Refondons l'École de la République : 3 questions au ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon