Objectifs et organisation

 

LES OBJECTIFS DE LA FILIÈRE

 

Connaître nos forces et nos faiblesses

D’où l'on part

  • une filière forte de ses grands groupes et d’un tissu dense et extrêmement dynamique d’ETI et de PME
  • une filière qui pèse au plan économique et à l’export
  • une cartographie des acteurs à compléter
  • une identification insuffisante des technologies critiques de sécurité

Où l'on va

  • vers un observatoire économique de la filière pour identifier nos forces et faiblesses sur l’ensemble des segments du marché
 

Mettre la recherche et l’industrie au service de notre sécurité

D’où l'on part

  • des donneurs d’ordre publics et privés trop en prise avec le quotidien, sans vision de leurs besoins à moyen-terme
  • une recherche académique et industrielle insuffisamment focalisée
  • des solutions qui peinent à trouver leur marché

Où l'on va

  • vers un dialogue rénové entre des donneurs d’ordre qui disent ce qu’ils veulent et des développeurs qui cherchent la façon la plus innovante, la mieux adaptée et la moins onéreuse d’y répondre
 

Mobiliser les financements publics sur des priorités ciblées

D’où l'on part

  • des financements éclatés entre de nombreux guichets non coordonnés
  • un domaine scientifique en expansion mais un nombre restreint de projets dédiés à la sécurité proposés par les pôles de compétitivité
  • une absence de priorités clairement identifiées

Où l'on va

  • vers une articulation des différents guichets de financement pour le développement de démonstrateurs structurants, répondant à des priorités clairement identifiées
 

Soutenir la compétitivité française en Europe et dans le monde

D’où l'on part

  • une France bien positionnée en Europe et dans le monde, avec plusieurs leaders mondiaux dans les domaines de la sécurité aux frontières, de la gestion de l’identité et des contrôles d’accès, de la sécurité des transports et des réseaux
  • mais soumise à une concurrence accrue

Où l'on va

  • vers une stratégie coordonnée public-privée pour soutenir le développement d’une véritable politique industrielle de la sécurité en Europe et l’émergence d’un club France capable de conquérir les marchés étrangers
 

Notre organisation

organigramme CoFIS
 
Le comité de la filière industrielle de sécurité (CoFIS) a pour objectif de mettre en réseau les compétences publiques et privées, afin de répondre aux objectifs de la filière tout en responsabilisant l’ensemble des parties prenantes. Sa composition et son mode de fonctionnement associent les intervenants pertinents du domaine permettent de prévenir les conflits d’intérêts en instaurant deux groupes de travail restreints aux pouvoirs publics.
 
Le CoFIS est constitué de membres de droit et de trois collèges.
 
Les membres de droit du comité sont :
  • le Premier ministre et les différents ministres concernés (ministre de la justice, ministre de l’économie et des finances, ministre des affaires sociales et de la santé, ministre de l’intérieur, ministre des affaires étrangères, ministre du commerce extérieur, ministre de l’industrie, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, ministre de la défense, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt) ;
  • le commissaire général aux investissements ;
  • le directeur général de la banque publique d’investissement.
Participent également aux délibérations du comité : le Secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), le Directeur général des entreprises (DGE)), le délégué interministériel à l’intelligence économique (D2IE), et le délégué ministériel aux industries de sécurité (DMIS).
 
Les trois collèges, renouvelés tous les trois ans, sont composés de la façon suivante :
 
  • le collège des opérateurs et utilisateurs non étatiques est composé au plus de dix membres. Il réunit des représentants des associations et collectivités territoriales, acteurs de la sécurité, ainsi que des représentants des opérateurs d’importance vitale publics et privés.
  • le collège des industriels est composé au plus de quinze membres. Il réunit dix représentants d’entreprises adhérentes au conseil des industries de confiance et de sécurité (CICS) désignés en concertation avec les pouvoirs publics, dont au moins quatre représentants de PME, ainsi que des représentants des pôles de compétitivité et de clusters régionaux d’industriels.
  • le collège des personnalités qualifiées désignées par les pouvoirs publics, est composé au plus de dix membres. Il réunit des parlementaires, des représentants du monde de la recherche publique et privée, ainsi que des représentants d’instances ou organismes impliqués dans les volets juridique, normatif et organisationnel de la sécurité.
Liste du comité de pilotage (PDF)
 
Pour rejoindre les groupes de travail du CoFIS veuillez contacter les pilotes