Ministre précédent
Portrait de Thierry Braillard. Photo : AFP

Thierry Braillard

Secrétaire d'État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargé des Sports
Biographie

Thierry Braillard est né le 24 janvier 1964 à Bron (Rhône).

Fonction ministérielle
 

  • Secrétaire d'État aux Sports, auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, depuis le 26 août 2014
  • Secrétaire d’État aux Sports, auprès de la ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, d'avril 2014 au 25 août 2014
     

Fonctions électives
 

  • Député de la 1re circonscription du Rhône, depuis 2012
  • Vice-président du Conseil régional Rhône-Alpes, de 2004 à 2012
  • Conseiller municipal adjoint au maire de Lyon, chargé des sports de 2001 à 2014 puis du tourisme depuis 2014
  • Conseiller régional Rhône-Alpes, de 1997 à 2004
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du Conseil exécutif du Parti Radical de Gauche
     

Autre fonctions
 

  • Conseiller spécial du Président de Région, chargé des Nouvelles technologies de l’information et de la Communication et de la création d’un Observatoire régional de la laïcité, de 2010 à 2012
  • Vice-président, chargé de l’Administration générale et du projet "Confluence" (construction du nouveau siège de Région), de 2004 à 2010
  • Vice-président de la communauté urbaine de Lyon (Grand Lyon) chargé des pôles de loisirs et de commerce, de 2001 à 2007
     

Carrière
 

  • Avocat au barreau de Lyon depuis 1992, spécialisé en droit social
     

Cursus
 

  • Titulaire d’une Maîtrise de droit privé et diplômé de l’Institut d’études politiques de Lyon
Actualités du ministre

Lancement du site web de prévention hiver : "Pour que la montagne reste un plaisir"

Le ministère des Sports et ses partenaires, en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, renouvellent pour l’hiver 2015-2016 la campagne nationale de prévention des accidents en montagne "Pour que la montagne reste un plaisir".

Cet hiver, la campagne nationale de prévention met l’accent sur le numérique avec une nouvelle version du site web "Prévention Hiver".

Ce site dédié à la sécurité en montagne, propose des nouveaux services :

- la préparation physique ;

- la signalisation sur les pistes ;

- la sécurité du matériel ;

- les secours sur les pistes ;

- l’éco-responsabilité.

Lancement des 4 saisons du sport féminin

Quatre événements d’envergure seront organisés tout au long de l’année afin de renforcer la prise de conscience des médias et du grand public des différents aspects que revêt la pratique féminine du sport dans notre pays.

Après un 1er grand temps de médiatisation les 6 et 7 février qui permettra d’habiller le premier week-end de février aux couleurs du sport féminin, sur les chaines de télévision, à la radio mais aussi sur les terrains, le ministère des Sports pilotera une deuxième étape - la saison 2 - en mai prochain sur le thème "réfléchir et échanger" afin d’inciter à la pratique du sport féminin.

Ces 4 saisons du sport féminin, organisées en partenariat avec le ministère des Droits des Femmes, le ministère des Sports et le CNOSF, permettront également d’aborder les questions relatives à la place des femmes dans les instances sportives, dans l’économie du sport et plus largement aux conditions de la pratique du sport par les femmes.

La France a achevé la transposition du code mondial antidopage

Décret n° 2016-84 relatif aux #sanctions disciplinaires en matière de lutte contre le #dopage #sport #JORF legifrance.gouv.fr/affichTexte.do…


Avec l’ordonnance n° 2015-1207 du 30 septembre 2015, la France a franchi une 1re étape importante dans le cadre de la transposition des nouveaux principes du Code mondial antidopage dans la loi française.

Des dispositions très importantes ont été intégrées dans le code du sport qu'il s'agisse des échanges d’informations entre les différents acteurs, des contrôles de nuit des sportifs, de l’association interdite, ou de l'évolution des barèmes de sanctions.

Afin de compléter le dispositif et permettre la mise en œuvre de cette ordonnance, 2 décrets ont été publiés. Ces textes adaptent et modernisent les procédures disciplinaires pouvant être engagées par l’Agence française de lutte contre le dopage et par les fédérations sportives, et précisent les mesures législatives en matière de contrôle et de sanction des sportifs.

Décret n° 2016-83 du 29 janvier 2016 portant diverses dispositions relatives à la lutte contre le dopage

Décret n° 2016-84 du 29 janvier 2016 relatif aux sanctions disciplinaires en matière de lutte contre le dopage

 

Installation d’une plateforme de lutte contre la manipulation des compétitions sportives

Installation ce matin avec l'Arjel d'une plateforme de lutte contre la manipulation des compét. sportives. #Ethique pic.twitter.com/Cql9nTXC90


La France a toujours été à la pointe de la lutte contre les manipulations des compétitions sportives, elle a notamment joué un rôle clé dans l’élaboration de la convention du Conseil de l’Europe sur la manipulation des compétitions sportives adoptée en juillet 2014.

Si cette convention, qui se veut le socle d’une meilleure coopération entre les pays pour lutter contre les dérives sportives, n’a pas encore été officiellement ratifiée par l’Union européenne, faute d’un consensus au sein de ses institutions, la France a décidé dès à présent de mettre en œuvre une plateforme nationale qui facilitera l’échange d’informations entre toutes les parties concernées (autorités publiques et de régulation, acteurs sportifs, opérateurs de paris sportifs…).

La collecte et la transmission des informations entre les acteurs (informations relatives notamment aux paris atypiques et suspects ou sur de possibles infractions aux lois et règlements sportifs) permettra de mener des enquêtes efficaces visant à répondre au fléau que constituent la corruption et les matchs truqués liés aux paris dans le monde du sport.

Lire le communiqué sur le site du ministère des Sports

Pour une politique sportive éco-responsable et innovante

Evénement s’inscrivant dans la lignée de la conférence mondiale sur le climat "COP 21 Paris Climat 2015", les assises "Sport et Développement Durable" constituent un événement phare pour les acteurs du Sport, dans la construction d’une politique sportive éco-responsable et innovante.

De nombreuses problématiques y ont été abordées lors de tables rondes et conférences, animées par un panel d’experts.

A cette occasion, Thierry Braillard a lancé la nouvelle Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable du sport : "La SNTEDD, 3e stratégie nationale de développement durable issue des engagements pris au Sommet de la Terre à Rio en 1992, innove par sa triple ambition : définir une vision à horizon 2020 ; transformer le modèle économique et social pour qu’il devienne plus sobre ; favoriser l’appropriation et l’action de tous en faveur de la transition écologique.

Collectivement définis, les 9 axes transversaux de la SNTEDD et leurs priorités forment un cadre partagé et fédérateur pour faciliter, encourager et libérer les initiatives cette stratégie est maintenant déclinée pour le monde du sport. Cette déclinaison est le résultat d’une longue concertation du monde du sport qui a très largement contribué."

 

Mieux inclure la diversité dans le traitement médiatique du sport

Le projet de recherche sur la responsabilité sociale des journalistes sportifs en matière de diversité est lancé.

Le sport, et plus particulièrement le spectacle sportif, occupe une place centrale dans les médias et constitue un des lieux de valorisation de la diversité, tout comme il peut être un terrain de mise en visibilité du racisme, de l’homophobie et des discriminations liées au genre ou au handicap. Pourtant, la question de la responsabilité sociale des médias est rarement abordée à propos du sport.

Ce projet de recherche, sous le patronage du ministère, a vocation à combler cette lacune. Il vise non seulement à élaborer une analyse critique du traitement médiatique de la diversité dans le sport, mais aussi à étudier comment les journalistes de sport intègrent la mission de service public de France télévisions en termes de diversité dans leurs pratiques et productions journalistiques lors de grands événements sportifs (en particulier les championnats du Monde d’athlétisme de 2017).

L’analyse portera sur la télévision mais également sur les médias numériques en ligne c’est-à-dire la plate forme web de France télévisions et les médias sociaux qui lui sont associés.

1 400 jeunes pourront bénéficier du dispositif Sesame en 2016

Thierry Braillard s’est rendu en Bretagne, (Morbihan et  Ille-et-Vilaine), notamment pour y  dresser un premier bilan du dispositif Sesame dans la région.

Mis en œuvre dans le cadre du plan "Citoyen du sport", Sesame a pour objectif d’accompagner vers un emploi d’éducateur sportif ou d’animateur les jeunes de 16 à 25 ans en insertion professionnelle, résidant au sein d’un quartier politique de la ville ou d’une zone de revitalisation rurale. 711 jeunes bénéficient actuellement de ce dispositif. En 2016, 1 400 jeunes pourront bénéficier de cet accompagnement vers la formation et l’emploi dans les secteurs du sport ou de l’animation.

Thierry Braillard a également pu rencontrer des jeunes en service civique "car le sport est un magnifique vecteur de lien social et un secteur dynamique. C’est la raison pour laquelle 20 000 missions de service civique dans le domaine du sport doivent voir le jour dans les deux ans qui viennent".

Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016 : 176 sportifs vont bénéficier du pacte de performance

En complément de la loi du 27 novembre 2015 visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels, le Pacte de Performance a été mis en place il y a un an afin de lancer une nouvelle dynamique partenariale entre le monde de l’entreprise et les sportifs de haut niveau. 

Pour se préparer aux plus grandes compétitions, et notamment aux Jeux Olympiques et Paralympiques, mais aussi pour anticiper leur avenir post-carrière, les sportifs ont besoin de s’associer à des entreprises qui leur permettent de conjuguer dans les meilleurs conditions carrière sportive et vie professionnelle.

176 contrats ont été signés par des sportifs de haut niveau (dont 41% de femmes) qui bénéficient désormais d’un contrat de travail aménagé ou d’un contrat d’image et de parrainage ainsi que d’un engagement d’insertion dans l’entreprise après la carrière. 80 entreprises se sont engagées.

Le rôle de l’État a été de favoriser la rencontre entre ces deux mondes et de valoriser l’action des entreprises qui, en accompagnant les sportifs de haut niveau, s’engagent pour le rayonnement de la France...

Le sport féminin à l’honneur

En 2015, pour la 1re fois, l’augmentation des licences sportives est majoritairement liée à l’augmentation des licences féminines. C’est dans ce contexte que s’est tenue une nouvelle édition de la Nuit du Sport féminin permettant à de nombreuses sportives de haut niveau, amateures comme professionnelles, d’être mises à l’honneur mais également de partager leurs expériences.

Thierry Braillard a également pu lors de son discours mettre en lumière les actions opérées par le ministère pour valoriser le sport féminin, telles que le fonds de soutien doté de 1 million d’euros et destiné à la production audiovisuelle du sport féminin, ou encore l’opération "24 heures du sport féminin" qui deviendra, en 2016, les 4 saisons du sport féminin.

Les politiques menées par le ministère ont permis de passer d’un taux de retransmission à la télévision du sport féminin de 7% en 2012 à 14% en 2015.

Lutte contre les discriminations : convention de partenariat avec le Défenseur des droits

Patrick Kanner, Thierry Braillard et Jacques Toubon, Défenseur des droits, ont signé une convention de partenariat pour mieux lutter contre les discriminations, promouvoir l'égalité et garantir un meilleur accès des citoyens aux droits.

Ce partenariat s’articulera autour de 3 axes principaux :

- la complémentarité et la cohérence d’intervention des réseaux territoriaux du ministère et du Défenseur des Droits ;

- la complémentarité et la réciprocité de leurs expertises en matière de sensibilisation, de formation et d’ingénierie de projet ;

- l’observation et la production de connaissances sur les inégalités territoriales, les phénomènes discriminatoires et les conditions d’accès aux droits des publics vulnérables.

Dans ce cadre, le Défenseur des droits accompagnera la mise en œuvre des plans territoriaux de lutte contre les discriminations des nouveaux contrats de ville, en particulier sur 4 sites expérimentaux (communauté urbaine de Plaine Commune, en Ile-de-France ; commune de Vaulx-en-Velin, en Rhône-Alpes ; communauté urbaine de Ouest-Provence, en région PACA ; une intercommunalité de la région Nord-Picardie).

Dans le domaine du sport, le partenariat portera notamment sur la définition de modules de formation pour lutter contre les discriminations et sur la diffusion plus large d'outils de communication  tels que la campagne #coupdesifflet.

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d'État aux Sports
Adresse :
95, avenue de France 75013 - Paris
Adresse postale :
75650 Paris Cedex 13 - TEL 01 40 56 60 00
M. Olivier KERAUDREN
Directeur du cabinet
JO du 09/01/16
Mme Bénédicte ROUBY
Directrice adjointe du cabinet
JO du 09/01/16
M. Gilles ALAYRAC
Conseiller auprès du secrétaire d'Etat, chef de cabinet
JO du 11/09/14
M. Cyril MOURIN
Chef adjoint de cabinet, chargé des relations avec les élus
JO du 11/09/14
Mme Christine JULIEN
Conseillère emploi et formation dans les métiers du sport
JO du 01/10/14
M. Jean-Pierre BALCOU
Conseiller juridique
JO du 30/10/14
Mme Camille REINAULD
Conseillère économie du sport et relations avec les entreprises
JO du 25/02/15
M. Skander KARAA
Conseiller sport professionnel et éthique du sport
JO du 08/07/15
M. François LOICHET
Conseiller sport
JO du 08/07/15
Mme Elsa MICHONNEAU
Conseillère en charge des relations avec le Parlement
JO du 24/10/15