17 octobre 2014 - Communiqué

Le Gouvernement renforce l'organisation interministérielle face à la crise Ebola

Face à l’ampleur de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, la France a décidé de renforcer son dispositif de réponse international et national. 

Le Premier ministre a désigné le Professeur Jean-François Delfraissy, actuellement Président de l’ANRS, comme coordinateur de l’ensemble des opérations internationales et nationales de réponse à cette crise. Il s’appuiera sur trois responsables couvrant les trois grands champs d’intervention : Mme Christine Fages, diplomate, pour les actions internationales, le Professeur Thierry Debord pour les actions de veille, préparation et intervention sanitaire, les aspects scientifiques et de recherche, et le Préfet Pierre Lieutaud, pour les opérations sur le territoire national.

Au plan international, la France met tout en œuvre pour aider les pays africains confrontés à Ebola, en particulier la Guinée : des centres de traitement supplémentaires sont en construction, en partenariat avec des ONG, et des moyens techniques et d’expertise sont déployés en soutien à ce pays. Conformément à l’engagement du Président de la République, ce dispositif montera rapidement en puissance. Il a vocation à s’inscrire dans une action coordonnée et renforcée mobilisant aussi nos partenaires européens.

Au plan national, le système de santé et tous les services de l’Etat sont mobilisés afin de protéger la population et prévenir les risques liés à l’épidémie. En particulier, les services sont préparés à l’éventualité de cas Ebola sur le territoire français. Il n’y a pour l’heure aucun cas confirmé. Le système de santé est en alerte pour détecter au plus vite et prendre en charge dans les meilleures conditions toute personne qui serait atteinte d’Ebola. Dans ce cadre les contrôles aéroportuaires des vols directs en provenance des pays concernés seront renforcés à compter de ce samedi.