Missions du SIG

 
Le Service d’information du Gouvernement (SIG) est une Direction des services du Premier ministre, placée sous l’autorité directe de celui-ci.

Ses missions s’organisent autour de trois axes :

L’information du Premier ministre sur l’évolution de l’opinion publique et le traitement médiatique de l’action du Gouvernement

Dans cette perspective, le SIG est un centre de ressources stratégiques (études et sondages, analyses médias, veille média et web) mis à la disposition du Gouvernement pour analyser la perception de son action par l’opinion. Il met en perspective les principaux sujets qui ont retenu l’attention des médias et qui ont été mémorisés par les Français et commentés par les internautes. Il réalise ainsi des études, qualitatives ou quantitatives, mesurant les évolutions de l’opinion sur les réformes entreprises et les principaux sujets d’actualité.

La valorisation de l’action du Premier ministre et du Gouvernement

Le SIG intervient pour expliquer l’action du Premier ministre et pour informer sur l’action du Gouvernement. Il édite le portail www.gouvernement.fr et ses applications iPhone et iPad. Il réalise également des vidéos et administre Fil Gouv’, plateforme interministérielle de stockage et de partage de vidéos.

Il peut réaliser toutes opérations de communication, sur des thématiques interministérielles - ou par subsidiarité d’un ministère - et peut également abonder des campagnes jugées prioritaires.

La coordination interministérielle de la communication du Gouvernement

Le SIG structure, encadre et pilote la communication gouvernementale dont l’exercice est principalement assuré par les directions de communication des ministères. Il délivre, après examen et au nom du Premier ministre, les agréments nécessaires :
 
  • à la réalisation de campagnes de communication ministérielles ;
  • à la création de sites Internet et applications mobiles de l’État, dont il assure la rationalisation ;
  • à la réalisation d’études et de sondages.
    Il pilote et anime les réseaux des communicants de l’État au sein des administrations centrales et déconcentrées. En période de crise majeure, il met à disposition de la Cellule Interministérielle de Crise un dispositif complet d’information interministérielle s’appuyant à la fois sur une veille de l’opinion, des médias et du web, sur un site Internet et sur un centre de contacts multi-canal. Enfin, il produit des textes de référence dont certains peuvent prendre une valeur réglementaire afin de formaliser et d’accompagner son action interministérielle.