21 octobre 2015 - Vidéo

"Ceux qui veulent tordre le bras à la justice s’exposent à une réponse d’une extrême fermeté"

"Ceux qui ont agi hier à Moirans et au centre pénitentiaire d'Aiton doivent s'attendre à être implacablement recherchés et poursuivis en justice", a déclaré Manuel Valls lors des questions d’actualité à l’Assemblée nationale, mercredi 21 octobre. Le Premier ministre a affirmé que "ceux qui veulent tordre le bras à la justice, tordre le bras aux forces de l’ordre, tordre le bras à la République s’exposent à une réponse d’une extrême fermeté."