Photo de Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon avec des étudiants dans la nouvelle résidence Jean Zay à Avignon
28 septembre 2015 - Actualité

Réussite étudiante : "Nous avons une grande ambition pour l’université française"

Le Premier ministre s’est rendu à Avignon, le 28 septembre 2015 pour la rentrée universitaire. Avec Najat Vallaud-Belkacem, Thierry Mandon et Patrick Kanner, il a inauguré la nouvelle résidence étudiante Jean Zay intégrée au campus de l'Agroparc d'Avignon. Face aux enjeux que représente la réussite du plus grand nombre d’étudiants, le Premier ministre a annoncé qu’il n’y aura pas, en 2016, de prélèvement sur le fonds de roulement des universités.
 
Avec 1 à 2 % d’étudiants supplémentaires chaque année, l’enseignement supérieur compte à la rentrée 2015 plus de 2,5 millions d'inscrits. Soit une hausse de 2,8 % depuis 2012. "C'est une chance" pour l'université s'est félicité le Premier ministre qui a rappelé les mesures en faveur d’un accès démocratisé à l’enseignement supérieur. "Pour la première fois, un étudiant sur quatre, des classes moyennes et populaires", peut prétendre entrer en études supérieures. D’autant, que depuis 2012, les "bourses sur critères sociaux bénéficient de 500 millions d’euros supplémentaires", a-t-il rappelé lors de son discours à l'université d'Avignon.
 

Cette démographie positive est une chance, mais aussi "une très grande responsabilité", a souligné le Premier ministre, qui a décidé qu'aucun prélèvement sur les fonds de roulement des universités ne sera effectué en 2016, comme ce fut le cas en 2015. L'effort budgétaire en 2015 "n'avait pas été facile à réaliser", a constaté Manuel Valls. Pour cette rentrée, et malgré un contexte budgétaire contraint, l’Etat a décidé de consentir un effort exceptionnel en faveur de l’enseignement supérieur et de la recherche avec 100 millions supplémentaires au budget 2016.

 

 
L’Etat mobilisera 100 millions d’euros supplémentaires pour le budget de l’enseignement supérieur et de la recherche. Cette mesure sera introduite au cours du débat parlementaire sur la loi de finances pour 2016.
Manuel Valls, 28 septembre 2015



un logement pour tous les étudiants

 
La construction de logements étudiants à caractère social est une priorité de l’action du Gouvernement.  42 500 places nouvelles seront livrées d’ici au 31 décembre 2017 dans le cadre du #plan40 000. 50 % des objectifs de construction de logements étudiants seront atteints en décembre 2015. Après 11 912 places livrées en 2013 et 2014, ce sont 8 810 places supplémentaires qui sont créées en 2015, soit un total de 20 722 places au total créées en 3 ans, dont 10 270 en gestion Crous.



Le Premier ministre a également rappelé le principe de la généralisation de la #Clé, la caution locative étudiante : l’Etat se portera garant d’un étudiant au cas où ce dernier en manquerait. Ce dispositif devrait bénéficier à 10 000 étudiants d'ici à fin 2015, contre près de 3 000 en 2014.

 


100 000 étudiants salariés seront enfin concernés par l'entrée en vigueur, le 1er janvier 2016, de la prime d’activité. Créée par la loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi, la nouvelle prime d’activité, issue de la fusion du RSA activité et de la prime pour l’emploi, est destinée à compléter le revenu des travailleurs aux revenus modestes. Elle sera accessible aux étudiants qui travaillent, et dont les revenus dépassent 0,78 fois le Smic (soit environ 900 euros net mensuels) au cours des trois derniers mois.