25 novembre 2016 - Vidéo

Mission Andromède : le 21 octobre 2001, Claudie Haigneré est la première femme française et européenne à s’envoler à bord de la Station spatiale internationale (ISS)

Le dimanche 21 octobre 2001, le véhicule Soyouz décolle avec succès, à 10h59, heure de Paris (08h59GMT) du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, emportant à son bord Claudie Haigneré, ingénieur de bord n° 1, accompagnée des deux autres membres d’équipage de la mission “Andromède”, les astronautes russes Victor Afanassiev, commandant de la mission, et Constantin Kozeev, ingénieur de bord.
Il s’agit du second séjour dans l’espace de Claudie Haigneré, astronaute française de l’ESA (Agence spatiale européenne), qui a déjà passé seize jours sur la station Mir en 1996. Elle est la première femme non russe à voler comme ingénieur dans une capsule Soyouz, la seule femme française à avoir séjourné dans l’espace, et sera la première femme européenne à séjourner à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Après un voyage de deux jours, le mardi 23 octobre, le véhicule Soyouz atteint la Station spatiale internationale (à 10h44 GMT). Après ouverture de l’écoutille reliant le vaisseau russe à la Station spatiale (à 12h16 GMT), l’astronaute française de l’ESA pénètre dans la station orbitale sous les yeux du Premier ministre Lionel Jospin, alors en visite officielle à Moscou. Et comme évoqué dans le reportage, ils peuvent communiquer un court instant.  

L’équipage d’Andromède, mission lancée à l’initiative du ministère français de la Recherche et conduite par le CNES (Centre national d’études spatiales), doit notamment remplacer la capsule Soyouz de secours de l'ISS et mener un certain nombre d'expériences scientifiques dans les domaines de l’observation de la Terre, de l’étude de l’ionosphère, des sciences de la vie ainsi que des sciences de la matière.

Mission accomplie, après dix jours dans l’espace, Claudie Haigneré atterrit sans encombre en compagnie de ses deux coéquipiers russes à 180 km au sud-est de la ville kazakhe de Djegazkan, le 31 octobre 2001 (4h59 GMT).