Portrait de Thierry Mandon
Ministre suivantMinistre précédent

Thierry Mandon

Secrétaire d’État auprès de la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Biographie

Thierry Mandon est né le 30 décembre 1957 à Lausanne (Suisse).

Fonctions ministérielles
 

  • Secrétaire d’ État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, auprès de la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, depuis juin 2015
  • Secrétaire d'État à la Réforme de l'État et à la Simplification, auprès du Premier ministre, de juin 2014 à juin 2015
     

Fonctions électives
 

  • Député de la 9e circonscription de l'Essonne, de 2012 à 2014
  • Maire de Ris-Orangis, de 1995 à 2012
  • Premier vice-président du Conseil général de l'Essonne, de 1997 à 2010
  • Conseiller général de l’Essonne, de 1994 à 2012
  • Député de la 9e circonscription de l'Essonne, de 1988 à 1993


Autres fonctions
 

  • Président Fondateur du Génopole d'Évry, de 1998 à 2014
Mandats antérieurs :
 
  • Membre du conseil d’administration de l’Université Paris XI
  • Membre du conseil d’administration de l’INT d’Évry


Carrière
 

  • Consultant en stratégie d’entreprise et gestion des ressources humaines, de 1986 à 1995
     

Cursus
 

  • Diplômé de l’Institut d'Études politiques de Paris
Actualités du ministre

Enseignement supérieur : l'informatisation des épreuves classantes nationales est effective

La mise en œuvre de l’informatisation des épreuves classantes nationales, examen d’entrée dans le 3e cycle des études médicales, déterminant pour le choix des étudiants vers leurs spécialités médicales, s’est déroulée du 20 au 22 juin. Il s’agit d’une 1re mondiale où plus de 8 000 étudiants, situés dans 34 centres d’épreuves, ont composé simultanément à l’aide de tablettes numériques.

Cette prouesse technique est le fruit de la contribution et du soutien de tous les acteurs concernés (étudiants, conseil scientifique, doyens, jury national et jurys locaux, DGESIP, CNG).

Remise du rapport "France Médecine Génomique 2025"

Le rapport "France Médecine Génomique 2025" a été remis au Premier ministre en présence de Marisol Touraine et Thierry Mandon.

Ce plan fait des propositions pour que les progrès de la recherche en génomique irriguent encore davantage le système de soins français. La France pourra ainsi être toujours à la pointe dans la prévention, le diagnostic, les soins et le suivi de l’évolution des maladies.  Il encouragera aussi la recherche & développement, pour permettre la consolidation d’une filière industrielle dans ce secteur d’avenir.

Les trois 1res pathologies auxquelles le rapport suggère d’appliquer ce dispositif sont le cancer, le diabète et les maladies rares, avant de l’étendre à la prise en charge de maladies communes à partir de 2020.

Le plan représente un investissement total de 670 M€ pour les 5 premières années de son développement, avec un apport d’entreprises d’environ 230 M€, dans le cadre de partenariats.
L’État mobilisera notamment le budget de la sécurité sociale pour la mise en place des plateformes de séquençage, dès 2017.

Lire l'intégralité du communiqué sur gouvernement.fr

Lire le rapport sur gouvernement.fr

Installation du comité du Livre blanc de l'enseignement supérieur et de la recherche

Le comité du Livre blanc de l'enseignement supérieur et de la recherche a été installé par Thierry Mandon.

Ce comité est chargé d'articuler la Stratégie nationale de la recherche, la Stratégie nationale de l'enseignement supérieur, la Stratégie nationale des infrastructures de recherche, ainsi que la Stratégie nationale de culture scientifique, technique et industrielle en cours d'élaboration.

Le Livre blanc  sera l'occasion de : 

- présenter un bilan des premières mesures de mise en œuvre de la SNR et de la StraNES ;

- identifier les enjeux à venir et prioriser les actions au sein de ces stratégies à 10 ans ;

- établir une programmation budgétaire sur le court et le moyen terme, pour l'application de ces deux stratégies.

Le livre blanc sera présenté à l'automne 2016.

Tout savoir sur le baccalauréat 2016

Effectifs des candidats au baccalauréat, calendriers des épreuves, dispositifs nouveaux ou récents, comme le droit pour les 10% de meilleurs bacheliers de chaque filière de chaque lycée d’intégrer une filière sélective de l’enseignement supérieur public... Pour tout savoir, télécharger le dossier de presse "Baccalauréat 2016"

 

Recherche publique et innovation : valoriser plus, valoriser mieux

De nombreux dispositifs ont été créés depuis 15 ans pour augmenter la performance des relations entre la recherche et les entreprises. Les modalités d’interactions sont multiples, aucune ne doit être négligée et des objectifs ont dans chaque cas été affichés : favoriser le transfert de technologies depuis les laboratoires, apporter l’expertise des chercheurs aux entreprises, développer la maturation, satisfaire les attentes des industriels, accroitre les recettes propres en retour.
Emmanuel Macron et Thierry Mandon ont annoncé des mesures pour inscrire l’ensemble de ces dispositifs dans une stratégie globale d’innovation. Celles-ci suivent toutes un double objectif : simplifier les relations entre laboratoires et entreprises et responsabiliser les acteurs de ces transferts.
Les 2 ministres ont également annoncé le lancement d’expérimentations visant à imaginer et tester de nouveaux dispositifs de valorisation de la recherche publique. L’objectif est toujours de renforcer l’excellence de l’innovation française en s’appuyant sur les acteurs du territoire, en premier lieu les universités.

Publication de l'édition 2016 de l'état de l'Enseignement supérieur et de la recherche

La 9e édition de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est en ligne. Point de repère annuel et chiffré du système français d'enseignement supérieur et de recherche, cet ouvrage présente, en format numérique, au moyen de textes de graphiques, et tableaux illustratifs, les dernières données de synthèse disponibles sur l'ensemble de ces domaines.

Consulter l'etat de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Admission Post Bac : mieux s'informer, mieux s'orienter

Le dispositif d’Admission Post Bac (APB) a été mis en place pour simplifier les démarches en regroupant sur un seul site l'ensemble des formations de l'enseignement supérieur. En 2016, le premier tour d'APB  a vu :

- une hausse du nombre de candidats. 761 659 candidats avaient confirmé au moins un vœu, un chiffre en constante progression. Parmi les élèves de terminale, 93,3 % des élèves de filière générale avaient confirmé au moins un vœu, 88,7 % des élèves de filière technologique et 48,0 % des élèves de terminale professionnelle. En moyenne, les candidats en terminale ont émis cette année 7,1 vœux, un chiffre qui monte à 8,4 pour les élèves de filière générale ;

- une diminution des filières sous tension. 60% de filières sous tension en moins (78 mentions contre 189 l’an passé) ;

- une baisse du nombre de candidats sans proposition.

Télécharger le dossier de presse "Admission Post Bac : mieux s'informer, mieux s'orienter"

Internes en médecine : rappel de la réglementation sur le temps de travail et le repos de sécurité

Dans une instruction diffusée aux établissements de santé, Marisol Touraine et Thierry Mandon rappellent le cadre réglementaire régissant le temps de travail des internes : ce texte garantit l’application stricte du repos de sécurité après une garde, sans aucune dérogation possible pour les établissements de santé. Des sanctions peuvent être appliquées contre les établissements qui ne respectent pas ce repos compensateur : les agréments des services pour former ces jeunes médecins peuvent être suspendus.

Plusieurs mesures relatives au temps de travail des internes ont été mises en place ces dernières années :

 - les obligations de service des internes ont été réduites à 10 demi-journées hebdomadaires de travail au lieu de 11 ;
- un droit au repos de sécurité de 11 heures consécutives après 24 heures de garde leur est garanti ;
- des tableaux de service hebdomadaire individuel permettent de suivre leur temps de travail.

 

Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes

De nouvelles mesures de modernisation et de revalorisation de la carrière des personnels enseignants, d'éducation et d'orientation-psychologues, fonctionnaires et assimilés sont proposées dans le cadre du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) dans la fonction publique. Ces mesures confortent les orientations pédagogiques et éducatives de la loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'École de la République. Cette nouvelle étape conclut les avancées importantes en faveur des personnels de l'Éducation nationale, de leurs carrières et pratiques professionnelles, qui ont lieu depuis 2013 en concertation avec les organisations syndicales représentatives.

Télécharger le dossier "Mieux rémunérées, mieux accompagnées, les nouvelles carrières enseignantes"

Des infographies et des exemples pour comprendre comment les carrières seront mieux rémunérées et mieux accompagnées

Placer les universités à l’avant-garde de la transformation numérique

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de l’enseignement supérieur, Thierry Mandon a saisi le Conseil national du numérique (CNNum) en novembre 2015 pour initier un travail pragmatique sur la transformation numérique de l’Enseignement supérieur.

À la suite de 6 mois de rencontres, lectures et repérages d’initiatives inspirantes, le CNNum propose de ré-interroger le rôle de l’université dans la métamorphose numérique de la société tout entière. Le référentiel qu’il remet aux acteurs de l’Enseignement supérieur liste les marques tangibles de transformation et les replace dans un cadre d’ensemble. Accompagné d’une note sur “L'Université numérique : du temps des explorateurs à la transformation” il est destiné à aider chaque établissement à construire, compléter ou guider sa propre stratégie.

Ce référentiel a vocation à être enrichi par tous les acteurs concernés et à être confronté à la réalité de terrain. Dès la rentrée 2016, une expérimentation sera engagée sur quelques sites, sur la base d’un appel à projets. Ces tests "grandeur nature" serviront de démonstrateurs et ils aideront à bâtir, en connaissance de cause, la stratégie numérique que portera le PIA3.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Adresse :
21, rue Descartes 75005 - Paris Tél. : 01 55 55 10 10
Cabinet
M. Christophe STRASSEL
Directeur du cabinet
JO du 03/07/15
M. Grégoire POTTON
Chef de cabinet
JO du 03/07/15
Mme Isabelle GRAVIÈRE-TROADEC
Directrice adjointe du cabinet, conseillère politique de sites et programme d'investissements d'avenir
JO du 08/04/16
M. Paul INDELICATO
Directeur adjoint du cabinet, en charge de la recherche.
JO du 08/04/16
M. Gilles RABIN
Conseiller auprès du secrétaire d'Etat, en charge de l'innovation et de la politique spatiale
JO du 19/09/15
M. François LEMOINE
Conseiller santé
JO du 11/07/15
M. Thomas LARDEAU
Conseiller en charge des relations avec les établissements d'enseignement supérieur
JO du 11/05/16
M. Anthony ALY
Conseiller en charge des relations avec le Parlement
JO du 24/12/15
M. Jean-Michel JOLION
Conseiller formations du supérieur et orientation
JO du 11/07/15
M. Jean-Baptiste PRÉVOST
Conseiller social et vie étudiante
JO du 11/07/15
M. Emmanuel SKOULIOS
Conseiller affaires budgétaires et modernisation de l'action publique
JO du 11/07/15
M. Ollivier LENOT
Conseiller numérique
JO du 05/09/15