Ministre précédent
Portrait de Thierry Braillard. Photo : AFP

Thierry Braillard

Secrétaire d'État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargé des Sports
Biographie

Thierry Braillard est né le 24 janvier 1964 à Bron (Rhône)

Fonction ministérielle
 

  • Secrétaire d'État aux Sports, auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, depuis le 26 août 2014
  • Secrétaire d’État aux Sports, auprès de la ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, d'avril 2014 au 25 août 2014
     

Fonctions électives
 

  • Député de la 1re circonscription du Rhône, depuis 2012
  • Vice-président du Conseil régional Rhône-Alpes, de 2004 à 2012
  • Conseiller municipal adjoint au maire de Lyon, chargé des sports de 2001 à 2014 puis du tourisme depuis 2014
  • Conseiller régional Rhône-Alpes, de 1997 à 2004
     

Fonctions politiques
 

  • Membre du Conseil exécutif du Parti Radical de Gauche
     

Autre fonctions
 

  • Conseiller spécial du Président de Région, chargé des Nouvelles technologies de l’information et de la Communication et de la création d’un Observatoire régional de la laïcité, de 2010 à 2012
  • Vice-président, chargé de l’Administration générale et du projet "Confluence" (construction du nouveau siège de Région), de 2004 à 2010
  • Vice-président de la communauté urbaine de Lyon (Grand Lyon) chargé des pôles de loisirs et de commerce, de 2001 à 2007
     

Carrière
 

  • Avocat au barreau de Lyon depuis 1992, spécialisé en droit social
     

Cursus
 

  • Titulaire d’une Maîtrise de droit privé et diplômé de l’Institut d’études politiques de Lyon
Actualités du ministre

Sport : la lutte contre le dopage, une priorité absolue

Le Gouvernement  a versé à l'Agence mondiale antidopage (AMA) une contribution additionnelle de 150 000€ (159,544.47 USD) . Cette contribution sera consacrée aux enquêtes approfondies de l’AMA sur le dopage dans le sport. Elle s’ajoute à celle de 710 038€ versée par la France pour 2016, laquelle avait déjà augmenté de 46 210 euros par rapport à 2015, ainsi qu’à sa contribution supplémentaire de 150 000€ au Fonds de recherche antidopage de l’AMA versée en 2015.

"La France est engagée à renforcer la capacité de l’Agence à utiliser tous les moyens dont elle dispose pour combattre le dopage dans le sport et estime que les enquêtes sont essentielles à cette fin", a déclaré Thierry Braillard.

Les grands événements sportifs français s’engagent en faveur de l’environnement

Les organisateurs des 20 plus grands événements sportifs internationaux en France ont signé les "15 engagements éco-responsables des événements sportifs".

Cette première mondiale basée sur des objectifs ambitieux et chiffrés confirme que la responsabilité environnementale est désormais au cœur du cahier des charges des organisateurs de grands événements sportifs internationaux en France. Le respect de l’environnement s’impose donc comme une condition d’organisation.

L’alimentation et les achats responsables, le recyclage des déchets, la maîtrise des consommations d’eau et d’énergie, la mobilité durable, la préservation de la biodiversité mais aussi l’accessibilité et la promotion de l’égalité Femme/Homme dans les postes à responsabilités constituent les axes prioritaires de ces 15 engagements.

Le développement du sport dans l'enseignement agricole : une priorité

Stéphane Le Foll, Patrick Kanner et le comité national olympique et sportif français ont signé une convention-cadre pour favoriser le développement de la pratique sportive dans l’enseignement agricole, ainsi que les partenariats avec les établissements et services déconcentrés du ministère des sports et le mouvement sportif tant au niveau national que local.

Cette convention doit permettre, au plan régional, de :

- faciliter les actions concertées entre acteurs de terrain pour développer la pratique sportive dans les établissements d’enseignement agricole et nouer des relations avec les clubs ; Promouvoir les actions éducatives par le sport ; Promouvoir la pratique physique et sportive dans l’enseignement agricole dans une perspective de santé...

La signature de conventions au niveau régional permettra la structuration des partenariats au plan local, en application de cette convention nationale.

Mieux encadrer la pratique des arts martiaux mixtes

Thierry Braillard s’est vu remettre un rapport sur la pratique actuelle des arts martiaux mixtes, plus communément appelés "MMA".

Ce document, fruit de 6 mois d’investigation et d’auditions des deux rapporteurs, Jacques Grosperrin et Patrick Vignal, dresse non seulement un état des lieux de la pratique mais fait également émerger des propositions concrètes, sur les conditions d’enseignement et d’encadrement et sur la réglementation qui pourraient s’appliquer en France autour de cette discipline, "véritable phénomène de société", selon Jacques Grosperrin qu’il convient désormais d’encadrer notamment dans sa pratique amateur.

Télécharger le rapport MMA

Imaginer et réaliser la carte du nouveau visage des territoires français

Initié par le Premier ministre, le ministère de l’Aménagement du territoire, par l’intermédiaire du CGET, de l’IGN et de l’Insee, organise entre septembre et décembre 2016 un concours national de cartographie., ce concours cherche à faciliter l’appropriation de la réforme territoriale par les citoyens et à renouveler l’imaginaire territorial en proposant aux Français de fabriquer de nouvelles façons de représenter leur pays et son organisation.

Parce que la carte est un bien public et que la nouvelle organisation territoriale de la France est l’occasion de promouvoir l’innovation et la créativité, le Secrétariat d’Etat aux sports soutient le concours Carte blanche et met à disposition des participants ses données déjà mobilisées pour le hackathon openfield16.

Pour en savoir plus

Lancement des Etats généraux du sport de haut niveau

Dans le contexte de la candidature olympique et paralympique de Paris 2024 et dans la continuité des Jeux de Rio, Thierry Braillard a souhaité engager une réflexion collective afin de préparer la génération 2024. Ce lancement est le point de départ d’un travail commun au service du sport de haut niveau et de la performance.

Ainsi, durant tout le mois d’octobre, le mouvement sportif (présidents de fédération, cadres techniques, entraîneurs, sportifs, collectivités etc.) réfléchira dans toute la France pour proposer un nouveau modèle du sport de haut niveau.

Plusieurs thématiques seront abordées : la place du sport de haut niveau dans le sport français, son organisation et sa structuration, la haute performance olympique et paralympique, l’accompagnement du sportif, ou encore la gouvernance et le financement du haut niveau.

Les préconisations issues de ces échanges seront synthétisées et seront remises à Thierry Braillard mi-décembre

Ville/Jeunesse/Sports : un budget 2017 en augmentation de 8 %

Cette progression importante traduit la vive préoccupation du Gouvernement pour l’ensemble des champs ville, jeunesse et sports :
►Jeunesse et éducation populaire (477 M€), priorité du quinquennat, avec notamment l’accélération de la montée en charge du Service Civique pour atteindre 150 000 jeunes volontaires en 2017.
 ►Politique de la ville (411 M€), afin notamment de développer l’emploi des jeunes dans les quartiers, poursuivre la transformation urbaine et sociale, et accompagner la participation effective des habitants sur la durée. Les crédits d’intervention en direction des habitants des quartiers prioritaires sont maintenus, avec près de 200 M€ délégués de soutien aux associations de proximité.
► Sport (521 M€), avec notamment : l’impulsion d’une dynamique autour de l’héritage de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 ; la mise en œuvre d’un plan de développement des équipements sportifs dans les territoires ultramarins et en Corse ; le maintien du même niveau de subventions aux fédérations sportives (78,7 M€). l'augmentation de 9 % des crédits versés à l’Agence française de lutte contre le dopage .

Soit un budget de 1,41 Md€ (avec le budget du Centre national pour le développement du sport).

Consulter le dossier de presse

Outre-Mer : le développement des installations sportives renforcé

A l'occasion de son déplacement en Guadeloupe, Martinique et Guyane, Patrick Kanner a présenté le plan de développement des équipements sportifs en Outre-Mer.

Des moyens ont été mis en place pour favoriser et généraliser la pratique sportive afin que tout un chacun puisse s’épanouir dans de bonnes conditions, que ce soit dans le cadre d’une pratique de loisirs ou de haut niveau. À compter du 1er janvier 2017 et pour une durée de 4 ans, le plan de développement des installations sportives comprendra un budget exceptionnel de 20 M€ .

10 M€ versés par le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et 10 M€ par le ministère des Outre-Mer seront mis à disposition des porteurs de projets, en majorité des collectivités territoriales. Cette enveloppe permettra de financer les projets d’équipements sportifs de proximité et d’assurer une égalité d’accès à la pratique ainsi que la bonne tenue des grands événements sportifs internationaux.

Lancement de la saison 2 du Pacte de Performance

Thierry Braillard a accueilli une délégation d’athlètes olympiques et paralympiques de retour des JOP de Rio, ainsi que des entreprises impliquées dans le Pacte de Performance.

A cette occasion, il a annoncé le lancement de la saison 2 du Pacte de Performance dans la perspectives des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Pyeongchang en 2018 et des JOP d’été de Tokyo 2020.

Depuis son lancement, 165 athlètes ont pu bénéficier du Pacte de performance, un accompagnement qui leur a permis de bénéficier d’un suivi socioprofessionnel renforcé sur la route des Jeux.

Retour sur les Jeux paralympiques de Rio

Avec ses 9 titres - un de plus qu’à Londres il y a 4 ans - et 28 médailles au total (5 en argent et 14 en bronze), la France occupe la 12e place au classement des nations à l’issue de la compétition.

Dans le contexte d'une concurrence internationale particulièrement relevée lors de ces Jeux, la qualité du travail collectif réalisé par le Comité paralympique français, et les 5 fédérations françaises qui ont préparé l’ensemble des athlètes a permis à la France d’intégrer à nouveau le top 15 des nations, son objectif, malgré un effectif resserré.

La médiatisation des épreuves, notamment en France, grâce au groupe France Télévisions qui avait mis en place un dispositif renforcé pour couvrir l’événement en direct, a également été sans précédent.

Le Gouvernement va poursuivre le développement de la pratique du sport auprès de toutes les personnes en situation de handicap et, afin de lutter contre les préjugés liés au handicap dans le sport, le ministère a également lancé le 4e volet de la campagne de communication contre les discriminations "Coup de sifflet" le 8 septembre dernier. Cette campagne est une nouvelle étape importante dans la prise de conscience des acteurs tant professionnels qu’amateurs.

Lire également : Jeux paralympiques de Rio 2016, Jean-Yves Le Drian félicite l’Armée de Champions

Cabinet du ministre
Les nominations de fonctions au sein des cabinets sont effectuées à partir de leur parution au Journal officiel.
Secrétariat d'État aux Sports
Adresse :
95, avenue de France 75013 - Paris
Adresse postale :
75650 Paris Cedex 13 - TEL 01 40 45 90 00
Cabinet
M. Olivier KERAUDREN
Directeur du cabinet
JO du 21/12/16
Mme Bénédicte ROUBY
Directrice adjointe du cabinet
JO du 21/12/16
M. Cyril MOURIN
Chef de cabinet
JO du 21/12/16
M. Charles SALMON
Chef adjoint de cabinet
JO du 21/12/16
M. François LOICHET
Conseiller sport
JO du 21/12/16
Mme Elsa MICHONNEAU
Conseillère en charge des relations avec le Parlement
JO du 21/12/16
Mme Anouck PAUMARD
Conseillère presse et communication
JO du 21/12/16
M. Frédéric SANAUR
Conseiller grands évènements sportifs et candidatures olympiques et paralympiques
JO du 21/12/16
Mme Catherine THEVES
Conseillère emploi et formation dans les métiers du sport
JO du 21/12/16