29 août 2016 - Actualité

12 infos à connaître sur la #Rentrée2016

Mise en œuvre de la réforme du collège, application des nouveaux programmes, déploiement du plan numérique ou rémunération des enseignants, la rentrée 2016-2017 est riche en nouveautés. En voici 12 à connaître.
 

1. La réforme du collège entre en vigueur

Le nouveau collège renforce l’acquisition des savoirs fondamentaux à travers une organisation qui maintient l’ensemble des horaires disciplinaires tout en développant de nouvelles pratiques pédagogiques, l’accompagnement personnalisé et les enseignements pratiques interdisciplinaires.
Les marges d’initiative données aux enseignants (20 % du temps) et les moyens supplémentaires (4 000 postes sur deux ans) permettront de mieux tenir compte des spécificités de chaque élève pour permettre la réussite de tous : temps d’apprentissage en petits effectifs, interventions conjointes d’enseignants. Le nouveau collège donne aussi aux élèves de nouvelles compétences adaptées au monde actuel : langues vivantes apprises plus précocement (LV2 en 5e soit +54 h d’enseignement), travail en équipe et exercices d’expression orale plus réguliers, compétences numériques.
Le diplôme national du brevet s’enrichit avec l’évaluation des sciences lors des épreuves écrites et avec une épreuve orale et une cérémonie de remise des diplômes.

En savoir plus sur la réforme du collège

 picto illustrant la rémunération des enseignants2. Les enseignants sont mieux rémunérés

L’indemnité de suivi et d’accompagnement des élèves (Isae) est portée à 1200 euros pour les enseignants dans le premier degré dès septembre 2016, soit l’équivalent de l’indemnité pour le second degré. Par ailleurs, dans le cadre du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) dans la fonction publique, la rénovation et la revalorisation des carrières des personnels du ministère sont engagées, à partir du 1er janvier 2017.
   

picto illustrant les nouveaux programmes de la rentrée scolaire 20163. Les élèves du CP à la 3e vont plancher sur de nouveaux programmes

Après les programmes de maternelle et l’enseignement moral et civique, mis en œuvre l’an dernier, ce sont tous les nouveaux programmes de la scolarité obligatoire qui entrent en application. Cohérents et progressifs, ils permettront à chaque élève d’acquérir le socle commun : apprentissages fondamentaux en CP, CE1, et CE2, consolidation de ces connaissances en CM1, CM2 et 6e puis approfondissement en 5e, 4e et 3e. (au-delà des 10 heures de français hebdomadaires, 10 heures sont consacrées à des activités quotidiennes d’oral, de lecture et d’écriture).

picto illustrant les 60000 postes créés d'ici 2017
4. Les 60 000 postes créés seront atteints avec la loi de finances 2017

Le Gouvernement s’est engagé à créer 60 000 postes, dont 54 000 dans l’Éducation nationale d’ici à 2017 au titre de l’enseignement scolaire. Engagée dès la rentrée 2012, la refondation de l’École a déjà permis, sur la période 2012-2016, la création de 42 338 emplois (10 711 postes supplémentaires pour cette seule rentrée 2016). Conformément aux engagements, les 60 000 postes seront donc atteints avec le projet de loi de finances 2017.
 

picto illustrant la priorité donnée au premier cycle
5. Les dispositifs « plus de maîtres que de classes » et « scolarisation avant l’âge de trois ans » sont renforcés en éducation prioritaire

La priorité au primaire se traduit par 19 328 postes créés depuis 2012, soit 1 poste pour 5 élèves supplémentaires. Les nouveaux cycles d’enseignements conçus sur 3 ans mettent l’accent sur les fondamentaux, et les dispositifs "plus de maîtres que de classes" et "scolarisation avant l’âge de 3 ans" sont renforcés en éducation prioritaire pour réduire les inégalités. La première langue vivante est généralisée dès le CP.

Sécurité dans les établissements scolaires : anticiper, sécuriser, savoir réagir

Une semaine avant la rentrée scolaire, le 1er septembre prochain, Najat-Vallaud Belkacem, Bernard Cazeneuve et Stéphane Le Foll on... [Lire la suite]
mercredi 24 août 2016

 

picto illustrant le nouveau livret scolaire unique
6. Un livret scolaire unique permet de suivre le parcours des élèves

Un nouveau livret scolaire unique du cours préparatoire (CP) à la troisième est créé. Plus simple et plus lisible, il sera également accessible en ligne. Il permettra un suivi tout au long de la scolarité obligatoire de l’évaluation d’un élève, et comprendra aussi les attestations obtenues (premiers secours, sécurité routière, savoir nager, etc.

picto illustrant l'augmentation des bourses lycéennes
7. Les bourses lycéennes augmentent de 10%

Pour la justice sociale, les bourses des lycéens augmentent de 10 %. Une bourse pour les raccrocheurs de 16 à 18 ans qui reprennent leurs études pour obtenir un diplôme est aussi créée. Les fonds sociaux augmentent cette année encore et sont portés à 49,3 millions d’euros (soit une augmentation de plus de 40% sur 2 ans). Par ailleurs, l’aide à la recherche du premier emploi (ARPE) permet désormais d’accompagner financièrement la période d’insertion professionnelle, qui sépare la sortie des études et l’accès au premier emploi, pour les jeunes diplômés de moins de 28 ans disposant de faibles ressources.
 

picto illustrant les 25 territoires engagés dans la mixité sociale
8. 25 territoires pilotes s’engagent pour plus de mixité sociale

Grâce à l’impulsion donnée par le ministère, 25 territoires pilotes dans 21 départements sont actuellement engagés dans des projets visant à renforcer la mixité sociale. Une douzaine de ces projets sont opérationnels dès cette rentrée scolaire et accompagnés au plan scientifique afin de mesurer les effets des solutions retenues.

                             
Picto illustrant les +24% d'élèves en situation de handicap sont scolarisés en milieu ordinaire9. +24% d'élèves en situation de handicap sont scolarisés en milieu ordinaire

En 2015-2016, 278 978 enfants en situation de handicap ont été scolarisés dans les écoles et établissements relevant du ministère de l’Éducation nationale (public et privé) : 160 043 dans le premier degré et 118 935 dans le second degré. Depuis 2012, ce sont 24 % d’élèves en situation de handicap supplémentaires qui sont scolarisés en milieu ordinaire.
 

Picto illustrant le nouveau parcours éducatif de santé10.  Le nouveau parcours éducatif de santé apprend aux enfants à prendre soin d’eux-mêmes

Le nouveau parcours éducatif de santé (PES), instauré pour tous les élèves, de la maternelle au lycée, est structuré autour de trois axes : éducation à la santé, prévention et protection. L’égalité entre les filles et les garçons en est un enjeu transversal majeur. En outre, l’effort budgétaire est poursuivi avec la création d’emplois d’assistantes sociales et de personnels de santé.

Picto illustrant le droit au retour à la formation11. Le droit au retour en formation monte en puissance

Depuis le lancement du plan de lutte contre le décrochage scolaire en novembre 2014, bien que les résultats soient encourageants, les sorties sans qualification sont néanmoins encore trop nombreuses (110 000 jeunes sortent chaque année de l’école sans diplôme contre 136 000 il y a cinq ans). La mobilisation de l’École et de ses partenaires est donc amplifiée. Le dispositif "parcours aménagé de formation initiale" pour raccrocher les jeunes de 15 à 19 ans, expérimenté pendant l’année scolaire 2015-2016, est généralisé dans les académies.

Picto illustrant le numérique à l'école
12 . Numérique à l'école : 1 collège sur 4 est équipé

A partir de cette rentrée, 25% des collèges (plus de 200 000 élèves équipés) et 1 800 écoles répartis sur l’ensemble du territoire entrent pleinement dans le plan numérique, dont le déploiement se poursuivra pour les rentrées 2017 et 2018 (un nouvel appel à projets sera lancé en octobre 2016). Pour chaque euro investi par le département pour l’achat d’équipements mobiles, l’État verse un euro. Dès la classe de 5e, les élèves se verront enseigner le code informatique.