10 février 2016 - Vidéo

Révision constitutionnelle : "C'est une réforme qui vise à protéger la Nation et nos compatriotes"

Manuel Valls s’est dit "satisfait" de l’adoption, par 317 députés ce 10 février, du projet de loi constitutionnelle de protection de la Nation.
"Même s'il ne s'agissait que de franchir une première étape tout à fait essentielle, après un long débat, mais c'est normal, l'Assemblée nationale non seulement a approuvé cette révision de la Constitution mais le vote est au-dessus des 3/5e nécessaires pour obtenir la révision de la Constitution", a souligné le Premier ministre au sortir de l’hémicycle.
Ce projet de réforme, annoncé par le président de la République devant le Congrès le 16 novembre dernier, constitutionnalise l’état d’urgence et inscrit la déchéance de nationalité pour les terroristes dans notre texte fondamental. "C’est une réforme qui vise à protéger la Nation et nos compatriotes", a rappelé Manuel Valls. "Parce que nous sommes en guerre, il faut se rassembler, et une grande majorité des parlementaires ont considéré que ce rassemblement s’imposait au-delà des querelles partisanes ; les Français n’auraient pas pardonné, et ne pardonneront pas à ceux qui ne se hissent pas à la hauteur des responsabilités."
Le débat et le travail sur cette révision de la Constitution se poursuivront au Sénat le mois prochain, a-t-il enfin expliqué.