1 décembre 2014 - Infographie

La mixité des métiers, c'est bon pour l'emploi!

Contenu publié sous le Gouvernement Valls II du 26 Août 2014 au 10 Février 2016
Infographie sur la mixité des métiers - voir en plus grand
> Version texte de l'infographie
  • La mixité des métiers, c'est bon pour l'emploi !
    Dans de nombreux secteurs qui embauchent, des difficultés de recrutement pourraient reculer en faisant progresser la mixité des métiers.
     
    Exemples
     
    Dans ces métiers, les entreprises éprouvent des difficultés à recruter. Et pourtant, les hommes ou les femmes y sont sous-représentés.
     
    Ingénieur(e) informatique, recrutement jugé difficile à 61,1 % - 20 % de femmes, 80 % d’hommes
    Boucher(ère), charcutier(ère), boulanger(ère), recrutement jugé difficile à 50,4 % - 18 % de femmes, 82 % d’hommes
    Conducteur(rice) d’engins du bâtiment et des travaux publics, recrutement jugé difficile à 45,9 % - 1 % de femmes et 99 % d’hommes
    Aide à domicile, aide ménager(ère), recrutement jugé difficile à 64,5 % - 97 % de femmes, 3 % d’hommes
    Professions paramédicales, recrutement jugé difficile à 53,8 % - 73 % de femmes, 27 % d’hommes
    Assistant(e) maternel(le), recrutement jugé difficile à 58,4 % - 99 % de femmes, 1 % d’hommes.
     
    Pour plus de mixité, depuis l’orientation des jeunes jusqu’au développement des carrières tout au long de la vie, le gouvernement agit.
     
    Objectif : passer de 12 % de métiers mixtes en 2014 à 33 % en 2025.
     
    Actions
     
    Accords avec les secteurs professionnels
    - sensibilisation à la mixité
    - respect de l’égalité
    Accords avec Pôle emploi
    - mixité des offres et des candidatures
    - sensibilisation du personnel
     
    Plus de mixité dans l’orientation des jeunes
    Sensibilisation grand public avec le soutien de la campagne « au travail, c’est le talent qui compte » de la fondation FACE
     
    Pour en savoir plus : femmes.gouv.fr
     
    Les sources :
    France Stratégie pour tout le travail de synthèse,
    INSEE 2009-2011 pour les pourcentages femmes/hommes dans les métiers
    Pôle emploi 2014 pour les difficultés de recrutement (plus précisément l’enquête BMO, « Besoins en Main d’œuvre)