10 mars 2015 - Vidéo

Fin de vie : " Sur ces sujets-là, je le crois, il faut être capable de se rassembler "

Manuel Valls est revenu, mardi 10 mars à l'occasion des questions d'actualité à l'Assemblée nationale, sur la proposition de loi créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie, "un sujet qui concerne tous les Français et touche à notre intimité".
Le Premier ministre a rappelé que cette proposition, dont l'examen a débuté à l'Assemblée, "constitue une réforme ambitieuse qui concerne en première lieu le malade dont les souffrances doivent être épargnées et dont les volontés doivent être respectées. Une réforme qui affirme le respect des directives anticipées par les médecins, une réforme qui consacre le droit à mourir paisiblement dans la dignité et sans souffrances".

"Sur ces sujets-là, je le crois, il faut être capable de se rassembler et j'ai le sentiment, qu'à partir du texte de la propositon de loi, qui est équilibrée, nous pouvons le faire et c'est le plus important, ensemble", a-t-il affirmé.