5 juin 2014 - Vidéo

Réforme territoriale : "passer enfin des mots aux actes"

Le Premier ministre à répondu au sénateur Jean-Pierre Raffarin (UMP) sur la réforme territoriale jeudi 5 juin 2014.
Notre organisation est devenue trop complexe, souvent illisible, ce qui n'enlève rien à l'engagement des élus sur le terrain, mais ce constat est partagé par tout le monde sur tous les bancs.

Manuel Valls a rappelé le rapport qu'avait rédigé Jean-Pierre Raffarin avec Yves Krattinger, rapport qui appelait à une réforme d'ampleur de notre organisation territoriale. "Vous y affirmiez la nécessité de regrouper les régions, la mission menée par Edouard Balladur il y a quelques années faisait aussi ce constat." "Il y a un débat partout, sur tous les bancs, dans toutes les formations, mais cette réforme on en parle mais on ne la fait pas", fait observer Manuel Valls qui souhaite maintenant "passer des mots aux actes".

"Parler d'acte 1 de la recentralisation, c'est un bon mot, mais c'est faux", a aussi rétorqué le Premier ministre. Au contraire, la réforme prévoit de "renforcer le rôle des collectivités territoriales, renforcer la démocratie locale et faire des territoires les moteurs du redressement économique indispensable pour notre pays."

Deux projets de loi, l'un sur les compétences, l'autre sur le périmètre des régions, seront présentés en Conseil des ministres le 18 juin, a-t-il aussi rappelé.