22 août 2015 - Communiqué
Contenu publié sous le Gouvernement Valls II du 26 Août 2014 au 10 Février 2016

Sécurité de tous dans les transports en commun

Manuel Valls, Premier ministre, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, et Alain Vidalies, Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, confirment la pleine mobilisation de l’État pour assurer la sécurité de tous dans les transports en commun.


Manuel Valls, Premier ministre, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, et Alain Vidalies Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, se sont entretenus aujourd’hui avec les principaux opérateurs de transports collectifs sur les mesures de vigilance en vigueur.

Face au haut niveau de menaces qui continue de peser sur le pays, le Gouvernement rappelle la pleine mobilisation des services de l’État pour assurer la sécurité de tous en tous points du territoire, notamment dans les transports en commun.

Le plan Vigipirate actuellement en vigueur, relevé au niveau maximum en Île-de-France depuis le 7 janvier 2015 sur décision du Premier Ministre, se traduit dans les transports par des patrouilles fréquentes dans les gares et aérogares, par la multiplication des contrôles d’identité, l’inspection visuelle des bagages et par la diffusion de messages de vigilance.

Le ministre de l’Intérieur a rappelé à tous les préfets les principes de vigilance et de surveillance des gares et de leurs abords sur l’ensemble du territoire national. Ces instructions valent pour l’ensemble des transports : aérogares, stations de métro et de RER, tramways, dans le cadre de la posture Vigipirate en vigueur.

Le Gouvernement rappelle que cette vigilance et cette surveillance sont assurées par 7 000 militaires mobilisés dans le cadre de l’opération Sentinelle, par l’ensemble des forces de l’ordre, ainsi que par les services de sécurité de la SNCF et de la RATP, également armés, composés respectivement de 3 000 et 1 250 agents. Ces moyens humains sont appuyés par un dispositif complet de vidéosurveillance.

Au total, 30 000 policiers, gendarmes et militaires sont affectés à la protection de 5 000 lieux sensibles sur l'ensemble du territoire, dont les gares et aéroports.

Manuel Valls, Premier ministre, s’est entretenu aujourd’hui avec Guillaume Pepy, Président du Directoire de la SNCF, pour un point sur les dispositifs de sécurisation mis en œuvre sur le territoire. L’ensemble des agents du groupe ferroviaire sont pleinement mobilisés pour assurer la sûreté de tous les voyageurs. La sécurité dans les transports repose aussi sur la vigilance des citoyens. La SNCF renforcera ainsi le nombre et la visibilité des messages de vigilance dans les gares. Elle mettra également en place un numéro national de signalement des situations anormales, auquel répondront des personnels spécialement formés pour évaluer la nature de la menace et déclencher les actions utiles.
Sécurité de tous dans les transports en commun