"Il faut respecter le dialogue social et les accords majoritaires"