Un nouveau départ pour l'Observatoire de la parité