26 juillet 2016 - Communiqué

Remise du rapport de Geneviève Fioraso sur l'avenir du secteur spatial

Le Premier ministre s’est vu remettre aujourd’hui, en présence de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, le rapport parlementaire de Geneviève Fioraso, députée de l’Isère, sur l’avenir du secteur spatial français.
 
Ce rapport souligne combien le secteur spatial vit une double révolution : celle du numérique, avec de nouveaux acteurs qui investissent dans le secteur spatial, considéré avec la santé comme le plus grand pourvoyeur de données valorisables (big data) ; la concurrence américaine et de pays émergents qui se traduit par une réduction des coûts des infrastructures de lancement et des satellites.
 
Geneviève Fioraso propose d’en faire une opportunité de changement en s’appuyant sur les atouts scientifiques, technologiques et industriels qui donnent à la France un "leadership" européen. Les propositions formulées dans son rapport répondent à cinq grands enjeux identifiés :
 
  • L’accélération de l’ouverture du spatial à une approche guidée par les applications et ouverte aux acteurs du numérique et à leur culture ;
  • Le renforcement de l’autonomie stratégique de la France et de l’Europe, en priorité pour les lanceurs et pour les satellites contribuant aux capacités de renseignement et d’action de la Défense ; 
  • Le soutien public à une filière qui constitue un des investissements d’avenir à fort potentiel pour l’économie ; 
  • Le développement de la coopération entre les grands acteurs français pour la mutualisation de l’effort de recherche et développement et la conquête de marchés à l’export ; 
  • La nécessité de sensibiliser les décideurs publics et le grand public sur les applications concrètes du spatial. 

Le Premier ministre a souligné l’intérêt de ce rapport et de ses conclusions notamment dans la perspective de la préparation du conseil ministériel de l’ESA en fin d’année à Lucerne. Il a particulièrement été sensible à l’idée d’ouverture du secteur aux acteurs du numérique et à leur méthode et il a demandé aux différents ministères impliqués de s’appuyer sur les conclusions du rapport dans la conduite de la politique spatiale française.
 
Communiqué de presse du Premier ministre - Remise du rapport de Geneviève Fioraso sur l'avenir du secteur spatial