7 septembre 2015 - Vidéo

E10 - Leçon de vie

Suite à un faux mouvement au squash, Vincent est contraint d’utiliser des béquilles. A l’hôpital où il a rendez-vous suite à cet accident, il entame la conversation dans la salle d’attente avec la maman d’Hugo, venu lui aussi en consultation. Vincent lui avoue avoir bien du mal à se déplacer depuis qu’il est blessé. Heureusement que l’hôpital est doté de portes coulissantes ! Un problème que connait bien la maman d’Hugo : son fils se déplace en fauteuil roulant.

Les personnes handicapées ne sont pas les seules à bénéficier de l’accessibilité des lieux publics comme les hôpitaux. Tout le monde peut, dans sa vie, se retrouver en situation de mobilité réduite, suite à un accident ou une blessure parfois anodine. Des aménagements comme des portes coulissantes permettent aux personnes en fauteuil roulant mais aussi en béquilles, ou tout simplement aux jeunes parents avec poussette, de se déplacer plus facilement.

Voix off : Une meilleure compréhension de l'accessibilité avec Plus belle la vie « ensemble ».
Audiodescription : S'appuyant sur des béquilles, Vincent franchit les portes coulissantes d'un hôpital. A l'intérieur, il s'arrête devant une femme brune assise dans un couloir.
Vincent : Bonjour !
Femme : Bonjour.
Audiodescription : Il s'assoit à côté d'elle.
Vincent : Ça, c'est le squash ! J'ai voulu démarrer trop vite et… clac !! C'est très douloureux.
Femme : Eh oui !
Vincent : Heureusement qu'ils ont des portes coulissantes ici parce qu'avec les béquilles, ça aurait été compliqué, vous voyez ce que je veux dire !
Femme : Oui, oui, je vois bien.
Vincent : Et vous, vous êtes là pour.... ?
Femme : Ah ! J'ai accompagné Hugo, mon fils.
Audiodescription : Un enfant lourdement handicapé, en fauteuil roulant, sort d'une pièce avec un médecin.
Médecin : Tout va bien, pas de problème !
Femme : Merci ! Au revoir Docteur.
Vincent : Je peux vous aider ?
Femme : Oh non ! Avec les portes coulissantes, ça va tout seul. Merci. Bonne journée !
Audiodescription : Hugo et sa mère sortent de l'hôpital ; les portes coulissantes se referment. 
Voix off: C'était Plus belle la vie « ensemble ». 
Fin