7 septembre 2015 - Vidéo

E08 - A côté des autres

Il n’est pas toujours facile d’échanger quand on ne parle pas la même langue. A fortiori lorsqu’il s’agit de la langue des signes ! Barbara, la serveuse du Mistral, ne s’était apparemment pas préparée à devoir communiquer avec des personnes malentendantes et se rend compte que ce n’est pas facile d’être exclue des conversations.

L’accessibilité c’est permettre l’accessibilité de tous à tout, pour justement éviter ces situations d’exclusion. Même s’il faut parfois y être confronté comme Barbara pour en prendre pleinement conscience... Ainsi, parler la langue des signes française (LSF) ou le langage parlé complété (LPC) peut s’avérer aussi utile qu’une langue étrangère, notamment dans des domaines d’activité comme la restauration, où le contact avec les clients est primordial. 

Voix off : Une meilleure compréhension de l’accessibilité avec Plus belle la vie « ensemble ».
Audiodescription : Attablés au bar du « Mistral », quatre jeunes gens parlent en langage des signes. Un journal avec une photo est étalé devant eux. Barbara s’approche.  Elle regarde le journal et désigne la photo.
Barbara : On le connaît, lui ! Il est déjà venu ici en fait pour boire un coup ! C’est marrant par contre, parce que sur cette photo, on ne le reconnaît pas du tout. 
(Les jeunes gens continuent à parler en langage des signes sans prêter attention à ses propos)
Moi j’aimais bien écouter ses émissions. Il a été marié, non ? Il a été marié… Eh bien je vais vous apporter l’addition… Prenez votre temps.
Audiodescription : Elle retourne derrière le comptoir et regarde un site sur sa tablette « j’apprends le langage des signes ». Elle regarde le signe « merci », puis s’entraîne à faire le signe « bonjour » en mettant une main devant sa bouche. Les jeunes gens l’observent.
 Voix off : C’était Plus belle la vie « ensemble ».
Fin