18 octobre 2016 - Vidéo

La prise en charge du risque de radicalisation en milieu scolaire - Véronique Gasté, Cheffe de bureau - Enseignement scolaire

Les établissements scolaires ont un rôle déterminant dans la construction d’élèves-citoyens. Le Ministère de l’Education Nationale encourage ainsi les activités pédagogiques et éducatives qui permettent aux élèves de développer une pensée critique vis à vis des discours radicaux, notamment sur les réseaux sociaux. En sus de ce travail de prévention, les personnels de l’Education Nationale sont outillés et formés pour identifier les situations à risque et les signaler. En milieu scolaire, des cellules de veille sont mises en place par les chefs d’établissement pour repérer les signaux habituels d’un risque de déshérence et de désaffiliation. Les situations sont analysées et font l’objet de propositions d’accompagnement en lien avec l’inspecteur d’Académie, les référents radicalisation de l’Education Nationale et la cellule de suivi préfectorale.