2 juin 2016 - Vidéo

"J'ai voulu me rendre à Nemours pour marquer ma solidarité auprès des habitants sinistrés"

Manuel Valls s’est rendu, jeudi 2 juin 2016 au matin, à Nemours, en Seine-et-Marne, une des villes les plus touchées par les intempéries. Le Premier ministre y a délivré un message de solidarité et de vigilance à l’égard des habitants sinistrés. Il a également annoncé que l’État allait débloquer un fonds exceptionnel de soutien, et souhaité que toutes les démarches puissent être mises en œuvre le plus tôt possible.
Alors qu’une partie de la France subit d'importantes inondations en raison des fortes précipitations des derniers jours, le Premier ministre a tenu à exprimer sa solidarité à l’égard des habitants sinistrés en se déplaçant à Nemours, ce 2 juin 2016.
 
Manuel Valls est venu y délivrer un double message : un message de solidarité, tout d'abord pour l’ensemble des habitants des départements et communes concernés. Le Premier ministre a salué à cet égard l’élan de solidarité généralisé des associations et des bénévoles tout comme la qualité d’intervention des services publics. Un message de vigilance, ensuite, car les pluies ne sont pas encore terminées. Un état de la situation a été dressé suite à une réunion au centre opérationnel de gestion interministérielle des crises (Cogic), avec les préfets. Celle-ci est stabilisée dans le Nord-Pas-de-Calais et dans l’est de la France, mais encore instable dans les régions Centre et Île-de-France.
 
Le Premier ministre est aussi venu affirmer l’engagement de l’État. Il a souhaité que toutes les procédures de catastrophe naturelle puissent être engagées pour que le Conseil des ministres les mettre en œuvre, dès mercredi prochain. Outre les fonds de solidarité pour les collectivités territoriales, Manuel Valls a annoncé la création d'un fonds exceptionnel de soutien pour venir en aide aux sinistrés. L’État sera au rendez-vous de la solidarité avec la région Île-de-France, les départements et les communes concernées.