Original du décret de création du drapeau tricolore
Original du décret de création du drapeau tricolore - © Archives nationales, A/1022/30
Le drapeau tricolore : portrait de Louis Philippe - Estampe de François Georgin, 1830
Le drapeau tricolore : portrait de Louis Philippe - Estampe de François Georgin, 1830 - © BNF/Gallica
15 Février 1794 - Galerie

Naissance par décret du drapeau bleu, blanc, rouge

La première fois que les trois couleurs bleu, blanc, rouge ont été portées ensemble, ce n’est pas sous forme de drapeau, mais sous forme de cocarde. Arborée par les révolutionnaires de 1789, cette cocarde est la marque distinctive des 48 000 hommes de la Garde nationale parisienne qui vient d’être créée, et dont La Fayette devient le commandant général, le 15 juillet 1789.
 
Dès le 17 juillet 1789, trois jours après la prise de la Bastille, le maire de Paris, Jean Sylvain Bailly, demande à Louis XVI d’arborer cette cocarde tricolore, symbole de "l’alliance auguste et éternelle entre le monarque et le peuple". Le bleu, le blanc et le rouge ne représentent-ils pas le mariage entre le blanc du royaume de France et le rouge et le bleu du blason de la ville de Paris, épicentre de la Révolution française ?
 
Le 24 octobre 1790, l’Assemblée constituante décide que les vaisseaux de guerre et les navires de commerce porteront un pavillon avec les trois couleurs disposées en trois bandes verticales. Cela pour se différencier du pavillon néerlandais qui a les mêmes couleurs, mais disposées à l’horizontale.
 
Il faut encore attendre quatre ans pour que le drapeau ne prenne sa forme définitive, le 15 février 1794 (27 pluviôse an II), par décret de la Convention nationale (voir ci-contre l’original du décret) : "Le pavillon national sera formé des trois couleurs nationales, disposées en trois bandes égales, posées verticalement, de manière que le bleu soit attaché à la gaule du pavillon, le blanc au milieu, et le rouge flottant dans les airs."
 
Le drapeau tricolore disparaît sous la Restauration, de 1814 à 1830. Mais le 30 juillet 1830, au lendemain des Trois Glorieuses, Louis-Philippe fait œuvre de réconciliation nationale en reprenant le drapeau tricolore qui reste l’emblème national de la France jusqu’à nos jours.