"Il y a un cap et ce cap c’est le mouvement, c’est la réforme pour l’intérêt général"