <strong>Et pourtant, on ne se délivre pas et on ne se libère jamais des camps. On ne le peut pas. On ne le doit pas. Et je suis convaincu que les lycéens que nous rencontrions il y a un instant, avec notamment la ministre de l’Education nationale, se souviendront toujours. Ils me le disaient&nbsp;: ils sont marqués par cette expérience. Les camps sont là comme le pire de nos cauchemars. Et, aussi, comme le plus fort des commandements.</strong><br /> &nbsp;<br /> <strong>Le souvenir des camps nous dit de ne jamais cesser le combat. Pour que jamais plus le silence ne recouvre la vérité. Pour que jamais plus les mensonges ne trompent les consciences. Pour que jamais plus la haine de l’autre, des Juifs, le racisme, l’antisémitisme, ne puissent aveugler les hommes.<br /> &nbsp;<br /> Et ce combat est celui de chacun d’entre nous. C’est un combat de tous les instants, un combat que nous devons, ensemble, mener de front, sans faiblir, toujours guidés par la flamme du souvenir et par l’amour pour notre pays.<br /> &nbsp;</strong><br /> C’est le rôle du Mémorial, c’est le rôle des collectivités locales, et je salue bien sûr l’action de la ville de Paris. C’est le rôle de l’Etat, de la DILCRA, et de toutes ses institutions. C’est bien sûr le rôle de l’école, qui est là pour transmettre cette mémoire, pour construire de nouveaux citoyens, pour faire vivre nos valeurs.<br /> &nbsp;<br /> <strong>Et c’est un combat, malgré les temps difficiles, malgré les difficultés, que nous remporterons. Car il y va, tout simplement, de la République et de la France.</strong><br /> &nbsp;<br /> Je vous remercie.<br /> &nbsp;<br /> <br /> &nbsp;<br /> &nbsp;<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/01/20160127_discours_de_manuel_valls_premier_ministre_-_memorial_de_la_shoah.pdf" target="_blank">27 janvier 2016 Discours du Premier ministre au Mémorial de la Shoah</a> Fri, 29 Jan 2016 14:35:00 +0000 Gouvernement.fr Réunion avec les fédérations représentatives des taxis http://www.gouvernement.fr/partage/6303-communique-de-presse-de-manuel-valls-premier-ministre-reunion-avec-les-federations-representatives Manuel VALLS, Premier ministre, a de nouveau reçu l’ensemble des acteurs de la profession de taxis à Matignon, en présence de Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur, d’Alain VIDALIES, secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, du directeur de cabinet d’Emmanuel MACRON, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et de Laurent GRANDGUILLAUME, député de la Côte d’Or et chargé d’une mission de réflexion sur l’avenir économique de la profession.<br /> <br /> Il a rappelé que le Gouvernement était parfaitement conscient des lourdes difficultés que traverse la profession et a insisté sur sa ferme volonté de garantir la régulation du secteur des transports aux personnes en protégeant l’équité entre les différents acteurs.<br /> <br /> L’objectif du Gouvernement est de rétablir au plus vite les conditions d’une concurrence loyale et équitable entre les taxis et les autres modes de transports publics de personnes.<br /> <br /> S’agissant des plateformes qui contournent la loi, celles-ci doivent impérativement revenir dans le strict respect du droit. Les plateformes qui refuseront de se conformer aux règles seront sanctionnées, devront cesser leur activité et fermer leur site au terme des procédures judiciaires qui seront lancées. Le Gouvernement engagera toutes les voies judiciaires, en lien avec Jean-Jacques URVOAS, Garde des Sceaux, ministre de la Justice.<br /> <br /> Le Premier ministre a rappelé que le Gouvernement avait tenu ses engagements et pris un décret instaurant un droit de communication à l’administration des coordonnées de l’ensemble des professionnels mis en relation avec des clients par ces plateformes. Cette disposition est déjà appliquée et donne lieu à de nombreux contrôles, dans le cadre de procédures fiscales et de vérification du paiement des cotisations sociales. Par ailleurs, la loi du 1er octobre 2014 relative aux taxis et véhicules de transport avec chauffeurs prévoit la transmission annuelle à l’administration de la liste de l’ensemble des véhicules et conducteurs opérant sur les plateformes numériques. Celles-ci seront immédiatement mises en demeure de respecter leurs obligations, par un courrier qui sera rendu public et en particulier la transmission de ces listes.<br /> <br /> Le Gouvernement veillera particulièrement à réprimer tout détournement des dispositions de la loi LOTI sur les transports publics de personnes. Par ailleurs, le secrétaire d’Etat aux Transports, élaborera un tronc commun pour les examens de taxis et véhicules de transport avec chauffeurs.<br /> <br /> Une politique de contrôle pluridisciplinaire pilotée par les préfets sera mise en œuvre dès la semaine prochaine dans les 12 départements les plus concernés par la concurrence déloyale. Pour faciliter les contrôles, un travail sera conduit par le secrétaire d’Etat aux Transports pour améliorer l’identification des véhicules de transport avec chauffeurs. Une réunion entre Laurent GRANDGUILLAUME et les organisations professionnelles de taxis aura lieu chaque semaine pour constater ensemble les progrès du contrôle et de la diminution de la concurrence déloyale et les voies d’amélioration.<br /> <br /> Concernant l’avenir à moyen et long terme de la profession, le Gouvernement a pris la mesure de l’inquiétude qui traverse les taxis. Le Premier ministre a rappelé combien il était attaché à la profession de taxi. La question des différents modèles économiques, de la construction des revenus, des coûts et des charges, des variations de valeur des licences, de la revendication d’une indemnisation de la profession, du transport de malades assis et de l’exercice régional de l’activité des véhicules de transport avec chauffeurs, en vue de la mise en place d’un équilibre économique durable, doit être analysée objectivement. Ce travail devra avoir été achevé avant la fin du mois de février. Une première réunion aura lieu dès la semaine prochaine avec Laurent GRANDGUILLAUME.<br /> <br /> S’agissant de la prise en charge des situations de détresse des taxis, comme il l’avait déjà indiqué aux représentants des fédérations de taxis le 26 janvier, Manuel VALLS a demandé aux ministres concernés de mettre en place sans délai, à l’échelle de tout le territoire, des cellules départementales d’examen des situations individuelles, de manière à proposer aux entreprises et salariés concernés les solutions financières appropriées.<br /> <br /> Enfin, le Premier ministre a indiqué aux fédérations des taxis que si la porte du Gouvernement était toujours ouverte pour les écouter, il importait désormais de mettre fin au conflit, de rétablir un service de qualité pour tous les usagers, la liberté de circulation de tous et de trouver des solutions réalistes et durables. Le droit de manifester est une liberté fondamentale, mais qui n’autorise ni débordements ni violences.<br><a href="http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2016/01/28.01.2016_communique_de_presse_de_manuel_valls_premier_ministre_-_reunion_avec_les_federations_representatives_des_taxis.pdf" target="_blank">Communiqué du 28 janvier 2016 Réunion avec les fédérations représentatives des taxis</a> Fri, 29 Jan 2016 06:09:00 +0000 Gouvernement.fr